background preloader

MENE1300072X

MENE1300072X
Depuis 1989, « les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur [...] contribuent à favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d'orientation. [...] Ils assurent une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu'à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte. [...] Les écoles, les collèges et les lycées assurent une mission d'information sur les violences et une éducation à la sexualité. » (article L. 121-1 du code de l'éducation). C'est bien la mission du système éducatif de faire réussir chacun et chacune, fille ou garçon, de la maternelle à l'enseignement supérieur. Cette réussite implique que les valeurs humanistes d'égalité et de respect entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons, soient transmises et comprises dès le plus jeune âge. Pourtant, les disparités entre les sexes demeurent bien réelles. 1. 2. 3. C'est pourquoi :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=67018

Related:  relations filles/garçonsÉducation et féminismeRéférences, textes, analysesRapports sociauxEgalité hommes / femmes ; filles / garçons

Collection "Égale à égal" - Laboratoire de l'Égalité Le Laboratoire de l’égalité s’est fixé trois objectifs principaux : rassembler les acteurs de l’égalité professionnelle, interpeller les décideurs politiques et économiques, et sensibiliser le grand public aux questions d’égalité professionnelle et aux stéréotypes. C’est dans la logique de ce troisième objectif que le Laboratoire a noué un partenariat avec les éditions Belin et lancé une collection originale, "Égale à égal". Rédigés par des auteur-es femmes et hommes, ils abordent les différents aspects des inégalités entre les sexes dans la vie économique, politique, domestique, dans l’éducation, le sport, la culture... Ces petits ouvrages synthétiques et pédagogiques, agréables à lire et à feuilleter, tiennent dans la poche (70 pages). A l’intérieur, des citations décoiffantes et des zooms informatifs.

Les hommes qui enseignent au primaire : entre modèles et stéréotypes Commençons par une petite citation : « La masculinité est de moins en moins représentée à l’école, dit Patrick Huard. Le problème, c’est que les p’tits gars ont besoin de modèles. Eduscol :Égalité filles-garçons Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires.

À la défense du séducteur québécois   Ovila et Émilie dans Les filles de Caleb Pour la Saint-Valentin, j’aimerais qu’on parle un peu du séducteur québécois. Ah oui, mais c’est vrai… Il ne sait pas séduire, le Québécois. Outils égalité filles-garçons Le site internet des « Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons » à l'école a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l'école et par l'école, d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. Il est conçu selon une approche transversale qui engage l'ensemble des disciplines enseignées et les actions éducatives qui les accompagnent. Lire la suite Égaux sans égo : 5 BD numériques pour lutter contre les inégalités

80% des élèves punis au collège sont des garçons C’est l’un des constats frappants qu’a fait Sylvie Ayral, docteur en sciences de l’éducation, en réalisant la thèse à laquelle Le Monde a remis son prix annuel de la recherche universitaire. Dans «La fabrique des garçons : sanctions et genre au collège» (PUF, 24 euros), elle dissèque 900 sanctions frappant des collégiens dans 5 établissements: "Dès la 6ème les garçons sont sanctionnés quasi préventivement. Les professeurs veulent tout de suite leur mettre des limites."

La pression incitant les élèves à se conformer aux stéréotypes sexuels serait plus forte dans les écoles pour filles Partout dans le monde, les manchettes des journaux vantent les avantages des écoles non mixtes : « Les filles sont plus susceptibles de choisir les mathématiques dans une proportion de 75% lorsqu’elles fréquentent une école privée non mixte »; « Les garçons apprennent-ils mieux en l’absence de filles? »; « Dans le cas des filles, un cadre d’éducation uniquement féminin est plus favorable à l’enseignement de matières traditionnellement associées aux garçons »… Toutefois, selon une nouvelle recherche menée à l’Université Concordia, ce ne sont pas tous les élèves qui bénéficient de l’enseignement non mixte – surtout pas ceux et celles qui manquent de se conformer aux normes de genre.

Textes de référence Parce que l’égalité entre les filles et les garçons constitue une mission fondamentale de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l’Onisep souhaite incarner son rôle d’informateur en accompagnant les membres de la communauté éducative et en les sensibilisant aux enjeux que soulève cette thématique. Rappel des textes fondamentaux. Convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, 2013-2018 Signée pour la période 2013-2018, la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons s’articule autour de trois chantiers prioritaires : Le féminisme est impertinent… aussi pour la gauche Nuria Varela Le féminisme est profondément impertinent. Il est très facile de le prouver : il suffit de le mentionner. Quand on prononce le mot « féminisme », c’est comme avec une parole magique ; on constate immédiatement que nos interlocuteurs modifient leur attitude, se montrent contrariés, se mettent sur la défensive ou se lancent directement dans la mêlée… Pourquoi ? Parce que le féminisme remet en question l’ordre établi ainsi que la morale, la coutume, la culture et, surtout, le pouvoir.

Journée internationale des droits des femmes 2017 La feuille de route 2017 pour l'égalité entre les femmes et les hommes du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche constitue la 5e édition de l'exercice interministériel initié en 2012 pour structurer le dialogue autour des enjeux de l'égalité entre les femmes et les hommes.Comme les précédentes éditions, elle couvre l'ensemble du champ ministériel et définit un cadre stratégique pour assurer une intégration plus forte des actions conduites pour l'égalité. Cette nouvelle feuille de route, publiée à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2017, dresse un bilan de l'action volontariste, globale et transversale conduite par le ministère, acteur majeur de la stratégie intégrée mise en place par le Gouvernement depuis 2012. Elle a pour ambition de prolonger les actions engagées et de porter des chantiers nouveaux et structurants pour l'égalité. Les garçons réussissent toujours moins bien que les filles à l'École

Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui Topito utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Topito, vous en acceptez l'utilisation. OK En savoir plus Accueil › Life › Lexique de l'égalité La lutte contre les inégalités filles-garçons passe également par une maîtrise du vocabulaire de la thématique. Quelques définitions et exemples illustratifs afin d'outiller au mieux les équipes pédagogiques sur l'égalité. discrimination, n. f. Renforcer et généraliser aujourd'hui la formation à l’égalité filles-garçons des enseignant.e.s pour construire la société égalitaire de demain Actualités 22 février 2017 Le Haut Conseil à l’Egalité publie le 22 février 2017 son rapport "Formation à l’égalité filles-garçons : faire des personnels enseignants et d’éducation les moteurs de l’apprentissage et de l’expérience de l’égalité" >> pour le consulter dans son intégralité : bit.ly/2m52Lnn L’école est un haut lieu de socialisation et donc de développement intellectuel, social et affectif : les élèves y passent environ 30 heures par semaine pendant les 18 ans que dure en moyenne leur scolarisation.

En finir avec la fabrique des garçons Quelque chose ne tourne pas rond chez les garçons. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au collège, ils représentent 80% des élèves sanctionnés tous motifs confondus, 92% des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes, ou encore 86% des élèves des dispositifs Relais qui accueillent les jeunes entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire. Tous ces garçons ont-ils des problèmes, des troubles du comportement et/ou de l’apprentissage ? Eh bien non, loin s’en faut.

Related:  Politique éducative : Egalité Fille - garçon