background preloader

Au plaisir des mots : lire, écrire et publier avec Twitter

Au plaisir des mots : lire, écrire et publier avec Twitter
Présentation (rapide) du réseau social Twitter est bien moins utilisé que Facebook et est nettement différent dans son fonctionnement. Il s’agit surtout d’un instrument de veille qui permet de s’abonner à des comptes, publics ou privés (avec accord du gestionnaire du compte) de personnes issues non d’un réseau préexistant mais qu’il faut construire. Ainsi, il s’agit non de (re)trouver des « amis » mais de trouver des comptes qui publient (en 140 caractères) des informations de tous ordres : des liens (le plus souvent enrichis de commentaires), des informations, des commentaires, des notes prises à tel ou tel colloque, etc. Proposer à des élèves de « tweeter », c’est leur proposer de s’astreindre à l’essence même de ce qui fait l’intérêt du Web2.0 : Le projet J’ai commencé par créer des comptes de classe : @littlyc pour la TL et @jevousecris pour la classe de 2nde. Démarche et activités Classe de Terminale Littéraire (@littlyc comme « littérature au lycée ») Bilan pédagogique et didactique

http://www.lettres.ac-versailles.fr/spip.php?article1187

Related:  Du côté des élèvesUsages divers en françaisProjets culturels/interdiscProduction d'écrits

Twittclasse ou le réseau social pour apprendre aux enfants En cette période de rentrée, jetons un oeil sur les twittclasses. En effet, depuis quelques temps, des enseignants à l'esprit innovant et vivant avec leur temps insufflent un vent nouveau dans l'enseignement en utilisant Twitter avec leurs élèves. Cela se fait progressivement par initiatives malheureusement isolées ça et là et reste sous la responsabilité seule de l'enseignant. Disons que depuis un an environ la progression de Twitter dans le domaine de l'éducation s'est accélérée, tout comme d'ailleurs le phénomène Twitter dans son ensemble, dans le monde et en France. Rappelons que Twitter c'est 263 millions d'utilisateurs dans le monde et 3,3 en France selon Semiocast. Écrire ensemble par-delà l'océan A l’occasion de la journée internationale de la francophonie, des élèves québecois et du Mantois (du lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie) ont rédigé des textes communs. Tout a commencé avec Twitter : sur ce réseau social, j’ai tissé des liens professionnels avec nombre de professeurs de lettres (une soixantaine) dont des professeurs enseignant le français à l’étranger, notamment au Québec, pays francophone. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de deux enseignants de Québec : Annie Côté, professeure de français en 5ème secondaire à l’école Saint-Pierre et des Sentiers, et Sylvain Bérubé, enseignant de français en 1ère et 3ème secondaire (élèves de 12-13 et 14-15 ans) à l’école secondaire De Rochebelle. Il s’agissait de faire écrire ensemble des élèves de Lycée en France (TL en Littérature et Tle en Latin ; anciens élèves) et des élèves de Secondaire au Québec pour célébrer la francophonie et la rendre vivante pendant la semaine de la francophonie. Histoire 1

Lecture et écriture numériques 2013-2014 Cécile Durrheimer, professeur documentaliste au lycée Jacques Monod de Saint Jean de Braye (Loiret) nous décrit les différentes étapes du projet « Lecture et écriture numériques » qu'elle a co-organisé avec Michel Brosseau, professeur de lettres, pour une classe de seconde en 2013–2014. Préalable Notre travail en collaboration est le résultat des attentes de l'institution (Ambition pour la refondation de l'école : faire entrer l'école dans l'ère du numérique), de notre analyse des pratiques des élèves (les adolescents utilisent le numérique tous les jours, sans réfléchir sur leurs pratiques et sans forcément les diversifier, de nombreux élèves sont non-lecteurs), et d'un atout spécifique : M. Brosseau est écrivain, il pratique l'écriture sur le web et a l'habitude d'animer des ateliers d'écriture. Nous voulions motiver les élèves à la lecture par le biais du numérique et de l'écriture.

Etherpad : Outils pour l'écriture collaborative Tout d'abord, des outils, les différentes types d'écriture, un module interactif multimédia d’auto-formation en ligne pour faire découvrir les notions de travail collaboratif, des exemples d'utilisation… Draft est un traitement de texte collaboratif dans les nuages, il suffit d’indiquer dans le document les mails des personnes avec lesquelles vous souhaitez partager votre document. La nouveauté de ce traitement de texte collaboratif : Sur les services similaires, les collaborateurs vont écrire directement sur le document original. Avec Draft chacun d’entre eux hérite d’une copie du document original et peut y apporter des modifications. Une twittclasse? Attention ! Danger! (à maîtriser!) « Ma onzième année Une grande vague de twittclasses s’annonce pour cette rentrée 2011/2012. Génial ! Mais Attention !

Twitter : charte d'utilisation — Éducnet Charte d'utilisation de Twitter avec une classe « Cette charte d'utilisation s'est étoffée au fur et à mesure de l'usage de twitter en classe et hors classe. Elle n'est ni exhaustive ni figée... » 1. En cours : j'utilise Twitter en cours selon les consignes énoncées par l'enseignant. Des devoirs de français sur Twitter Un projet pédagogique d’Annie Côté Au Québec, à l’École secondaire Les Sentiers de Charlesbourg, Annie Côté enseigne le français à des élèves âgés de 16-17 ans. Durant plusieurs semaines, elle a leur a proposé des devoirs de français sous forme de tweets : un projet original pour susciter l’investissement, favoriser la créativité, améliorer la maîtrise de la langue. L’enseignante elle-même fignole le libellé des devoirs sous forme de gazouillis en 140 caractères, comme dans le sujet suivant : « Devoir: donnez une définition.

Concours des dix mots à destination des classes de collèges et lycées Concours des dix mots, © Canopé / Atelier Pentagon Piloté par le ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec les ministères de la Culture et de la Communication, des Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de l’Agriculture, chaque année le #Concours10mots invite les classes à réaliser collectivement une production artistique ou littéraire reposant sur un travail linguistique à partir de dix mots. Le Concours des Dix mots mettra cette année à l'honneur les variétés du français. S'il y a une seule langue française partagée par 274 millions de locuteurs dans le monde, celle-ci est riche de la diversité de ses expressions. Les dix mots choisis par les différents partenaires francophones montrent la manière dont le français s'adapte à des technologies et à des usages numériques en constante évolution : avatar, canular, émoticône, favori(te), héberger, fureteur(euse), nomade, nuage, pirate, et télésnobber. Retrouvez la page du concours sur Eduscol

D'autres outils : Etherpad, Typewith.me, Framapad... Etherpad, Typewith.me, Framapad, des outils à utiliser avec les élèves pour créer du texte à plusieurs, écrire, partager, commenter…en ligne, sans installer de fichier ou d'application sur les ordinateurs d’une salle multimédia, pas d’inscription nécessaire…mais il faut une bonne connexion Internet… La possibilité d'écrire à plusieurs de manière spontanée, aussi facilement qu'avec le papier crayon, est un atout, d'autant plus que l'on peut imaginer une utilisation sur des supports (ordinateurs, tablettes, smartphone) dans et hors des établissements scolaires. On peut aussi inviter d’autres utilisateurs, ils peuvent co-écrire et utiliser la zone de chat pour dialoguer.

Twitter en classe : une pratique qui séduit professeurs et élèves Les enseignants sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux en cours. Twitter se prête particulièrement à la mise en place d’initiatives pédagogiques originales, de la maternelle à l’université. Qu’apporte l’utilisation d’un tel outil en classe et comment exploiter ses fonctionnalités dans le cadre scolaire ? Ils sont nombreux à avoir emboîté le pas de Laurence Juin, l’une des premières enseignantes à avoir pris conscience du potentiel pédagogique de l’outil de micro-blogging.

Related:  Usages pédagogiques de Twitterdidactique