background preloader

Page d'accueil du dictionnaire

Page d'accueil du dictionnaire

http://www.dicopart.fr/

Related:  Critique&recherche[ PARTICIPATION ]Concertaiton_participation

L’échelle de participation citoyenne de Sherry Arnstein revisitée Sherry Arnstein est la chercheuse américaine à qui l’on doit l’échelle de participation citoyenne : cette échelle s’élève sur 8 échelons qui tracent une voie vers le pouvoir citoyen, avec au sommet de l’échelle le contrôle citoyen, depuis la manipulation au bas de celle-ci. Quelques interprétations coexistent quant au « contrôle citoyen, » qui trône au haut de l’échelle : fervente véhicule du progrès social, il est peu probable que la chercheuse ait véritablement cherché à disqualifier le rôle des administrations publiques municipales (toutes puissantes aux États-Unis) dans le contrôle des institutions ou de ces organismes, sans que cela ne dilue nécessairement un idéal de contrôle citoyen qui prévoirait inconditionnellement que les communautés et les citoyens aient les moyens qui permettent de contrôler ces institutions ou ces organismes. FIGURE 1. L’échelle de participation citoyenne de Sherry Arnstein compte 8 échelons: 1.

Le troisième âge du suffrage universel, par Alain Garrigou (Les blogs du Diplo, 19 janvier 2016) Depuis son origine, le suffrage universel a reposé sur un fondement élémentaire : que les citoyens s’en servent, s’en servent correctement, en somme qu’ils deviennent des électeurs réguliers. On sait aujourd’hui combien l’évidence du suffrage universel n’est pas naturelle et combien sa réussite a dépendu de luttes sociales et d’autres ressorts de la participation électorale que la conviction politique — le communautarisme, le clientélisme voire la corruption. On sait enfin comment le triomphe de la conviction politique est passé par l’Etat capable d’offrir des biens publics et par l’intervention des entrepreneurs politiques engagés par des promesses électorales. Le deuxième âge du suffrage universel, celui de son évidence, a recouvert d’amnésie le premier et a naturalisé l’évidence de la participation, comprise à la fois comme désir spontané et comme devoir intériorisé de s’exprimer. Tout au long d’un siècle environ, ce fut une assurance d’efficacité. Prospérité du « vote contre »

Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand Tordères est connu pour sa démocratie participative. Comment le projet et l’équipe municipale se sont-ils constitués ? Aux dernières élections, le maire sortant en avait ras la casquette, et le précédent (qui était resté 14 ans à la mairie), plutôt procédurier et bétonneur, voulait y retourner. On a alors organisé une grande réunion publique, ouverte à tous, même aux enfants et aux ados. On n’a pas réfléchi à qui était de droite, qui était de gauche, même s’il faut bien avouer que la majorité du village vote à gauche.

Les Nouveaux Commanditaires Maintenant que la souveraineté de la personne est acquise, l'art peut et doit concourir à l'invention de formes satisfaisantes à cette autre ambition engendrée par la première : la construction d'une démocratie. Cette démocratie dont l’idéal est de permette à tous de ne plus être le spectateur ou un laissé pour compte d’une histoire qui le dépasse mais d’en devenir, en tant que citoyen, un acteur à part entière. Un idéal qui pose au quotidien une question fondamentale : comment créer un monde commun avec des individus aux conceptions et convictions différentes, devenus libres et égaux en droit ? La vocation du Protocole des Nouveaux commanditaires est de faire de la scène de l’art le laboratoire de cette invention, qui ne peut, cette fois, qu’être le fait d’une action collective. C’est donc, plus de deux siècles après les révolutions démocratiques, un nouveau chapitre de l’histoire de l’art qui s’inaugure avec l’entrée en scène de ce citoyen qui en était jusqu’ici le grand absent.

Plébiscite et référendum : en vouloir ou pas Je ne vous l’apprendrai certainement pas, l’air ambiant est au référendum. Référendum national à dimension historique sur le Brexit au Royaume-Uni, référendum départemental à dimension écologique et économique à propos du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire Atlantique... Je ne vous l’apprendrai certainement pas, l’air ambiant est au référendum.

Le Grain asbl Donner et prendre la parole pour débloquer le développement de jeunes en souffrance: pratiques de terrain Véronique Georis, Le GRAIN asbl, 3 Avril 2014 Ce texte fait suite à un précédent article intitulé: « Labo participatif (1): Ados et professionnels de terrain apprennent à se parler pour décoder les faits visibles et les violences invisibles, enfouis au cœur des quartiers ». Nous y poursuivons notre inventaire des cas pratiques de souffrance adolescente « résolus » grâce au recueil de leur parole. Distinguer bien commun et bien(s) commun(s) Bien commun et bien(s) commun(s) C’est à Thomas d’Aquin que l’on doit la notion philosophique de bien commun, bonum communis. L’évolution de cette notion demande un rappel historique, et philosophique, pour mieux comprendre la nécessaire distinction entre « Bien commun » et « biens communs ». Ce court texte, cette fiche même, réunit quelques remarques, écrites trop rapidement, que j’espère utiles s’agissant d’une notion extrêmement ancienne, et même chargée historiquement, mais qui n’est utilisée que depuis peu dans notre secteur [1]. La note tourne autour de la distinction nécessaire entre « Bien commun » et « biens communs ».

Petite histoire du tirage au sort en politique En France, il est courant de « tirer les rois » à l’épiphanie [1]. Les origines de cette coutume remontent au moins aux Saturnales, la principale fête romaine. De nature carnavalesque, elle avait lieu après le solstice d’hiver, dans les 12 jours intercalaires entre le cycle solaire et le cycle lunaire. Banquets et orgies se multipliaient alors. Les normes sociales ordinaires étaient suspendues.

Geyser Dialogue territorial Le dialogue territorial, c'est la mobilisation des principes de la concertation et de la médiation pour l'appui au développement des territoires : gouvernance de ressources collectives et de biens communs, politiques publiques participatives, projets concertés, mise en dialogue des acteurs du territoire. Geyser mobilise ces principes pour aider les acteurs locaux désireux de trouver des solutions concertées dans différents domaines : la gestion de l'eau la préservation de la biodiversité la gestion d'espaces naturels les conflits d'usages les grands aménagements la maîtrise des pollutions et nuisances les politiques locales de développement etc.

Le public chez Dewey : une union sociale plurielle 1Depuis une vingtaine d’années, l’espoir qu’une démocratie participative pourrait pallier les défauts de la démocratie représentative s’est peu à peu répandu. Philosophes, politistes et sociologues multiplient les perspectives pour indiquer que les citoyens d’un État démocratique ne se bornent pas à voter une fois de temps en temps, mais qu’ils peuvent ou devraient contribuer à l’élaboration des questions d’intérêt public et aux débats qui s’en suivent. En philosophie, Benjamin Barber et Jürgen Habermas ont revitalisé l’idée que la participation des citoyens au gouvernement n’est pas seulement un droit, mais qu’elle est aussi la condition même de l’existence de ces institutions en tant que protectrices de ce droit.

La démocratie ouverte, ou "Open Government" Jeudi 29 octobre s’est tenue l’Assemblée Générale du collectif Démocratie Ouverte (DO) à Paris dans les locaux du Conseil Economique et Social (CESE) en présence d’une cinquantaine de participants. DO a pour objectif de mettre en visibilité, en réseau et en action les acteurs citoyens, institutionnels et économiques qui souhaitent faire évoluer notre démocratie vers plus de transparence, de participation et de collaboration. En plus du traditionnel bilan de ses activités, l’Assemblée Générale a été l’occasion pour le collectif d’acter la transformation de son mode de fonctionnement. Un nouveau bureau a été nommé (parmi ses membres on trouve deux personnes de l’équipe du GIS, Loïc Blondiaux et Clément Mabi). Le projet de transformer Démocratie Ouverte en fondation a également été validé. Qu’est-ce que la démocratie ouverte ?

Related: