background preloader

Mondialisation : Le travail, pourquoi ? 1/2

Mondialisation : Le travail, pourquoi ? 1/2

http://www.youtube.com/watch?v=e6NbIiRlTN8

Related:  Vidéos, documentaires

Grève et "défilé de mode" à l’Hôtel Hyatt Vendôme - CNT-Solidarité Ouvrière Toujours en grève, les salariés, équipiers, femmes de chambre, gouvernantes de la société de nettoyage Française de services ainsi que des salariés de l’hôtel Park Hyatt Vendôme à Paris, soutenus par le syndicat CNT-Solidarité ouvrière du Nettoyage, le Syndicat CGT des HPE et l’US Commerce et Services CGT, appelaient à un rassemblement de soutien, mardi 24 septembre à 12h. En écho à la "fashion week" qui se tient à Paris, ce défilé tenait à montrer la détermination des salariés…

Des vidéos remarquables à voir absolument Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte. Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus. NumVideo : Titre : Commentaire : Tri : Catégorie : Présentation du résultat : Normale En LISTE Visions CSFA- Tribune de Mr Mondialisation : Le changement, ce n’est pas « maintenant » mais « depuis toujours ». On s’interroge souvent sur nos conditions dans la société actuelle. La plupart d’entre-nous sont nés avec l’enseignement des droits de l’Homme, de la démocratie moderne, de l’Histoire (souvent

Travail, salaire, profit - Emploi Le travail et l’emploi apparaissent souvent comme deux termes interchangeables. De façon ordinaire, aujourd’hui, c’est l’emploi qui est le plus souvent utilisé pour désigner le travail… Seraient-ils de faux jumeaux ? Étude des incroyables transformations du management contemporain, ainsi que de l’invention de l’autoentrepreneuriat comme forme moderne de l’emploi. Crise néolibérale La série documentaire Travail, salaire, profit nous entraîne dans les arcanes de l'économie mondiale, jugée bien souvent trop opaque pour en saisir tous les tenants et les aboutissants. L'étude de cas, didactique et passionnante, est pourtant salutaire, à l'heure d'une crise massive du capitalisme, notamment via son avatar contemporain, le néolibéralisme, rejeté en bloc par une grande partie de la société.

Pour ne pas perdre sa vie à la gagner ! Transformer le travail, un enjeu politique - Basta ! vous propose : Basta ! s’invite dans la campagne, sur un thème légèrement oublié par les politiques : le travail. Quel est l’état des lieux du travail en cette période de crise ? Travailler c’est trop dur ? Parmi les mesures prévues par le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement, l'instauration d'un "âge pivot" a cristallisé de nombreux mécontentements. Travailler plus longtemps suscite un rejet net dans une partie de l'opinion. De nombreux facteurs justifient cette hâte du moment de la retraite : la pénibilité du travail ou encore une espérance de vie en bonne santé qui stagne. Au-delà de ces questions, ce conflit n'est-il pas aussi révélateur d'une crise plus profonde, celle d'une perte de sens du travail ? Qui s'épanouit encore au travail ? Comment lui donner du sens à l'heure où les contrats courts, l'ubérisation et le chômage de masse précarisent le marché de l'emploi ?

Collaboration, Innovation, Motivation, Développement durable, Réduction des coûts Il était une fois Ford, le pick-up truck et l’innovation collaborative 10décembre Nous sommes en 1933. La femme d’un fermier australien du Gippsland écrit à Ford Australie pour réclamer un véhicule permettant d’« emmener les gens comme eux à l’église le dimanche à l’abri de la pluie, et de transporter les cochons le lundi ». Cette demande de véhicule pour un usage multiple correspond au fait que pendant la Grande Dépression les banques ne prêtaient d’argent aux familles que pour l’achat d’un seul véhicule. Une intellectuelle à l’usine - Ép. 1/4 - Simone Weil, philosophe sur tous les fronts Simone Weil est née en 1909 à Paris dans une famille juive. Elle devient plus tard l’élève du philosophe Alain qui la surnomme la martienne. Elle entre à l’Ecole Normale Supérieure et devient agrégée en 1931. En 1934 et 1935 elle décide de travailler en usine comme manoeuvre sur machine à l’entreprise Alstom puis chez Renault.

Propositions pour une meilleure répartition du temps de travail Travailler moins pour que tout le monde puisse travailler Cette page fait suite à l'article "Partager le travail devenu une ressource rare". Doit-on, comme c'est en général le cas, vivre dans une société où certains travaillent beaucoup et d'autres pas ou très peu, dans la logique inégalitaire du "travailler plus pour gagner plus" qui est un contre sens historique. Les hommes politiques devraient s'emparer sérieusement de cette question et proposer un nouveau contrat social basé sur le droit fondamental au travail pour tous. Il y a beaucoup à faire en la matière. Propositions :

Merci de m'avoir signalé cette faute de frappe, Corine. J'ignorais que Pearltrees proposait une fonction d'édition pour les commentaires. Votre message aura au moins servi à cela. Quant à votre publication initale, bien qu'émettant de sérieuses réserves quant à son utilité sociale, je ne doute aucunement de l'intérêt que vous portez à votre activité - à votre inverse, si j'en juge par le prosélytisme que vous en faites, et votre besoin de venir ici justifier, alors que je ne l'ai nullement contesté et ne vous ai rien demandé en la matière, qu'il s'agisse d'un "vrai travail". J'imagine bien, encore, les perspectives d'épanouissement personnel, ou à tout le moins financier, qu'elle peut pour vous et certainement pour d'autres présenter - j'ai ouvert votre lien et n'y ai guère trouvé d'intérêt, mais chacun voit midi à sa porte (au passage, il y a une belle faute de franglais dans le titre de la page, et si je puis me permettre un conseil, vous devriez utiliser des technologies libres pour vos vidéos). Je doute simplement de l'intérêt de venir en faire la promotion ici. Cela est certainement très utile d'un point de vue professionnel ou marketting, mais ce n'est pas le sujet. Si nous venions tous faire la promotion de nos emplois, écoles, etc. cela deviendrait un beau fouillis et nous n'y trouverions plus rien d'intéressant quant au sujet. Aussi, je vous saurai gré de bien vouloir parler ailleurs de ce qui ne concerne pas directement la présente "perle" (si l'on peut encore parler ainsi, puisque Pearltrees a perdu perles et arbres). Nous ne sommes pas sur Facebook. Si vous voulez présenter votre activité, de nombreux lieux existent où vous pourrez trouver oreille plus réceptive. Pour le reste, ma médiocrité et ma francophonie se portent bien, je vous remercie - comment vont les vôtres ? Et je ne vois pas ce que le gouvernement vient faire dans cette affaire. Sans doute avez-vous voulu faire un mot d'esprit, à propos de la fameuse citation de Marx ? Si c'est le cas, quoi qu'il soit vrai que tout soit politique, je trouve que vous mettez les pieds dans le plat. Il me semble en effet que vous ne connaissez, ni mon orientation politique, ni mon activité. Il faut dire que, sans pour autant m'en cacher, je n'en fais pas promotion ici, puisque il n'y a pas "lieu" - précisément. Une telle pratique s'apparenterait alors bien à du spam. Je vous prierais donc de ne pas poursuivre ici cette conversation. Si vous souhaitez me dire quelque chose, un système de messagerie existe par ailleurs. Je ne répondrai pas ici, afin de ne pas polluer d'avantage ce fil et par respect envers les autres utilisateurs, qui n'ont certainement pas envie de recevoir des notifications concernant des choses qui ne les intéressent pas et qu'ils n'ont pas sollicitées. Puis-je vous suggérer un réseau social ? Vous pourriez, en outre, y dénoncer mon impudence et son lien avec le gouvernement. Par ailleurs, si votre activité possède la valeur sociale que vous revendiquez, je vous suggère de revoir votre argumentaire. Votre site, en effet, n'en donne pas vraiment la mesure, m'évoquant d'avantage une promotion à peu de frais - si ce n'est une tentative d'abuser de la crédibilité des autres utilisateurs. Mais vous êtes évidemment au dessus de ça, Corine. Bien à vous. by ripearltrees Aug 31

Merci pour ce spam, Corine. Vous pouvez (merci à vous pour votre généreuse corection) rentrer chez vous maintenant. by ripearltrees Aug 31

Related:  FLYVideos 1 - mondialisation. Visages de l'horreur.SocialWAKE UP VIDEOStravail