background preloader

Jardin forêt

Facebook Twitter

Greffe en fente. Technique de greffage ancienne, la greffe en fente est une des plus simples à mettre en œuvre.

Greffe en fente

C'est pourquoi, bien que traumatisante pour le porte-greffe, elle est très répandue dans les vergers des jardiniers amateurs. Quand et comment procéder ? Quelles plantes sont concernées ? Voici un petit guide de la greffe en fente. La bonne période La greffe en fente se pratique essentiellement sur les arbres fruitiers (amandiers, noyers, pruniers, pommiers, poiriers, cerisiers...) et généralement vers la fin de l'hiver (début mars), lorsque les bourgeons commencent à s'ouvrir (débourrement) ; en région montagneuse, il faut attendre le début du printemps (avril). Il est également possible de greffer certaines espèces durant la descente de sève (septembre), comme le prunier ou le poirier et, en particulier, le cerisier dont la reprise au printemps est aléatoire.

Pourquoi créer une haie sauvage et quelles espèces planter ? Tout à la fois haie champêtre, haie traditionnelle, haie naturelle et haie écologique, voici la haie sauvage (*).

Pourquoi créer une haie sauvage et quelles espèces planter ?

Rien n’est mieux adapté à un territoire donné que ce que la nature y a installé. Cette notion essentielle doit toujours rester à l’esprit de ceux qui souhaitent réussir facilement un jardin en respectant au mieux l’environnement. En matière de haies, c’est totalement vrai, même si la haie « sauvage » est l’aboutissement d’un long processus de co-évolution homme/milieu/plante qui a permis d’obtenir la plupart des traditionnelles haies champêtres et le riche paysage de bocage. Le principe de la haie sauvage, ou haie naturelle Ce type de haie est basée sur un juste compromis entre l’action de l’homme et celle de la nature. Des Haies de vie - hortical. Des haies diversifiées, composées d’essences régionales… Pourquoi ?

Des Haies de vie - hortical

Villeneuve-d’Ascq s’est depuis peu lancée un nouveau défi : faire de la commune non plus seulement une ville « verte » mais une ville nature, dans le cadre de sa démarche de gestion différenciée. Cette politique s’inclut dans une perspective de développement durable puisque la gestion différenciée présente des intérêts tant écologiques qu’économiques et sociaux. Nous espérons que ce nouveau type de gestion ne restera pas confiné aux seuls espaces communaux, mais qu’il convaincra également les particuliers et les entreprises.

Les Forêts Alimentaires. La forêt alimentaire : (en cours) Introduction aux forêts alimentaires - La Théorie Un jardin forestier consiste à faire pousser des végétaux non seulement sur une surface au sol, mais sur toute la verticalité disponible.

Les Forêts Alimentaires

Le jardin forestier est une forme de jardinage en 3 dimensions, qui à l’image d’une forêt se compose de différentes strates végétales. Ce type d’organisation, composé principalement d’essences pérennes, permet une économie d’énergie, de travail et de surface, en regard à la quantité végétale et la diversité des espèces présentes. Forêt comestible : le choix des variétés - PermacultureLe chant des cerises. Figuier ‘Grise de St Jean’, choisi pour son aptitude à produire des figues-fleur délicieuses qui sèchent sur l’arbre.

Forêt comestible : le choix des variétés - PermacultureLe chant des cerises

Fiches légumes vivaces - fiches-lc3a9gumes-vivaces.pdf. Vers la forêt comestible. Et si la microscopique parenthèse agricole productiviste était arrivée au bout de son existence?

Vers la forêt comestible

Et si une autre façon de cultiver, d’imaginer sa relation à la nourriture, à la production de sa nourriture était pensable? Produire son alimentation en allant dans le sens de la Nature n’est pas un retour en arrière, c’est peut-être même tout le contraire : redevenons cueilleurs! Sans forcément apporter toutes les réponse à la faim dans le monde, la forêt-jardin est un nouveau paradigme agricole qui a toute sa place dans nos problématiques actuelles. Voici une partie des modules que je donne sur la forêt-jardin lors de cours certifiés de permaculture.

Ils sont hautement perfectibles mais ont l’intérêt d’exister, et sont maintenant disponibles pour tout le monde. L’homme était au départ un chasseur-cueilleur, puisant dans la Nature de quoi assurer subsistance, santé, protection. On date les premières cultures de chasseurs-cueilleurs d’origine africaine de -44000 ans. Vers la forêt comestible. Gourmandises Sauvages. Après avoir passé un mois & demi en formation, le premier à participer à la formation de 58 nouveaux permaculteurs & 10 jours à me former à l’éco-construction paille porteuse, charpente réciproque & barbotine, je reviens la tête remplie d’idées & le coeur de très belles rencontres.

Gourmandises Sauvages

Un ami se lance dans la conception d’une forêt comestible, un des symboles de la Permaculture. Ceci me donne l’envie de partager avec vous cette démarche aussi innovante que millénaire. Un site internet très important lorsque le terrain a été « designé » (dessiné-conçu) : état des lieux des ressources humaines, topographique, climatique, géographique, historique, politique & bien entendu écologique ; Mise en valeur des besoins & objectif du lieu; Création du projet ; ce sera Plants For A Future. Vous y trouverez toutes les indications des besoins & ressources des plantes de climat tempéré & saurez choisir en fonction de votre terrain et de ses contraintes climatiques, les plantes intéressantes. Design d'une forêt comestible de pommiers Kazakhs. Une forêt comestible de Pommiers Kazakhs Voici le design réalisé pour un projet collectif et local, Des Pommes et des Hommes.

Design d'une forêt comestible de pommiers Kazakhs

La canopée et les haies ont été plantées l’automne dernier et le projet a été financé grâce à des dons. Tous les pommiers sont issus de l’institut Cornell aux U.S.A. qui participe lui aussi au développement de nouvelles variétés issues de semis et à la conservation d’un patrimoine naturel et nourricier important.