background preloader

Vidéo // Le paradoxe de la faim dans le monde - Version actualisée

Vidéo // Le paradoxe de la faim dans le monde - Version actualisée

http://www.youtube.com/watch?v=iswD-wgR6Yg

Related:  ressources alimentairesQuestion n° 1 = Comment mieux nourrir les hommes ?Nourrir les hommesNOURRITURE

La question des ressources alimentaires La question des ressources alimentaires - Le cas brésilen. Utilisation du documentaire Le marché de la faim. Dans ce chapitre, nous chercherons à ce que les élèves comprennent que les ressources pour nourrir les hommes sur Terre existent, mais qu'elles sont inégalement réparties. Ainsi, selon la FAO, près d'un milliard de personnes souffrent de la faim, soit un septième de la population mondiale, alors que l'agriculture mondiale peut en nourrir 12 milliards[1]. 10 Faits à connaître au sujet de l'alimentation et de la nutrition en Inde L’Inde compte un quart de la population mondiale sous-alimentée, mais la situation s’améliore progressivement et les taux de personnes souffrant de la faim chutent. Voici 10 faits à savoir : 1 - L’Inde abrite 194,6 millions de personnes sous-alimentées. Cela équivaut à trois fois la population totale de la France.

Les riverains des champs sont exposés à un cocktail de pesticides - duclair environnement Duclair Environnement Un fermier répandant des pesticides dans son champs de patates, le 30 mai 2012,à Godewaersvaelde, dans le nord de la France. image: HUGUEN/ AFP « Quand on voit notre voisin agriculteur sur son tracteur traiter ses pommiers sans protection particulière, on se dit que ça va. Mais quand il arrive en tenue de cosmonaute, on se dépêche de faire rentrer les enfants ! » C’est ainsi que Marie Pasquier résume la cohabitation quotidienne de sa famille avec les arboriculteurs du Rhône, au sud de Lyon, dont les vergers les plus proches sont à cinq mètres de ses fenêtres. Elle dénombre « 20 épandages par saison, entre mars à septembre », qui la dissuadent d’avoir son propre jardin,

8 Aliments répugnants dans votre menu Mc Donalds Par Suzanne Meteyer 12 mars 2015 Une petite faim ? Saviez-vous que vous mangez un insecte écrasé ou des plumes de canards dans votre hamburger ? Nous avons sélectionné une liste non exhaustive des ingrédients les plus répugnants que vous trouverez dans votre sandwich préféré. P. Menzel, article présentant la série de photos "Hungry Planet" What I eat est le dernier recueil photographique de Peter Menzel qui fait suite à la série What the world eats, réalisée avec sa femme Faith D'Aluisio. Ensemble, ils ont parcouru le globe pour observer le rapport des hommes à la nourriture. On ne parle jamais assez de Peter Menzel. Ce photographe américain en freelance a parcouru 24 pays, appareil en poche, pour capter en images un sujet qui l'obsède : la façon dont les hommes se nourrissent d'un point à l'autre du globe. Ainsi, depuis des années, il s'installe avec sa femme dans le quotidien de dizaines de familles pour observer puis capturer leurs mode d'alimentation.

Les dynamiques de l'agriculture brésilienne 1. Des productions agricoles différenciées 2. Un élevage conquérant 3. Accaparement de terres : la Chine, l'Inde et les États-Unis aussi... - Agnès Stienne - Visionscarto Lors d’une présentation au cours de laquelle je parlais de la série de cartes des appropriations de terres à l’étranger par les entreprises européennes, quelqu’un dans le public me posa cette question : Vous évoquez les pays européens, soit, mais et la Chine en Afrique, et les milliers de paysans chinois qui s’installent en Afrique, vous en dites quoi ? »

Un futur plus vert pour le Sahel Rencontre avec la chercheuse Deborah Goffner, à l’origine de l’ambitieux projet « Future Sahel ». Ce projet, débuté en février par une traversée d’ouest en est du Sénégal, s’inscrit dans le cadre de la Grande Muraille verte, qui a pour vocation de lutter contre la désertification de la zone saharo-sahélienne. Voici quelques années encore, l’univers scientifique de Deborah Goffner tenait entre blouse blanche et pipettes. En 2012, cette directrice de recherche au CNRS1 décide, sans que rien ni personne ne l’y oblige, d’opérer un revirement spectaculaire dans sa carrière : après des années de travail, fécondes et reconnues, en biologie moléculaire végétale, elle se risque sur le terrain de l’écologie végétale. La vérité sur les poules en liberté Il ne se passe plus un mois sans qu’un grand groupe alimentaire annonce qu’il se convertira aux œufs provenant de poules en liberté. Parallèlement, les éleveurs canadiens viennent d’annoncer qu’ils vont tous avoir de nouvelles cages plus confortables pour leurs oiseaux. Cinq questions pour mieux comprendre la production d’œufs.

Ressources alimentaires. Quiz QCM Geographie 75 visiteurs dont 26 membres Jouez à des milliers de quizz et créez les vôtres gratuitement Art et Littérature Culture Générale Divertissements Informatique Sciences et Nature Société Sports et Loisirs Forums Généraux Art et Littérature Culture Générale Divertissements Informatique Sciences et Nature Société Sports et Loisirs Les 100 dernières réactionsMembres en ligne Art et LittératureCulture GénéraleDivertissementsInformatiqueSciences et NatureSociétéSports et Loisirs

Le gouvernement indien fait du développement rural sa nouvelle priorité Dans le nouveau budget du gouvernement, les dépenses consacrées à l’agriculture sont en hausse de 44 % par rapport à l’année précédente. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Après avoir concentré ses efforts sur le développement industriel, le gouvernement indien vient en aide au monde rural, en crise après deux années de sécheresse et une croissance atone. Arun Jaitley, le ministre de l’économie et des finances, a présenté devant le parlement, lundi 29 février, un budget pour l’année fiscale 2016-2017, où les dépenses consacrées à l’agriculture sont en hausse de 44 % par rapport à l’année dernière. Les techniques de micro-irrigation devraient être privilégiées L’accent est porté cette année sur les investissements, davantage que sur les subventions.

La fertilité des sols, un enjeu majeur du XXIe siècle par Paul Molga Moins productives et moins nombreuses, les terres arables ne suffiront bientôt plus à nourrir l’humanité. Un nouveau rapport des Nations unies donne l’alarme. photo Dominique Milliez Au cours des cent dernières années, un milliard d’hectares de terres fertiles, l’équivalent de la surface des Etats-Unis, se sont littéralement volatilisés. Et l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’inquiète de de l’avenir des surfaces restantes.

Related:  PARTIE 2: DES RESSOURCES A MENAGERpremS