background preloader

Agrosystème dit de Forêt comestible

Agrosystème dit de Forêt comestible
Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La forêt comestible est un agrosystème complexe créé par l'homme, tendant à imiter un écosystème forestier naturel en associant une large diversité de plantes utiles. La permaculture cherche à développer ce type de système, potentiellement très productif et beaucoup plus résilient qu'un système simple. L'écosystème forestier, source d'inspiration de la forêt comestible Observation de l'écosystème forestier La mise en comparaison d'un écosystème naturel complexe de type forestier et d'un système cultivé, aussi productif soit-il, montre généralement que le premier est le plus fertile. La forêt comestible tend vers cette complexité et cette diversité : l'empilement de différentes strates de végétation reproduisant les strates forestières est alors recherchée. Les strates de la forêt comestible Plusieurs strates de végétation sont identifiées dans l'écosystème forestier : Créer une forêt comestible Analyse préalable du milieu Choix des espèces

http://fr.ekopedia.org/For%C3%AAt_comestible

Related:  AgrosystèmeForêt Comestibleforêt comestible généralitéPermaculture

les agrosystemes Un Agrosystème est un écosystème créé par l'exercice de l'agriculture (cultures, élevage, échanges de produits, ...). Un Agrosystème est donc contrôlé en permanence par l'homme. Ce sont des écosystèmes totalement artificiels où le temps de renouvellement de la biomasse est extrêmement court. Un agrosystème repose sur deux principes : ◦exporter la plus grande partie de la matière produite ; ◦rechercher le rendement maximum. la forêt cueillie Que ce soit pour se nourrir, se soigner ou même se vêtir, l’homme a toujours trouvé au sein de la forêt un grand nombre de plantes pouvant répondre à ses besoins. La cueillette a pourtant évolué au cours du temps : sa place dans le quotidien de l’homme, les différentes espèces ramassées ainsi que leurs utilisations, n’ont pas toujours été les mêmes. La liste des végétaux ramassés par l’homme en forêt est très longue… © Ingrid Laromiguière / ONF La châtaigne a eu pendant longtemps la valeur du pain Durant toute la Préhistoire, l'alimentation de l'homme est basée sur la chasse, la pêche et la cueillette. Plantes sauvages, fruits, racines et champignons sont ramassés pour être consommés.

Visite de la Forêt fruitière à Banne en Ardeche La forêt fruitière est un petit sentier pédagogique au milieu de la garrigue Ardéchoise, exposant les possibilités de transformer une essence sauvage de la garrigue en plante produisant, sans aucun arrosage et dans les conditions hostiles d'une garrigue, des denrées comestibles. Greffer de l'Abricotier sur Prunellier, Cerisier sur Sainte Lucie, Pistachier sur Térébinthe... Le circuit est régulièrement agrémenté de panneaux expliquant la méthode et les éléments botaniques nécessaires à la compréhension. Le projet est mené par la Mairie de Banne, L'association "L'oeil dormant", M. Maurice Chaudière (auteur du livre "Les forêts fruitières"). Sud de l'Ardèche

Gourmandises Sauvages Après avoir passé un mois & demi en formation, le premier à participer à la formation de 58 nouveaux permaculteurs & 10 jours à me former à l’éco-construction paille porteuse, charpente réciproque & barbotine, je reviens la tête remplie d’idées & le coeur de très belles rencontres. Un ami se lance dans la conception d’une forêt comestible, un des symboles de la Permaculture. Ceci me donne l’envie de partager avec vous cette démarche aussi innovante que millénaire. Un site internet très important lorsque le terrain a été « designé » (dessiné-conçu) : état des lieux des ressources humaines, topographique, climatique, géographique, historique, politique & bien entendu écologique ; Mise en valeur des besoins & objectif du lieu; Création du projet ; ce sera Plants For A Future.

Jardin-forêt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un jardin-forêt non comestible à Paris. Un jardin-forêt ou forêt nourricière est un jardin créé selon le modèle de la forêt naturelle. Il comporte différents étages de végétation tels des grands arbres (fruitiers ou à coques), des arbustes ou arbrisseaux (petits fruitiers), des buissons (à baies ou aromatiques) et des plantes herbacées (légumes vivaces, plantes aromatiques et médicinales). Il est conçu pour fournir une production alimentaire variée et nécessitant peu de travail. Histoire[modifier | modifier le code]

La Forêt Fruitière JT - Cette forêt, vous l’avez transformée en verger ? MC – Oui..., Mais c’est plutôt une garrigue !... Ce qui m'interesse en toute chose, c'est le rapport qui s'est instauré au cours des âges entre Nature et Culture... La Nature qui m'intersse n'a pas connu les avatars d'un “dévelopement durable” !

Les Forêts Alimentaires La forêt alimentaire : (en cours) Introduction aux forêts alimentaires - La Théorie Un jardin forestier consiste à faire pousser des végétaux non seulement sur une surface au sol, mais sur toute la verticalité disponible. Le jardin forestier est une forme de jardinage en 3 dimensions, qui à l’image d’une forêt se compose de différentes strates végétales. Ce type d’organisation, composé principalement d’essences pérennes, permet une économie d’énergie, de travail et de surface, en regard à la quantité végétale et la diversité des espèces présentes. Permaculture - Forêt comestible - Retour d'expérience… - Voix Libres ou… - Observer - La dette… - S'initier à la… - Gourmandises Sauvages - Ah bon on parle finance, économie en Permaculture ? - Et Oui ! - Vous ne connaissiez peut-être pas la fleur de la Permaculture ! - Non. Et bien la voici !

Quelques théories de base pour un jardin naturel Etant déjà formé aux techniques d’horticulture, et féru de jardinage bio depuis bien longtemps, parfois, j’oublie un peu qu’il y a des débutants…alors voici quelques théories de base pour un jardin naturel. Cela peut aussi servir de rappel pour ceux qui ont un peu oublié… Et j’ai trouvé ces vidéos intéressantes pour bien comprendre ces principes de base du jardinage naturel.

Le semis d'arbres en place - Chronique des jardiniers de France, conseils d’entretien du jardin et astuces de jardinage du Village Certi'Ferme La chronique Les oiseaux font un chouette boulot ! Semer des graines d’arbres. Ils ne sont pas les seuls, certes, mais quand même, reconnaissons là chez eux une pratique coutumière. Vous allez me dire que les petits cerisiers ou féviers d’Amérique poussant dans les massifs de vivaces ou entre les rosiers ça fait désordre. Les semis d’arbres donnent des plantes robustes, bien ancrées dans le sol et donc plus résistantes aux aléas climatiques.

Related:  jardinage maraichage bioForets comestiblePermaculture/Forêt comestibleSurvivre