background preloader

Tout le cinéma espagnol - Cinespagne.com

Tout le cinéma espagnol - Cinespagne.com

http://www.cinespagne.com/

Related:  cineEspagnolGénéralité

De Charlot ? Chaplin, site p?dagogique Ressources générales sur la filmographie de Chaplin : > Site Curiosphere.tv / Mk2 (web) Autour de la série documentaire "Chaplin aujourd'hui" (10 documentaires sur les 10 grands films de Chaplin), un site co-édité par Mk2 et la chaîne France 5, qui propose des activités ludiques pour les élèves et de nombreuses pistes pédagogiques pour les enseignants. Voir également ces Fiches télédoc > Cinéclasse Le Monde de l'Éducation (pdf) Supplément (8 p.) édité en 2007 par le mensuel Le Monde de l'Éducation, en partenariat avec Zérodeconduite.net Contenu : entretien avec l'historien du cinéma Francis Bordat, et de nombreuses pistes pédagogiques autour des films de Chaplin. > L'Exposition Chaplin et les images (web) Présentation de l'exposition sur les Archives Chaplin donnée au Musée du Jeu de Paume > Charliechaplin.com (web) Le site officiel (disponible en français et en anglais) sur Charles Chaplin.

Exposition De Méliès à la 3D : la machine cinéma Les grandes étapes de cette histoire méritent d'être visitées : la chronophotographie (fin du XIXe siècle), les « talkies » (1927), le Technicolor (1932), le CinemaScope (1953), le format 70 mm (1955), la caméra légère et la Nouvelle Vague (années 1950), l'ère numérique (années 1990), etc., ont engendré à chaque fois des formes totalement nouvelles. L'affinement progressif des pellicules, caméras, projecteurs, micros, magnétophones, tireuses, éclairages, objectifs, capteurs, etc., va de pair avec l'évolution plastique des images. Technique et esthétique

Martin Scorsese, histoires de New York 1999. À l'exception de quelques prises de vue pour Le Temps de l'innocence, Scorsese n'a pas tourné dans sa ville depuis Les Affranchis en 1989. C'est donc un New York transformé qu'il va mettre en scène dans À tombeau ouvert. D'emblée, il annonce la couleur, avec une phrase en exergue : « film The takes place in New York City ». Précision à première vue superflue, puisqu'il y tourne depuis les années soixante... Sauf qu'ainsi, on entre de plain-pied dans le réel. Truffaut par Truffaut Un site web en forme de journal intime, soit 15 chapitres qui sont autant de bornes dans la vie et la carrière de François Truffaut, et qui révèlent l'importance de ses archives dans les collections de la Cinémathèque française. Truffaut gardait tout, comme s'il avait construit de manière méthodique la mémoire de sa vie. Les grandes étapes de cette vie « rondement menée », vous les retrouverez ici au travers d'une narration riche en photographies, extraits, lettres et archives. Chaque chapitre sera l'occasion d'aborder ses thèmes de prédilection : l'enfance, la cinéphilie, le journalisme, les tournages, la littérature ou encore la musique. Vous y croiserez Robert Lachenay, Helen Scott, Alfred Hitchcock, Jean-Pierre Léaud, Catherine Deneuve, Gérard Depardieu...

La Cour de Babel un film de Julie Bertuccelli - Le site p?dagogique La Cour de Babel Un film de Julie Bertuccelli Au cinéma le 12 mars Ils sont Anglais, Sénégalais, Brésilien, Marocain, Chinois... Ils ont entre 11 et 15 ans, ils viennent d’arriver en France. Le temps d'une année, ils cohabitent dans la classe d'accueil d'un collège parisien. 24 élèves, 24 nationalités... Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie et de vivre ensemble, bouleversent nos idées reçues et nous font croire en l’avenir...

Musée Lumière Pour les cinéphiles, c’est ici que tout a commencé. Le Cinématographe est né rue du Premier-Film, au centre du quartier Monplaisir de Lyon, où subsistent aujourd'hui seulement le hangar des usines et la Villa Lumière qui dresse son imposante silhouette. Le Musée Lumière rend hommage à Louis et Auguste et y présente leurs plus belles trouvailles dans le décor élégant de la demeure familiale, entre plafonds ouvragés, escalier monumental et verrière du jardin d’hiver. C’est en 2002 que Dominique Païni, alors Directeur du Département du Développement Culturel du Centre Georges Pompidou, conçut la scénographie de l’actuel parcours, au gré des trois étages et vingt-et-une pièces ouvertes au public. Le musée donne, bien sûr, la part belle au Cinématographe, plus célèbre invention des frères Lumière. Il la replace dans la longue histoire des images animées, depuis les lanternes magiques jusqu’au prototype mis au point par Louis pour ses premiers essais de films sur papier en 1894.

Jacques Demy et le merveilleux La menace ne vient pas toujours de l’extérieur, mais du Merveilleux lui-même dans lequel vivent (s’enferment) certains personnages, victimes de rêves d’amour préfabriqués, construits jusqu’au factice : perruques des sœurs jumelles, cheveux décolorés du peintre dans Les Demoiselles de Rochefort et de Jackie de La Baie des anges, vantardise de Lola : « j’ai lavé mes cheveux, on dirait de la soie. » Atours merveilleux ou signaux clinquants ? Les signes de la féminité s’exhibent, s’exacerbent, et du déguisement ou de la parure (costumes de scène de Lola et des demoiselles, tenues atmosphériques de Peau d’Âne), on passe au travestissement : paillettes, fards, boa en plume et rouge à lèvres criard. Parfois, le bel uniforme vampirise l’être tout entier : le vison de Geneviève, à la fin des Parapluies, l’emprisonne dans son nouveau statut de femme mariée et entretenue.

Sites sur le cinéma Sites institutionnels Sites associatifs et professionnelsRevues, magazines...Des films en ligneDivers- partager Institutionnels • Bibliothèque du film - Fermée depuis 2013 - Voir à Cinémathèque Française • Ciné-ressources Catalogue collectif des bibiothèques et archives de cinéma. Recherche par film ou par personnes. [97] - Un livre / un film La liste est classée par ordre alphabétique des noms d’écrivains A Ajar / Misrahi, La Vie devant soi. Alain-Fournier / Verhaeghe, Le Grand Meaulnes. Allende / August, La Maison aux esprits. Aymé / C. Berri, Uranus. La naissance du cinéma L'invention du cinéma Le cinéma est né de la rencontre d'innovations dans le domaine du support photographique et dans celui de la synthèse du mouvement utilisant la persistance rétinienne. Ces recherches sont effectuées dans un but purement scientifique : s'il était question de recomposition du mouvement, il n'était pas encore question de projection. Ainsi, en 1876, Eadweard James Muybridge met au point une expérience : il dispose 12 puis 24 appareils photo le long d’un hippodrome, déclenchés par le passage du cheval.

Histoire du cinéma engagé Comment définir le cinéma engagé ? Comment le différencier du cinéma militant ou du cinéma de propagande ? Selon la distinction étymologique proposée par Nicole Brenez, l'origine guerrière de l'adjectif "militant" (du latin militare, "être soldat") désigne un cinéma enrôlé, obéissant à des ordres ou au cahier des charges idéologique d'une organisation politisée. Le terme "engagé", venant de "mettre en gage" (ses biens, mais aussi sa foi ou sa parole), renvoie quant à lui à une démarche cinématographique plus risquée et plus personnelle, notamment d'un point de vue formel. Fondé sur la libre initiative, le cinéma engagé offrirait donc la possibilité d'un contrechamp social via la construction de nouvelles représentations : il s'agit de changer le cinéma pour changer le monde, mais aussi et avant tout le regard du spectateur.

Blog cinéma, commentaires de films ina Laterna magica - Cinémathèque française

Related: