background preloader

La pensée critique - Pourquoi est-elle si difficile à enseigner ?

La pensée critique - Pourquoi est-elle si difficile à enseigner ?
Source : American Educator Daniel T. Willingham Traduction (avec l'autorisation expresse de l'auteur) : Françoise Appy Télécharger le document complet Tout un chacun est d’accord pour convenir que l’un des buts de l’école, même s’il est insuffisamment atteint, est de permettre aux élèves de développer une pensée critique. Cette mission spécifique de l’école, issue du bon sens, a souvent été traduite par des incitations à enseigner les « habiletés de la pensée critique », les « habiletés de pensée de haut niveau » et des incitations plus générales à apprendre aux élèves à faire de meilleurs jugements, à raisonner plus logiquement, etc. Ces appels ne sont pas nouveaux. À la suite de ce rapport, les méthodes conçues pour enseigner la pensée critique dans le curriculum scolaire sont devenues très populaires. Après plus de 20 ans de lamentations, d’exhortations et peu d’amélioration, il est peut-être temps de poser une question fondamentale : peut-on enseigner la pensée critique ? [1] . [2] .

http://www.formapex.com/daniel-willingham/778-la-pensee-critique-pourquoi-est-elle-si-difficile-a-enseigner-

Related:  Développer l'esprit critiqueEnseignement critiqueNumérique et pensée critique

Bruno Devauchelle : Quelle éducation à l'esprit critique à l'ère du numérique ? La notion "d'esprit critique" est souvent avancée sans forcément être précisée. La publication récente d'un article (revue "vivre au lycée" n°66, mars2015) et d'un dossier (Cerveau et Psycho n°72, novembre décembre 2015) sur le sujet apportent à cette notion des éclairages qui demandent à être discutés. En effet l'apparente évidence de l'esprit critique dont chaque adulte (et en particulier enseignant) est supposé pourvu est le plus souvent une impression, un sentiment, dont le fondement est discutable. Il suffit pour s'en rendre compte de constater combien chacun de nous utilise les outils les plus courants au quotidien (moteurs de recherche, télévision etc.) sans plus se poser de questions. Et ce alors que nous sommes prompts à argumenter sur l'indispensable esprit critique... dont tout le monde devrait faire preuve. Car la difficulté avec l'esprit critique c'est qu'il est plus facile d'en parler que d'en faire preuve.

Propositions pour une pédagogie anticonspirationniste Rédactrice : Servanne Marzin Enjeux pédagogiques et politiques du dossier Comme une trainée de poudre…La théorie du complot s’est trouvée au cœur des multiples témoignages d’enseignants confrontés, avec les attentats de Paris en janvier 2015, à un bien difficile objet pédagogique. En même temps qu’elle gagnait les commentaires postés sur les sites des grands médias comme sur les réseaux sociaux, la tentation conspirationniste[1] envahissait les questions, les remarques et les prises de position dans les classes. De rétroviseurs en cartes d’identités, de « false flag[2] » en exécution sans trace de sang, tous les détails successivement relevés dans les débats de classe servaient d’autant de preuves de l’existence d’une vérité alternative, dédouanant les terroristes et impliquant, selon les lieux et les locuteurs, les services secrets, Israël, ou bien le gouvernement lui-même.

Jeunesse et Internet : Un adolescent sur cinq croit tout ce que dit Google La publicité sur Internet n’est pas toujours clairement définie. Et de nombreux jeunes internautes au Royaume-Uni n’arrivent pas à faire la différence avec une recherche classique. Les enfants et adolescents d’aujourd’hui ont beau être des « digital native », c’est à dire des jeunes ayant grandi dans un environnement numérique, cela ne veut pas dire qu’ils ont la faculté de déceler ce qui est vrai ou pas. Et de nombreux publicitaires jouent sur cette confusion.

Développer l'esprit critique... Ce résultat ne peut pourtant pas être imputé aux collègues, tous profondément convaincus du bien-fondé d'un tel objectif. Alors pourquoi n'y arrive-t-on pas ? Le problème, c'est que développer l'esprit critique chez tous les élèves est certes une jolie formule, forte, qui fait bien, mais si abstraite et si vague qu'elle empêche d'en voir les implications dans le concret, et d'admettre à quel point les pratiques courantes sont en contradiction avec elle. En fait, on retrouve ici l'un des problèmes majeurs de la formation des enseignants, bien connu des vieux formateurs dont je suis, et fort mal traité en formation, celui de la cohérence entre les buts et les moyens. Dans la stratégie des Ecoles Normales de jadis, on exigeait des normaliens qu'ils indiquent, en haut des fiches de préparation de leurs leçons dites "d'essai", l'objectif visé.

Les images, ça se tord, se retourne, se coupe et s'adapte. C'est celui qui les… Les images, ça se tord, se retourne, se coupe et s'adapte. C'est celui qui les manipule qui manipule aussi celui qui les regarde. C'est ce que nous avons voulu montrer à des jeunes de la MJC de Châtillon-sur-Seine (21). Une équipe d'animateurs de l'UDMJC 21 et de la +MJC Chenôve est allée à la rencontre d'un groupe d'adolescents avec lesquels ils ont pu échanger sur les images et les informations qu'ils reçoivent, par la télévision ou sur internet.

Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux" S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2 l’an dernier et qu’elle met à nouveau en pratique depuis le mois de novembre.

Fausses images et propagande de la bataille d’Alep Derrière la guerre meurtrière en Syrie se cache aussi un combat médiatique. La victoire de l’armée syrienne sur les rebelles à Alep, mardi 13 décembre, s’est accompagnée de fausses images et d’intox qui compliquent encore un peu plus la tâche à qui veut s’informer sur la situation en Syrie. Et si beaucoup viennent du camp favorable à Bachar Al-Assad, les soutiens des rebelles versent eux aussi dans la désinformation. La journaliste censée « démonter » la « rhétorique des médias » « Une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie. » Une vidéo du site financé par le pouvoir russe Russia Today a largement circulé depuis sa publication, mercredi 13 novembre, reprise notamment en français par des sites extrémistes ou conspirationnistes, comme ArretSurInfo.ch ou LesMoutonsEnragés.fr.

Présentation du parcours esprit critique Réflexions du groupe de travail académique piloté par M.Wavelet. (Manon Campese, Didier Guise, Laureline Lemoine et Tania Mayer) Élaborer un parcours citoyen sur les médias sociaux nous conduit à cette problématique : Qu'est-ce que « l'esprit critique », et comment le développer ? L'esprit critique qui consiste à séparer le vrai du faux, à s’interroger sur la valeur des représentations, des jugements et des réalisations, libère des conditionnements et émancipe la pensée. Ersilia, plateforme collaborative numérique d’éducation à l’image – Ludovia Magazine Share Tweet Email

Lettre Édu_Num Thématique N°02 — Enseigner avec le numérique - éduscol Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit dans la continuité des travaux engagés en 2015-2016 au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment les TraAM en ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) qui se sont intéressés à la problématique de l'infopollution et à ses différentes manifestations (hoax, rumeurs, désinformation, complotisme...), sujet également abordé dans la première lettre Edu_Num thématique. L’objectif de cette lettre Édu_Num associée à une nouvelle collection Zotero est de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Esprit critique et laïcité Quand on évoque les fondamentaux, on les résume souvent à la formule : "lire, écrire, compter". J’ajouterais volontiers, pour ma part, un quatrième verbe : penser. Apprendre à penser à nos élèves, ce n’est pas leur donner du prêt-à-penser.

Former l'esprit critique des élèves - éduscol Comment définir l'esprit critique ? Esprit critique - Jérôme Grondeux par eduscol Approche globale de l'esprit critique Le développement de l'esprit critique est au centre de la mission assignée au système éducatif français. Présent dans de nombreux programmes d'enseignement, renforcé par l'attention désormais portée à l'éducation aux médias et à l'information, le travail de formation des élèves au décryptage du réel et à la construction, progressive, d'un esprit éclairé, autonome, et critique est une ambition majeure de l'Ecole. Préciser ce que l'on entend par « esprit critique » est donc un enjeu central, à l'heure de réflexions nombreuses sur le complotisme, mais plus largement encore, sur les dangers d'embrigadements des consciences de natures variées.

Related: