background preloader

BO N°6 du 7 février 2013

BO N°6 du 7 février 2013
Depuis 1989, « les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur [...] contribuent à favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d'orientation. [...] Ils assurent une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu'à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte. [...] Les écoles, les collèges et les lycées assurent une mission d'information sur les violences et une éducation à la sexualité. » (article L. 121-1 du code de l'éducation). C'est bien la mission du système éducatif de faire réussir chacun et chacune, fille ou garçon, de la maternelle à l'enseignement supérieur. Cette réussite implique que les valeurs humanistes d'égalité et de respect entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons, soient transmises et comprises dès le plus jeune âge. Pourtant, les disparités entre les sexes demeurent bien réelles. 1. 2. 3. C'est pourquoi :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=67018

Related:  Références, textes, analysesEgalité hommes / femmes ; filles / garçons

Eduscol :Égalité filles-garçons Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires.

Renforcer et généraliser aujourd'hui la formation à l’égalité filles-garçons des enseignant.e.s pour construire la société égalitaire de demain Actualités 22 février 2017 Le Haut Conseil à l’Egalité publie le 22 février 2017 son rapport "Formation à l’égalité filles-garçons : faire des personnels enseignants et d’éducation les moteurs de l’apprentissage et de l’expérience de l’égalité" >> pour le consulter dans son intégralité : bit.ly/2m52Lnn L’école est un haut lieu de socialisation et donc de développement intellectuel, social et affectif : les élèves y passent environ 30 heures par semaine pendant les 18 ans que dure en moyenne leur scolarisation.

Égalité filles-garçons Cette convention manifeste l’engagement de six ministères à construire la société de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Télécharger la convention L'école doit s'organiser et agir pour ne pas alimenter, malgré elle, les stéréotypes sexistes. Textes de référence Parce que l’égalité entre les filles et les garçons constitue une mission fondamentale de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l’Onisep souhaite incarner son rôle d’informateur en accompagnant les membres de la communauté éducative et en les sensibilisant aux enjeux que soulève cette thématique. Rappel des textes fondamentaux. Convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, 2013-2018 Signée pour la période 2013-2018, la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons s’articule autour de trois chantiers prioritaires :

La lutte contre le sexisme - Compte rendu du Conseil des ministres du 8 mars 2017 La ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes a présenté une communication relative à la lutte contre le sexisme. La 40ème journée internationale des droits des femmes est l’occasion de souligner l’engagement déterminé du Gouvernement depuis 2012 à mettre l’égalité réelle entre les femmes et hommes au coeur de notre projet de société. Le Gouvernement a déployé des moyens importants en doublant le budget alloué aux droits des femmes sur toute la durée du quinquennat, en initiant une mobilisation institutionnelle avec la nomination d’un.e haut.e fonctionnaire à l’égalité dans chaque ministère, et en imposant la prise en compte systématique de l’égalité femmes-hommes dans les études d’impact des projets de lois. Ce quinquennat restera marqué par l’adoption de lois qui sont autant d’avancées nouvelles pour les droits des femmes. La diffusion d’une culture de l’égalité portée par toutes et tous s’avère également indispensable.

Droits des Femmes et égalité entre les femmes et les hommes - Les services de l'Etat à La Réunion Solidement ancrée dans l’histoire de la construction européenne, l’égalité entre les femmes et les hommes est placée au cœur des politiques publiques françaises. Malgré les avancées significatives réalisées au cours des quarante dernières années, le décalage entre l’égalité de droit et l’égalité de fait entre les femmes et les hommes persiste. En effet, si la politique interministérielle d’égalité hommes-femmes semble désormais acquise en Droit, son effectivité demande, quant à elle, à être consolidée et renforcée au quotidien sur le terrain.

Lexique de l'égalité La lutte contre les inégalités filles-garçons passe également par une maîtrise du vocabulaire de la thématique. Quelques définitions et exemples illustratifs afin d'outiller au mieux les équipes pédagogiques sur l'égalité. discrimination, n. f. Droits de la femme video L'évolution de la mode : symbole de l'émancipation des femmes des années folles La vie audacieuse de Kiki de Montparnasse fait figure d’exception. Car pour l’écrasante majorité... video Benoîte Groult : les droits de la femme Benoîte Groult, célèbre militante féministe, s'adresse à une assemblée de 250... Égalité des filles et des garçons Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école Le code de l'éducation rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et que d'autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel. Les établissements sont invités à inscrire cette problématique dans leur règlement intérieur et à mettre en place, dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des actions de sensibilisation et de formation dédiées.

Précieuses études de genre Même si l’égalité entre femmes et hommes est aujourd’hui un engagement de la République, les chiffres révèlent une réalité toujours accablante. L’origine de ces inégalités, c’est l’existence tenace de stéréotypes qu’il faut s’efforcer d’éradiquer. C’est là que s’inscrivent les sciences du genre, abordées dans ce dossier de CNRS Le journal. Qu’est-ce que le genre ? La construction sociale des individus. 21 portraits de ces femmes, parfois méconnues, qui ont changé le monde. Il y a eu dans la grande épopée Humaine, de nombreuses femmes qui ont radicalement changé le cours de l'Histoire. Il serait sans doute impossible de faire une sélection de toutes les femmes qui ont changé le monde, mais voici néanmoins une petite sélection ! Certaines sont très connues... Outils égalité filles-garçons Le site internet des « Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons » à l'école a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l'école et par l'école, d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. Il est conçu selon une approche transversale qui engage l'ensemble des disciplines enseignées et les actions éducatives qui les accompagnent. Lire la suite

En finir avec la fabrique des garçons Pour ce premier Top10 de l'été, on se demande si les difficultés scolaires des garçons au collège ne trouvent pas leur origine dans les messages paradoxaux qu'ils reçoivent pour la construction de leur identité masculine. Une fois par mois, retrouvez sur notre site les Inédits du CNRS, des analyses scientifiques originales publiées en partenariat avec Libération. Quelque chose ne tourne pas rond chez les garçons. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au collège, ils représentent 80 % des élèves sanctionnés tous motifs confondus, 92 % des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes, ou encore 86 % des élèves des dispositifs Relais qui ­accueillent les jeunes entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire. Tous ces garçons ont-ils des problèmes, des troubles du comportement et/ou de l’apprentissage ? Eh bien non, loin s’en faut.

Ecole: encore trop de stéréotypes sexistes, selon un rapport L'école "joue un rôle central pour construire une culture et une société de l'égalité filles-garçons", note l'étude du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE). La mixité a pu laisser croire qu'elle allait amener l'égalité entre les sexes. A tort, selon le HCE, créé en 2013 pour succéder à l'Observatoire pour la parité. Le sujet reste sensible, comme l'a montré le retrait des "ABCD de l'égalité".

Related: