background preloader

Mar_Lard et A-C Husson, deux féministes de la nouvelle génération

Le 16 mars dernier paraissait un article de Mar_Lard concernant le sexisme chez les geeks sur le très bon blog Ça fait genre ! tenu et créé par Anne-Charlotte Husson. Depuis, une prise de conscience s’opère et les idées se confrontent sur Internet. Nous les avons toutes deux rencontrées pour parler de leur rapport au féminisme et de leur façon de vivre au quotidien avec leur militantisme. Comment en êtes-vous venues au féminisme ? Anne-Charlotte : Je ne sais pas vraiment depuis combien de temps je m’identifie comme féministe, mais depuis longtemps. Mar_Lard : Mon parcours est assez similaire en fait : j’ai toujours eu des convictions assez fortes. Mais le vrai déclic, c’était en cours : on a eu une liste de lecture qui comprenait de très bons bouquins et j’avais hésité entre Middle Sex, sur l’intersexualité et King Kong Théorie de Virginie Despentes. Et depuis que vous êtes féministes, est-ce que votre rapport à la pop culture a changé ? AC : C’est notre gros problème ! AC : Exactement !

http://www.madmoizelle.com/interview-marlard-a-c-husson-157289

Related:  Portraits de femmesFeminisme/rapecultureGenre et féminismeblogs chouettes

Sexisme chez les geeks : l'émission d'Usul et Mar_Lard en replay Pondu par Mymy le 22 mars 2013 Après son dossier très complet sur le sexisme chez les geeks, Mar_Lard a été l’invitée d’Usul pour discuter du sujet à la radio ! Edit du 22 mars 2013 : L’émission d’Usul avec Mar_Lard pour invitée, qui traitait du sexisme chez les geeks, c’était hier soir ; si vous l’avez ratée, elle est disponible en replay ici ! Pantène part en guerre contre les idées reçues ! Pondu par Virginie le 10 décembre 2013 Pantène part en guerre contre les idées reçues et dévoile un spot criant de vérité sur la façon dont hommes et femmes sont perçu-e-s (et jugé-e-s) différemment. La marque de produits capillaires Pantène a décidé de se battre contre les étiquettes qu’on colle injustement aux femmes qui en veulent et a sorti un petit film de sensibilisation pour balayer les clichés. Dans le spot, les clichés les plus courants sont exposés : lorsqu’un homme se bat pour imposer ses convictions, il est persuasif. Quand une femme fait la même chose, elle est autoritaire. Quand un homme travaille tard au lieu de s’occuper de sa famille, il est dévoué.

Sexe : les hommes ne pensent qu'à ça ? Les femmes aussi, mais la société l'interdit Religions, cultures, théorie du confort, la société bride encore le désir des femmes (SIPA). Tiens tiens, une récente étude explique de nouveau à ceux qui ne veulent toujours pas l’entendre, que les femmes sont des êtres sexuels aux désirs et fantasmes divers. Plus divers que ceux des hommes apparemment. La simple vu d’une scène induisant – ou pouvant induire, consciemment ou inconsciemment – une arrière-pensée à caractère sexuel est beaucoup plus fréquente et variée chez mesdames. Deux singes copulant suffisent à ce que non seulement l’esprit mais tout le corps féminin réponde présent.

"J'en ai chié pour vous" “Il a violé personne le gars”“La violence du billet…”“J'suis féministe et pourtant, je trouve pas qu'il faille en faire un fromage”“Je trouve que c'est hyper facile de l'insulter le gars, alors que même si c'est nul, c'est pas non plus une agression…”“Il a dérapé sur un sketch, ça va le lynchage….”“Le descendre comme ça, c'est puéril…”“Féministe de merde.”“On ne parle que de ça en ce moment, écrire sur ce qu'il a fait ou l'insulter ne fait qu'en remettre une couche” Petit mix au “mot pour mot” de ce qui tombe sur twit’, facebook ou autres réseaux sociaux.Alors certes, ça représente en gros 10% de tous les retours que j'ai pu avoir, et ça se noie dans la masse de messages gentils et de repostages. Pourtant, c'est marrant, c'est là dessus que je vais appuyer mon gros doigt gras. By the way, la plupart de ces phrases ont été exprimées par des femmes.

Women SenseTour C’est dans son bureau à Casablanca, qu’Aicha Ech-Chenna, fondatrice et présidente de l’association Solidarité Féminine au Maroc me reçoit. L’année 2014 célèbre sa 55éme année d’investissement au sein de la société marocaine, société qu’elle a accompagné dans son évolution en consacrant sa carrière au combat des mères célibataires et de leurs enfants au Maroc. Celle […] C’est à Meknès, l’ancienne capitale historique du Maroc durant le règne du sultan Moulay Ismail, que je me rends pour rencontrer Maha Laziri. Elle me reçoit chez elle, dans la ville de son enfance, avec ses parents et sa famille. Agée tout juste de 25 ans, Maha est co-fondatrice et présidente de l’association Teach4Morroco, association […]

Najat Vallaud-Belkacem s'attaque à la « culture du viol décomplexée » Pondu par Marie.Charlotte le 21 janvier 2014 La ministre des Droits des femmes l’a affirmé devant l’Assemblée Nationale hier : elle entend lutter contre la diffusion de contenus sexistes qui participent à la culture du viol, y compris sur Internet. Lors de son intervention ouvrant la discussion sur le projet de loi pour l’égalité à l’Assemblée Nationale, Najat Vallaud-Belkacem a réaffirmé sa volonté de lutter contre la diffusion de stéréotypes sexistes. C’est dans ce cadre que le Conseil de Surveillance de l’Audiovisuel (le CSA) verra ses pouvoirs renforcés, et pourra notamment sanctionner la diffusion de stéréotypes sexistes dans les médias. C’est dans ce cadre également que l’ABCD de l’égalité, le programme de lutte contre les stéréotypes filles-garçons, a déjà été déployé dans plusieurs centaines de classe en expérimentation.

Arguments anti-féministes (4) "On devrait se débarrasser du terme ‘féminisme’" Arguments précédemment traités:Les féministes d’aujourd’hui… Tu es trop agressive, cela nuit à ton message. Tu donnes une mauvaise image des féministes. Je précise d’abord que cet argument n’est pas seulement utilisé par des personnes hostiles aux arguments féministes; je voudrais néanmoins montrer en quoi il pose problème et contribue, in fine, à l’anti-féminisme. Pas besoin d’aller loin pour retrouver cet argument, il suffit de lire les commentaires de mon précédent billet: Ce terme féminisme est bizarre, je trouve. Il porte à confusion, et comme bien expliqué dans cet article, il a tellement été trainé dans la boue qu’il est usant et fatiguant de devoir réexpliquer pendant des heures ce que féminisme veut réellement dire.

www.toutalego.com/2014/08/le-brevet-de-feminisme-ou-le-mythe-de.html Quand on se déclare féministe (ce qui n’est toujours pas simple en 2014), c’est un peu la double peine : il y a ceux qui vous traitent immédiatement d’hystérique/de poilue/de mal-baisée. Et ceux qui vous déclarent mauvaise féministe. Enfin, je devrais écrire « celles » car très souvent, d'après ma propre expérience, cette accusation émanait de femmes. On m’a ainsi retiré de nombreuses fois mon brevet de féminisme. Entretien avec Katharina Oguntoye de l’ISD à Berlin Dans l’émission n°30 de Cases Rebelles, nous proposions une vue d’ensemble des premiers mouvements féministes afro-allemands, l’ADEFRA - Schwarze deutsche Frauen und Schwarze Frauen in Deutschland (Femmes afro-allemandes et femmes noires en Allemagne) et l’ISD – Die Initiative Schwartze Menschen in Deutschland (l’Initiative des Noir-e-s en Allemagne). Pour l’émission n°36, l’une des membres de Cases Rebelles est allée à Berlin et a rencontré des membres de ces deux mouvements. Dans le milieu des années 80 Audre Lorde encouragea les femmes noires allemandes à raconter leur histoire. Cela conduisit à l’écriture du premier livre par des femmes noires allemandes « Farbe bekennen » publié en 1986, co-écrit par entre autres par Katharina OGUNTOYE et May AYIM.

L’IVG et les libertés linguistiques du FN On parle beaucoup d’IVG depuis quelques semaines, et la plupart du temps, ce n’est pas bon signe pour les droits des femmes. C’est le cas en France, mais aussi aux Etats-Unis, qui sont eux aussi en période pré-électorale et connaissent un durcissement très marqué du discours républicain ainsi qu’une réactivation de ce que les démocrates ont qualifié de "guerre menée contre les femmes" ("War on Women"). Vous pouvez lire à ce propos une synthèse très intéressante sur le blog d’une amie qui vit là-bas. Si les droits des femmes ne semblent malheureusement pas être une priorité pour la plupart des candidats et des candidates à la présidentielle, l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), pourtant, apparaît régulièrement dans les radars médiatiques.

Related: