background preloader

We should all be feminists - Chimamanda Ngozi Adichie at TEDxEuston

We should all be feminists - Chimamanda Ngozi Adichie at TEDxEuston

http://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc

Related:  MiliterFéminisme & féminitéP1 SP1 Jeu CorpssexismeFéminisme

Le Féminisme matérialiste - Lille:alternataire Pour com­men­cer, reve­nons sur quel­ques notions :Parler dis­tinc­te­ment de genre et de sexe vise à saper les évidences natu­ra­lis­tes bien ancrées dans nos cultu­res autour de ces notions. Ainsi, un des objec­tifs de l’uti­li­sa­tion du mot "genre" est la mise en lumière du carac­tère socia­le­ment cons­truit d’un cer­tain nom­bre d’attri­buts et de com­por­te­ments psy­cho-sociaux atta­chés tra­di­tion­nel­le­ment à l’appar­te­nance à un "sexe bio­lo­gi­que". Ce chan­ge­ment séman­ti­que et concep­tuel est le résul­tat de nom­breux tra­vaux de recher­ches de et de concep­tua­li­sa­tion menés par des fémi­nis­tes. Cette ques­tion de l’ori­gine bio­lo­gi­que ou socia­le­ment cons­truite des dif­fé­ren­ces entre hom­mes et fem­mes cons­ti­tue un sujet de polé­mi­ques chez les fémi­nis­tes. Elle repré­sente la ligne de frac­ture entre les fémi­nis­tes dites "essen­tia­lis­tes" et cel­les qui se reven­di­quent "maté­ria­lis­tes". Quelques ouvrages de référence

Society : Le féminisme 2.0, c’est quoi ? Né au 19e siècle aux États-Unis et en Angleterre, le féminisme s’est imposé comme monnaie courante dans les démocraties occidentales. Passant de doctrine marginale à véritable mouvement social, on ne compte plus le nombre d’individus de tout âge et d’origine qui se revendiquent défenseurs de cette cause anti-patriarcale. Désormais, le féminisme est partout et accessible à tous grâce aux nouvelles technologies et en particulier grâce à internet. Les gender studies pour les nul(-le)s Faut-il enseigner les études de genre (rebaptisées "théorie du genre" par leurs adversaires) à l’école ? La polémique suscitée par cette question révèle le rapport ambivalent que la France entretient à l’égard des gender studies, champ d'étude né aux Etats-Unis, toujours soupçonné de s’inscrire dans une démarche militante, féministe, homo et transsexuelle. En réalité, les études de genre constituent un domaine de recherche pluridisciplinaire dont on peut retracer la genèse, les développements, les références et les enjeux. Dont acte. Le concept de « gender » est né aux Etats-Unis dans les années 1970 d'une réflexion autour du sexe et des rapports hommes / femmes.

Twerk, vogue, krump, bounce : danses révoltantes et révoltées de la société de consommation ? - SDH Je me sens obligée d'écrire quelque chose sur le Twerk et ses origines, vu que hier soir nous avons eu un débat assez agité avec les copines sur la question de la réappropriation culturelle « bonne » ou « mauvaise » du Twerk par les milieux blancs (genre Miley Cyrus etc.) et la pertinence du Twerk d'un point de vue artistique et politique. Le récent clip bien mal influencé de Lily Allen et la récupération/dénaturation a aussi eu ses effets bien pervers. La réappropriation internationale a bien dévoyé l'origine culturelle et politique du Twerk.

Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas « Sexisme anti-hommes », « sexisme inversé » (s’il est « inversé », on reconnaît dans quel sens fonctionne le sexisme « normal » !), « misandrie »… Vous avez sans doute déjà entendu ces expressions, dans un raisonnement honnête ou pour contourner de manière fort pratique le problème de la misogynie. Elles désignent les oppressions dont seraient victimes les hommes, souvent attribuées aux féministes ou aux femmes en général. Signe distinctif de ces oppressions : elles n’existent pas… ou, du moins, elles ne sont pas ce que vous croyez. Une symétrie illusoire

Eduquer oui mais pourquoi ? "On n'est pas là pour vous éduquer" est la phrase que j'entends le plus souvent (et que je tends à prononcer de plus en plus souvent également) face aux personnes qui ne sont pas féministes. Il faut tout d'abord que je vous explique comment se passe systématiquement une discussion avec un non féministe. - Non féministe : "moi je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe car les féministes veulent la supériorité des femmes". - Féministe : "ah ? Où as tu lu cela, tu as un nom, une citation"

GRAPHISME, HÉROÏSME, FÉMINISME, par Eve-Lise Kern / étapes: diplômes 2016 Première étape de recherche effectuée au cours du DNSEP, l’édition GRAPHISME, HÉROÏSME, FÉMINISME constitue la mise en forme de recherches théoriques ainsi que d’une série d’iconographie questionnant les représentations héroïques féminines aussi bien dans l’art, le cinéma, la littérature, le divertissement de masse que dans le graphisme. La problématique du texte vise à déconstruire les modèles traditionnels d’héroïnes pour en proposer un nouveau se nourrissant de différents champs de recherches tel que les théories des gender studies, les récits littéraires, des oeuvres graphiques, artistiques et cinématographiques. L’enjeu ici n’est pas tant de proposer une vision exhaustive de ce qu’est l’héroïne, mais plutôt d’en proposer une version alternative au travers de mes propres références. La rédaction de ce texte a été l’occasion de s’interroger sur la place de la femme dans l’Histoire du Graphisme.

FANA (Fonds d'Archives Numériques Audiovisuelles en danse contemporaine) FANA Danse Contemporaine se propose de constituer, de diffuser et de valoriser des fonds d'archives numériques audiovisuelles liés spécifiquement à la création chorégraphique à partir de la deuxième moitié du 20e siècle. A l'initiative et sous la direction d'Aurore Després, maître de conférences en esthétique de la danse à l‘Université de Franche-Comté, le cadre d'élaboration et de structuration archivistique de FANA Danse Contemporaine a fait l'objet de recherches et de conceptualisations spécifiques et s'appréhende dans le contexte général du déploiement de la recherche en danse. (Conception et Construction des catalogues) Outre le regroupement, la conservation et le classement selon une indexation spécifique, l'objectif général de FANA Danse Contemporaine est de valoriser et diffuser ces fonds d'archives numériques audio-visuelles :

Grandir sans genre attitré : l’expérience de Malin Björn Un samedi, dans le métro. Une mère, son bébé. Six mois, une grenouillère grise à rayures roses, presque pas de cheveux et malgré l’inutilité évidente de l’accessoire, un bandeau ROSE dans les cheveux. Plus un gros noeud pour couronner tout.

La non-mixité : une nécessité politique La ségrégation, c’est-à-dire la séparation imposée, l’accès réservé à certaines places ou certains espaces sociaux, est une des principales formes que prend la domination – que ce soit la domination des riches sur les pauvres, celle des hommes sur les femmes ou celle des blancs sur les non-blancs. Mais ce n’est pas la seule : de nombreux mécanismes de domination perdurent au sein même des espaces sociaux mixtes, malgré la mixité, voire parfois grâce à elle. C’est ce que montre Christine Delphy dans le texte qui suit : la mixité n’est pas en elle-même un bien qu’il faudrait opposer sans discernement à une non-mixité forcément « enfermante » et « étouffante » ; la non-mixité n’est en fait oppressante que lorsqu’elle est subie, au même titre que peut être oppressante une mixité ou une proximité subie. Je voudrais parler ici des différents sens de la mixité, en particulier mais pas exclusivement de la mixité entre les sexes, et de la non-mixité.

Les femmes de droite, par Andrea Dworkin Les femmes de droite est un ouvrage écrit par Andrea Dworkin, féministe radicale, en 1983. Cette dernière nous propose une Andrea Dworkin

Related:  FéminismeFéminismeDroits des femmes - AfriqueQu'est-ce que le féminisme ?Nigéria