background preloader

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages
Un jardin forestier permet au jardin (si l'on choisit les espèces adaptées au lieu) d'être autosuffisant et durable. Le jardin foret simple contient trois niveaux: arbres, arbustes, et plantes. Mais pour ceux qui aiment profiter de chaque occasion de plantation, un jardin forestier optimal peut contenir jusqu'à sept niveaux de végétation. Comme l'illustration ci-dessous le montre, un jardin forestier de sept couches contient de grands arbres, des arbres bas, des arbustes, des herbes, des plantes couvre-sol, des grimpantes comme la vigne, et des plantes racines. Voici donc le détail de ces couches : 1-Les grands arbres : la canopée. Ceci est un étage supérieur fait de grands arbres à fruits, à noix ou d'autres arbres utiles, espacés pour laisser une grande luminosité atteindre les couches inférieures. Il s'agit par exemple des pommes standard et semi-standard et poiriers, pruniers européens sur les porte-greffes standard telles que Myrobolan, et les grands cerisiers. 3-La strate arbustive.

http://www.bio-logiques.org/index.php?option=com_content&view=article&id=177:concevoir-un-jardin-forestier-le-jardin-a-sept-etages&catid=102:plantes&Itemid=522

Related:  forêt comestible généralitéCulture, permacultureJardin-foret

Le System Verger Potager de Phil Corbett - à la Courdémière... 2Les fruitiers sur leurs propres racines :2 Je me propose d’ expliquer le système que nous sommes en train de créer ici et qui met en oeuvre des stratégies hors du commun, jardin, maison et business. Pour mieux expliquer, il convient de parler d’un arboriculteur, spécialiste des pommiers à Brogdale en Angleterre qui abrite la plus grande collection d’arbres fruitiers de ce pays, à peu près 1800 variétés de pommiers différents. Hugh Ermin avait déjà 30 ans d’expérience des pommiers quand soudainement il s’est posé la question de savoir pourquoi ils étaient tous greffés sur des porte-greffes. Il savait bien que pour garder aux arbres une certaine taille, il faut réduire leur vigueur mais nous allons voir qu’il y a d’autres façons de s’y prendre.

Fraternités ouvrières à Mouscron, la forêt nourricière L'incroyable luxuriance et l'hallucinante diversité d'un petit paradis, des milliers de variétés comestibles, plus de 40 ans de preuves que le "bio" ne doit pas se contenter d'être un luxe pour les classes aisées... la nature est bien faite ! Présentation des lieux en vidéo par les propriétaires : C'est dans les années soixante-dix que Gilbert et Josine sont victimes comme des milliers de foyers de la crise de l'emploi industriel qui sévit dans la région nord-ouest de la Belgique. Se retrouvant sans emploi, le couple ouvrier âgé de la quarantaine occupe alors ses journées au jardin qu'il cultive sur le terrain familial situé à Mouscron, ville frontalière avec Tourcoing-Roubaix.L'occupation devient très vite une véritable passion et ils créent quelques années plus tard le groupe de jardinage des Fraternités Ouvrières, dont les activités sont hébergées à leur domicile de Mouscron.

Zoom sur la forêt nourricière Texte issu du travail de Sebastien Debande Une des techniques phares en permaculture, est la forêt comestible, dont le concept, bien que très ancien dans certains pays des tropiques doit sa première introduction au monde occidental à un anglais, Robert Hart. Son coup de génie aura été de non seulement étudier des modèles de forets nourricières tropicale, mais d’expérimenter ensuite leur transposition en climat tempéré, en Angleterre, dès le début des années 60. « Personne ne fertilise ou n’irrigue une forêt.

Jardin-forêt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un jardin-forêt non comestible à Paris. Un jardin-forêt ou forêt nourricière est un jardin créé selon le modèle de la forêt naturelle. Il comporte différents étages de végétation tels des grands arbres (fruitiers ou à coques), des arbustes ou arbrisseaux (petits fruitiers), des buissons (à baies ou aromatiques) et des plantes herbacées (légumes vivaces, plantes aromatiques et médicinales). Il est conçu pour fournir une production alimentaire variée et nécessitant peu de travail. Histoire[modifier | modifier le code]

Les légumes perpétuels Dimanche 3 avril 2011 7 03 /04 /Avr /2011 16:58 Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. Les légumes perpétuels sont souvent proches des espèces sauvages aussi leur saveur souvent typée fait le bonheur des gourmets.

Strates et maillage : les piliers de la biodiversité bocagère Loin d'être typiquement breton, le bocage est très répandu dans les milieux ruraux du monde entier mais sa structure diffère d'un pays, voire même d'une région, à l'autre. En Bretagne, le maillage bocager épouse pour partie le relief et le tracé des cours d'eau et les zones de fond de vallée alors que, par exemple, au Québec il s'apparente plus à un parfait quadrillage. Le bocage a été créé à des fins agricoles au Moyen-Âge : les haies séparaient les espaces d'élevage de ceux dédiés à la culture. Puis au cours du XIXe siècle, quand l'utilisation collective du sol a cessé, les haies servirent à clôturer les propriétés. De la constitution du bocage sont nées des fonctions secondaires comme la production de bois d'œuvre ou de chauffage ainsi que de fourrage. Le chêne, le châtaignier et le hêtre sont les arbres les plus communément rencontrés dans les haies de Bretagne.

Plantes utiles potager Bien sûr ce sujet est souvent abordé ; cependant, je n'ai pas trouvé de post qui "synthétise" ( ) ; c'est ce que je vous propose ici, en vous demandant vos contributions : ce serait long à faire seule, mais si chacun s'y met... J'essayerai de mettre à jour cette première page régulièrement! N'hésitez pas à compléter les effets! Planter sous un arbre Un peu de réflexion ! L'espace situé sous un arbre est traditionnellement considéré comme perdu et inhospitalier pour les plantations décoratives. Détrompez-vous car bien des plantes sauront s'y développer si vous réfléchissez avant toute plantation.

Permaculture Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jardin permaculturel à Sheffield, Royaume-Uni La permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles, mais cela peut être appliqué à n'importe quel système) en s'inspirant de l'écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition[réf. nécessaire]. Elle n'est pas une méthode figée mais un « mode d'action » qui prend en considération la biodiversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie (autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible[1],[2]. Cette méthode a été créée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste).

Réussir son potager à l'ombre - Aurora Légumes et potager | 28/07/2011 La lumière et la chaleur sont indispensables à la culture et à la maturation des légumes. Néanmoins, certaines espèces potagères supportent une moindre exposition. Quelques espèces potagères qui se cultivent à l'ombre - Rustica conception d'une forêt commestible le chant des cerises Les trois forêts comestibles Une forêt comestible peut prendre des formes très variées, puisque dans son sens le plus épuré, il s’agit d’un assemblage harmonieux (polyculture) d’espèces vivaces. Mise à part une petite portion de notre terrain que nous réservons à une culture intensive d’espèces annuelles (le potager), nous voulons remplir la majorité de l’espace avec des plantes vivaces [...]

Compagnonnage végétal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple d'association végétale bénéfique : les œillets d'Inde protègent les tomates des attaques parasitaires. Le compagnonnage végétal, appelé aussi culture associée, est une technique d'horticulture consistant à associer, au sein de mêmes cultures, des plantes compagnes l'une de l'autre. Ces plantes peuvent s'échanger divers services (fertilisation, action répulsive ou toxique sur des insectes spécifiques et/ou des mauvaises herbes). Ces interactions s'appellent l'allélopathie. Par extension, dans un jardin potager, on veille à ne pas cultiver côte à côte des plantes du même genre (pomme de terre et aubergine par exemple) qui risquent de se faire concurrence en recherchant les mêmes éléments dans le sol et en devenant une cible facile pour les mêmes maladies cryptogamiques et prédateurs[1].

Related:  permaculturePermaculturea trier