background preloader

Foret

Facebook Twitter

Fiches disponibles - Tropix 7 - Cirad. La bourdaine. Autres noms communs : Bois à poudre, bois noir. Caractéristiques : La bourdaine est un arbuste ne dépassant pas 5 ou 6 mètres de haut, il aime les sous-bois humides et bien exposés à la lumière. Ses feuilles sont ovales avec le bout en pointe. Son écorce, de couleur brun-rouge ponctuée de blanc sur les jeunes rameaux, devient gris-noir en vieillissant, elle est utilisée comme laxatif, mais elle est toxique fraîche, tout comme ses fruits. Ces derniers sont de couleur verte au départ, puis deviennent rouges pour finalement se colorer en noir lorsqu'ils sont mûrs. . © Les textes et images de ce site ne sont pas libres de droits et sont protégés par la loi n°57-298 du 11 mars 1957 sur la propriété intellectuelle. Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier. Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ?

Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. A imprimer et glisser dans votre poche pour la prochaine balade ! Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? Les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Les résineux.

Cèdre. Le mot « cèdre » vient du latin cedrus, issu lui-même du grec kedros, qui désignait aussi bien le genévrier cade. Le cèdre (Cedrus libani) est l'arbre symbole du Liban et sa silhouette figure sur le drapeau du Liban. Le Maroc possède la principale cédraie (Cedrus atlantica) du bassin méditerranéen, sur 134.000 hectares. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Les cèdres sont de grands arbres, de 25 à 50 m de haut, dont la cime aiguë dans le jeune âge prend une forme tabulaire caractéristique à partir de 30 ans.

Les branches sont très étalées à l'horizontale. Les « feuilles » sont des aiguilles persistantes, courtes (2 à 4 cm), un peu piquantes, mais plus longues (3 à 6 cm) et plus souples chez le cèdre déodar ; elles sont réunies en rosettes sur des rameaux courts. Les cônes femelles, ovoïdes oblongs, de 6 à 11 000 m de long sur 4 à 6 cm de diamètre, sont dressés et les écailles minces se détachent avant la chute du cône. Ils sont reconnus pour leur croissance rapide[réf. nécessaire]. Liriodendron tulipifera. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tulipier de Virginie, arbre aux lis est un arbre feuillu de la famille des Magnoliacées originaire du sud et de l'est des États-Unis[1]. Historique et dénomination[modifier | modifier le code] L'espèce Liriodendron tulipifera a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1753[2].

Étymologie : du grec leiros, lis et dendron, arbre. Synonymie[modifier | modifier le code] Homotypique Liriodendron tulipiflora St. 1880[3]. Heterotypique Liriodendron procerum Salisb. 1796[4]Liriodendron tulipifera var. acutilobum Michx 1803[5]Liriodendron tulipifera var. obtusilobum (K.Koch) Michx. 1803[5]Liriodendron truncatifolium Stokes, 1812[6]Liriodendron tulipifera var. flavum Loudon 1838[7]Liriodendron obtusilobum K.Koch 1869[8]Liriodendron tulipifera f. heterophyllum K.Koch 1869[9]Liriodendron tulipifera subsp. integrifolium K.Koch 1869[8]Liriodendron tulipifera subsp. obtusilobum (Michx.)

Description[modifier | modifier le code] Quercus douglasii. Description[edit] Ecology[edit] Quercus douglasii prefers dry soil and plenty of sunlight. It is the most drought tolerant of California's deciduous oaks.[5] Quercus douglasii often co-dominates with gray pine (Pinus sabiniana), and is also found with interior live oak (Q. wislizeni), valley oak (Q. lobata), Oregon white oak (Q. garryana),[5] canyon live oak (Q. chrysolepis), and Pacific madrone (Arbutus menziesii). Natural hybrids between Q. douglasii and the related shrub live oak (Q. turbinella), Q. lobata, and Q. garryana often occur where the species grow together in the same area. Individual trees over 500 years old have been recorded, although most are less than 300 years old.

Quercus douglasii is susceptible to a fungal disease known as sudden oak death, though less so than tanoak (Notholithocarpus densiflorus), or red oaks such as coast live oak (Q. agrifolia). See also[edit] Quercus × alvordiana References[edit] Further reading[edit] Stahle, David. If commun. L’if commun (ou if à baies), (Taxus baccata), est une espèce de conifères non résineux de la famille des Taxaceae. Très longévif, poussant lentement, c’est un arbre qui se prête bien à la taille.

Il est parfois appelé if à baies. Historique[modifier | modifier le code] L'if a longtemps été un symbole de mort : très toxique (selon certains auteurs, il a pu être utilisé comme poison de flèches lors de la Préhistoire);arbre des cimetières (depuis les Celtes pour qui il était sacré, il assurait le lien entre les vivants et les morts); Il n'existe plus de forêts d'ifs en Europe alors qu'il devait y en avoir de très vastes dans l'Ouest de la France.

Description[modifier | modifier le code] L'if peut atteindre 25 mètres de haut[4], mais la plupart des individus sont plus petits. Le tronc cannelé porte une écorce de couleur brune à brun rougeâtre (parfois très foncé voire pourpre). Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Étymologie[modifier | modifier le code] Chene. Légendes et traditions : Le chêne a bien inspiré les poètes, comme Joachim Du Bellay, Anatole France, Lamartine, Victor de Laprade, Jean Moréas, Émile Verhaeren, et de nombreuses Citations. Un Conte du Québec prend le chêne comme héros.Fable de Jean de La Fontaine : Le Chêne et le Roseau.Chanson sur le chêne : Le grand chêne de Georges Brassens. Le Chêne occupe une large place dans l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (rédigée entre 1751 et 1772 sous la direction de Diderot).

Utilisations : Le bois de chêne est très apprécié des sculpteurs car il est souple à travailler quand il est frais et en vieillissant, le bois durcit, empêchant les vers de s'y loger. Le chêne est le plus dur et le plus durable des bois européens. Il est également très dense et lourd (>1 tonne/m3). Les principaux arbres remarquables de Nantes. Sequoia sempervirens - Séquoia toujours vert. Nom commun : Séquoia, Séquoia toujours vert, nommé par les anglophones 'Redwood' et localement 'Palo Colorado*'.

Nom latin : Sequoia sempervirens (D.Don) Endl. famille : Taxodiaceae. catégorie : arbre, conifère millénaire qui a la particularité d'émettre des rejets sur les souches. port : érigé, élancé, pyramidal aux branches légèrement retombantes, cime étroite et tronc très large ( 9 m de diamètre), écorce fibreuse, épaisse, spongieuse (15 - 30 cm) rouge orangé ou brun rougeâtre profondément fissurée verticalement et surtout ininflammable. Rameaux grêles anguleux, pourvus d'écailles. feuillage : persistant, aromatique ( 3 canaux résinifères). Annotations : *Palo Colorado Arbre rouge, se serait le père Jean Crespi, qui participait à une expédition espagnole, le long des rivages de la baie de Monterey qui l'aurait ainsi nommé en le découvrant.

*Howard Libbey il porte le nom de son découvreur Howard A. Sequoia sempervirens.