background preloader

Conspirationnisme : la paille et la poutre, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 24 août 2012)

Conspirationnisme : la paille et la poutre, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 24 août 2012)
Le peuple est bête et méchant, le peuple est obtus. Au mieux il pense mal, le plus souvent il délire. Son délire le plus caractéristique a un nom : conspirationnisme. Le conspirationnisme est une malédiction. Pardon : c’est une bénédiction. C’est la bénédiction des élites qui ne manquent pas une occasion de renvoyer le peuple à son enfer intellectuel, à son irrémédiable minorité. Pour une pensée non complotiste des complots (quand ils existent) Il faudrait sans doute commencer par dire des complots eux-mêmes qu’ils requièrent d’éviter deux écueils symétriques, aussi faux l’un que l’autre : 1) en voir partout ; 2) n’en voir nulle part. Sans doute ne livre-t-il pas à lui seul l’intégralité de l’analyse qu’appelle la crise financière, et c’est peut-être là l’une des faiblesses notoires du conspirationnisme, même quand il pointe des faits avérés : son monoïdéisme, la chose unique qui va tout expliquer, l’idée exclusive qui rend compte intégralement, la réunion cachée qui a décidé de tout.

http://blog.mondediplo.net/2012-08-24-Conspirationnisme-la-paille-et-la-poutre

Related:  Conspirationnisme et complotismeSujets de sociétéfournojambar

Décodex : comment reconnaître une théorie complotiste ? Voici nos conseils pour faire la distinction entre le doute légitime et le conspirationnisme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Il existe plusieurs définitions de ce qu’est une théorie conspirationniste (on dit aussi « complotiste »). Céline Alvarez, une instit' révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives.

Nous sommes 66,3 millions Manifestation à Paris pour la défense de la liberté de la presse © PHOTOPQR/EST ECLAIR L'INSEE nous a compté : au 1er janvier 2015, nous étions 66,3 millions d'habitants dont 64,2 millions en métropole et 2,1 millions dans les départements d'Outre-mer. Le pays a gagné 300 000 habitants en un an, soit une augmentation de 0,4%, essentiellement due au solde naturel (+264 000) résultant de naissances (820 000) plus nombreuses que les décès (556 000). Le solde migratoire est de 33 000. Le solde naturel a progressé en 2014, les naissances se sont stabilisées et les décès ont été moins nombreux. On comptait deux enfants par femme l'an dernier en France hors Mayotte.

La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne Un très bon petit article, de Machiavel1983, sur Agoravox : Le moment où se forme le ciment social autour des feux de camps est très émouvant ! Et l'interdiction-formelle-des-partis-parce-qu'ils-divisent-au-lieu-de-rassembler est formidable : dans ce contexte de population ultra-mobilisée, pas besoin de partis ; au contraire ! Cette vidéo est une trouvaille : Cheran est un village autochtone P’urhépecha de 16 000 habitants, situé dans les montagnes de l’état Mexicain de Michoacan.

Informations, le grand complot - Actu et société - Enquêtes et reportages Enquête sur les théories du complot et les fake news qui foisonnent à l’ère des réseaux sociaux. Ce documentaire montre combien ces fausses informations sont faciles à produire et à assimiler. Un marché de dupes qui rappelle, plus que jamais, la nécessité d’aiguiser notre esprit critique.

Ce que l'argent ne saurait acheter Nous vivons à une époque où tout se vend et s’achète. Mais n’y a-t-il pas des valeurs qui devraient être préservées de l’échange marchand ? C’est la question que se pose le philosophe Michael Sandel, dans un livre récemment traduit en français. Pour votre anniversaire, votre compagnon vous offre un joli pendentif. Certes, vous n’auriez peut-être pas choisi celui-ci, vous auriez peut-être même préféré cette paire de bottes que vous lorgnez depuis quelque temps.

Entretien avec Catherine Grèze au sujet de la biopiraterie Députée européenne Europe-Ecologie du Sud-Ouest, Catherine Grèze a fait de la lutte contre la biopiraterie son combat au Parlement Européen. Cette pratique, légale, amène peu à peu à une privatisation du vivant et conduit à des aberrations pour les écologistes : interdiction de replanter ou royalties sur ses propres semences. En pointe sur le sujet, la députée nous détaille les enjeux liés à ce qu’elle nomme, « la biopiraterie. » Qu’est-ce que la biopiraterie ? C’est un véritable pillage industriel des ressources naturelles et des savoirs des pays du Sud.

Fausses informations : les données du Décodex en 2017 Nous recensons ici près de 5 000 liens faisant circuler de fausses informations, identifiés dans le cadre de notre travail sur cette question tout au long de l’année 2017. L’équipe des Décodeurs répond quotidiennement aux rumeurs et intox qui circulent en ligne. Depuis le début de l’année 2017, nous avons systématiquement identifié les canaux de diffusion de ces intox afin de mieux comprendre ce phénomène.

Ni assurance ni charité, la solidarité, par Alain Supiot (Le Monde diplomatique, novembre 2014) Bien qu’elle doive l’essentiel de sa fortune à la pensée sociologique et politique, la notion de solidarité a une origine juridique. Elle a d’abord désigné (dans le code civil de 1804) une technique du droit de la responsabilité utilisée en cas de pluralité de créanciers (solidarité active) ou de débiteurs (solidarité passive) d’une même obligation. C’est seulement à la fin du XIXe siècle qu’elle a acquis un sens juridique nouveau : celui d’organisation collective permettant de faire face aux risques liés au machinisme industriel, et de faire peser sur ceux qui de fait les créent une responsabilité objective, indépendante de toute faute. Ont ainsi été institués des régimes de solidarité que Jean-Jacques Dupeyroux a justement décrits comme des « pots communs (...) où l’on cotise selon ses ressources et où l’on puise selon ses besoins (1) ». C’est sur le plan national que la solidarité a acquis la plus grande portée.

Une vie d'homme debout : Antoine Bonfanti Antoine Bonfanti, né en 1929 à Ajaccio, est mort dans la nuit de vendredi à samedi à Montpellier où il vivait depuis quelques années avec sa femme, monteuse, Maryvonne Le Brisoil. Il était ingénieur du son. Ingénieur du son et plus que cela. Magicien peut-être. Conservatoire de légumes anciens et redécouverte des graine ancienne La redécouverte d'une espèce commence toujours par une graine, une bouture ou un plant. Sans le savoir, de nombreux jardiniers amateurs sont souvent dépositaires d'une espèce ancienne ou en voie de disparition. Il peut s'agir d'un fruit, d'un légume ou d'une herbe aromatique que l'on récolte ou que l'on replante machinalement d'année en année.

Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu'ils ont tort Avez-vous déjà rencontré des gens qui changent d’avis quand vous leur exposez des faits qui sont contraires à leurs convictions ? Moi jamais. Pire, les gens semblent renforcer leurs croyances et les défendre avec acharnement quand il y a des preuves accablantes contre elles. L’explication est liée au fait que notre vision du monde nous semble menacée par des preuves factuelles qui ne vont pas dans son sens. Les créationnistes, par exemple, contestent les preuves de l'évolution comme les fossiles ou la génétique parce qu'ils s'inquiètent que des forces séculières empiètent sur la foi religieuse. Les anti-vaccination se méfient des firmes pharmaceutiques et pensent que l'argent corrompt la médecine.

Related: