background preloader

Troubles de l'alimentation (anorexie, boulimie, hyperphagie) - Définition

Les troubles de l’alimentation, aussi appelés troubles des conduites alimentaires ou du comportement alimentaire (TCA), désignent des perturbations graves du comportement alimentaire. Le comportement est considéré comme « anormal » parce qu’il est différent des pratiques alimentaires habituelles mais surtout parce qu’il a des répercussions négatives sur la santé physique et mentale de l’individu. Les TCA touchent beaucoup plus de femmes que d’hommes, et débutent souvent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Les troubles de l’alimentation les plus connus sont l’anorexie et la boulimie, mais il en existe d’autres. Comme tout trouble de la santé mentale, les troubles alimentaires sont difficiles à répertorier et à classer. Par exemple, l’hyperphagie boulimique, qui est caractérisée par l’absorption d’une quantité disproportionnée de nourriture de façon compulsive, est désormais reconnue comme une entité à part entière. On distingue actuellement, selon le DSM-V : Related:  Boulimie, anorexie et compulsions alimentairesBoulimie

Wikipédia : Boulimie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. i La boulimie est un trouble des conduites alimentaires, caractérisé par un rapport pathologique à la nourriture, se manifestant par des ingestions excessives d'aliments, de façon répétitive et durable. Cette maladie est souvent apparentée à une forme d'addiction dans la mesure où l'individu entretiendra avec la nourriture un rapport similaire à celui que certaines personnes peuvent entretenir avec la drogue. La boulimie est une des formes les plus sévères des troubles alimentaires avec l'anorexie. Causes[modifier | modifier le code] Les causes citées suivantes sont plus spécifiées à l'anorexie vomitive (plus connue car plus dangereuse). Les causes de la boulimie sont complexes et multiples, issues d’une combinaison de facteurs émotionnels, comportementaux, psychologiques et sociaux. La boulimie peut être isolée en tant que symptôme. Finalement, ces comportements vont nuire à la santé physique et psychique. Sur les autres projets Wikimedia :

Hyperphagie: un trouble alimentaire méconnu - Crise de nourriture Boulimie Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(juin 2013). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. La boulimie, un trouble des conduites alimentaires, est caractérisée par un rapport pathologique à la nourriture, se manifestant par des ingestions excessives d'aliments (allant jusqu'à l'inconfort gastrique), de façon répétitive et durable. La boulimie est une des formes les plus sévères des troubles alimentaires avec l'anorexie. Diagnostic et symptômes[modifier | modifier le code] Un trouble durable ponctué de crises[modifier | modifier le code] La boulimie se manifeste par des comportements compulsifs de consommation de nourriture, en grande quantité. 30 à 60 % des individus souffrant de troubles alimentaires souffrent également d'un trouble de la personnalité de type borderline.

Les troubles alimentaires | AQPAMM - Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale inc. Par Suzanne Michaud, intervenante à l’Aqpamm Quelques données générales… Les principaux troubles alimentaires sont l’anorexie et la boulimie. Selon les statistiques québécoises, 3% des filles âgées de 15 à 25 ans souffrent de troubles alimentaires. Environ 90% des personnes atteintes d’anorexie ou de boulimie sont des femmes. Il existe également l’anorexie au sens plus large, qui peut survenir lorsqu’une personne est malade et que physiquement, elle est incapable de s’alimenter. Les causes Les causes de l’anorexie ou de la boulimie peuvent être biologiques, sociales et psychologiques. Les causes biologiques sont : les antécédents familiaux, l’anxiété et les problèmes de poids. L’anorexieL’anorexie mentale (aussi appelée anorexie nerveuse) se caractérise par un refus de maintenir un poids normal en fonction de l’âge et de la taille. Les critères qui définissent l’anorexie selon le DSM IV sont : Lors du diagnostic, on spécifie le type d’anorexie : Survenue récurrente de crises de boulimie.

Épidémiologie des TCA - Anorexie mentale, boulimie, compulsions alimentaires et troubles du comportement alimentaire - Association Autrement 1. L'anorexie mentale2. La boulimie3. La compulsion alimentaire4. Épidémiologie des TCA Pr D. Les troubles du comportement alimentaire (TCA) principaux voient augmenter leur fréquence dans tous les pays du monde. 1. Elle toucherait environ 1,5 % des personnes de sexe féminin, entre 15 et 35 ans. Une étude faite en Bourgogne, en 2006, par l’association suggère que l’anorexie mentale est un peu, mais pas beaucoup plus fréquente dans la population des jeunes filles et jeunes femmes de 15 à 25 ans (1,8 %) que dans celle des 25-45 ans (1,4 %). Ces statistiques sont sujettes à caution car il n’existe de statistiques nationales dans aucun pays. Sexe : l’anorexie touche très majoritairement les femmes : 94 à 97 % des personnes qui en souffrent sont des femmes : il y a un homme pour 15 à 18 femmes. 1. Conditions socio-économiques : Toutes les couches de la population sont touchées : milieux aisés, riches et bourgeois, comme milieux moins favorisés. 2. 3. 4. Publié en 2008

Wikipédia : Anorexie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’anorexie (du grec ancien : ἀνορεξία / anorexía, « absence de désir ») est un symptôme qui correspond à une perte de l'appétit. Lorsque la perte d'appétit est partielle, il conviendrait plutôt de parler d'hyporexie[1]. Dans les faits, le terme est très souvent abusivement utilisé pour désigner exclusivement l'anorexie mentale qui est un trouble psychopathologique complexe et spécifique, au cours duquel il n'y a pas de perte de l'appétit mais au contraire une lutte active contre la faim et l'absorption d'aliments. Le terme est également souvent employé lorsque l'individu conserve son appétit mais ne peut pas manger en raison de sensations de type nausée ou de dégoût de la nourriture; le terme dysphagie semblerait alors approprié mais sa définition médicale est plus restrictive même si l'on parle parfois de dysphagie capricieuse en cas d'origine émotionnelle. En médecine[modifier | modifier le code] En psychiatrie[modifier | modifier le code]

Troubles de l'alimentation : causes et symptômes Les troubles de l'alimentation apparaissent généralement au cours de l'adolescence ou au début de l'âge adulte et sont plus communs chez les jeunes des sociétés industrialisées. Toutefois, les troubles de l’alimentation, particulièrement l’anorexie, sont présents dans toutes sortes de cultures, même celles où le culte de la minceur est absent. L'anorexie et la boulimie affectent plus les filles et les femmes que les garçons et les hommes. Comme dans les autres pays industrialisés, le taux des troubles de l'alimentation chez les femmes et les filles québécoises âgées de 13 à 30 ans est d'environ 3% (30 000 personnes). Les experts s'entendent pour dire qu'il y a de plus en plus de personnes aux prises avec des troubles de l'alimentation. Les recherches de Steiger et Bruce, celles de Treasure et celles de Striegler-Moore montrent que les troubles de l’alimentation sont causés par une combinaison de facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et environnementaux. Les facteurs biologiques

La boulimie La boulimie, comme l’anorexie, est un trouble du comportement alimentaire (TCA) qui touche essentiellement les femmes. Si celles qui souffrent d’anorexie tentent de construire leur force dans le rejet de la nourriture, les boulimiques, au contraire, compensent leurs souffrances et le vide en elles par les aliments. Une fois “remplies”, elles ne trouvent pourtant plus qu’un seul moyen de se libérer : vomir. Un cercle infernal dont il est très difficile de sortir sans aide. Anne-Laure Vaineau Sommaire A découvrir Contrairement à une idée reçue très répandue, les boulimiques ne sont pas grosses. Tout commence souvent par un simple régime. Reconnaître la boulimie La manifestation la plus évidente de la boulimie est la crise alimentaire, ce besoin irrépressible de manger beaucoup et en un temps restreint. Les signes d’alerte : Placards qui se vident plus vite que d’habitude, paquets vides ou aliments dissimulés dans la chambre, argent qui disparaît. Les crises sont impressionnantes.

Troubles du comportement alimentaire et thérapies : quelques infos pour vous éclairer 1. Traitement de l'anorexie, de la boulimie et/ou de la compulsion alimentaire2. Vous avez dit « thérapie » ?3. Vous avez dit « psychothérapie » ? Mme Angélique GIMENEZ, Psychothérapeute (Var) 1. Pour pouvoir guérir des troubles du comportement alimentaire (anorexie mentale, boulimie ou compulsions alimentaires sévères), il est indispensable d’accepter une prise en charge pluridisciplinaire : à la fois médicale et nutritionnelle car votre santé et votre équilibre physiologique sont en danger (à plus ou moins court terme) et à la fois psychothérapeutique. En effet, beaucoup se sentent perdus, devant toutes les appellations « psys, psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, thérapeutes, coachs… » et n’arrivent pas à se représenter ce qu’est une thérapie et ce qu’elle peut apporter. 2. La thérapie, c’est le soin. La psychothérapie est un domaine de la thérapie où l’on approche de façon très intime l’esprit humain. 3. 3.1. 3.2. 4. 5. 6. 7. 8. publié en 2010

Related: