background preloader

La Joconde

La Joconde
La Joconde [ image principale ] est le portrait le plus célèbre au monde. L’identité du modèle est régulièrement remise en question, mais on admet généralement qu’il s’agit d’une dame florentine, prénommée Lisa, épouse de Francesco del Giocondo. Le nom Giocondo a été très tôt francisé en Joconde, mais le tableau est aussi connu sous le titre de Portrait de Monna Lisa, monna signifiant dame ou madame en italien ancien. Une longue histoire avec la France C’est probablement entre 1503 et 1506 que Francesco del Giocondo commande le portrait de sa jeune épouse à Léonard qui réside alors à Florence. Mais il ne l’a certainement jamais eu en sa possession. Une composition claire Le tableau représente la jeune femme de trois quarts, assise dans une loggia ouverte sur un paysage. Une présence « qui crève l’écran » Avec son regard pénétrant et son léger sourire, Monna Lisa semble défier le spectateur et s’en amuser. Un paysage énigmatique Une éternelle fascination

Mallette Histoire des arts - Histoire des arts L’enseignement d’histoire des arts offre des perspectives stimulantes pour les élèves comme pour les professeurs, certaines structures culturelles se sont emparées de la question et proposent des parcours, des ressources. Après une phase de lancement, les formations académiques ou nationales offrent aujourd’hui des approfondissements sur des œuvres, des artistes, des thèmes transversaux, des périodes, etc. qui permettent d’étayer les connaissances et inspirent de nouvelles pistes de travail. La mise en œuvre dans chaque établissement, et en particulier dans les collèges, pour lesquels l’évaluation obligatoire au DNB a provoqué un effet d’accélération et de généralisation, soulève encore des questions d’organisation mais aussi des questions pédagogiques, culturelles et artistiques. La « mallette Histoire des arts » propose aux professeurs et aux chefs d’établissement un certain nombre de références et de ressources dans un format resserré et de consultation aisée.

Liberté, Statue de la Statue de la Liberté, AP photo La Statue de la Liberté fut offerte par la France aux Etats-Unis pour célébrer l'amitié entre les deux pays. On choisit le sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi pour réaliser une oeuvre commémorant le centenaire de la Déclaration d'Indépendance américaine. Les Américains étaient responsables de la construction du socle et les Français de la construction et de l'assemblage de la statue. On fit appel à Alexandre Gustave Eiffel pour élaborer la structure métallique de la sculpture. Voici quelques informations sur les dimensions et les proportions de la Statue : La Statue de la Liberté représente une femme drapée dans une toge et brandissant une torche de la main droite. Les visiteurs doivent gravir 354 marches pour accéder à la couronne. Traduction des derniers vers: National Park Service, National Monument and Ellis Island

Le Nouveau-né Le Nouveau-né a été attribué à Georges de La Tour en 1915 et a permis la redécouverte du peintre, après deux cent cinquante ans d’oubli. Ce tableau est considéré comme un chef-d’œuvre de sa maturité, mais reste néanmoins enveloppé d’un certain mystère. Scène quotidienne ou religieuse ? Dans le silence de la nuit, deux femmes veillent sur un nouveau-né. Lumière et pureté des formes transfigurent le réel La flamme vacillante d’une bougie arrache les formes à l’obscurité de l’arrière-plan. Diurnes et nocturnes On distingue généralement dans l’œuvre de Georges de La Tour deux types de peintures : les diurnes où la scène se déroule sous la lumière du jour [ image 1 ], et les nocturnes. Un monde silencieux Dans les diurnes, comme Le Tricheur à l’as de carreau [ image 1 ], Georges de La Tour aime à peindre les accessoires raffinés avec précision et à mêler les physionomies, stylisées ou réalistes, dans des mises en scène fondées sur le jeu des mains et des regards complices.

La Cène de Léonard de Vinci La Cène par Léonard de Vinci La Cène de Léonard de Vinci est une fresque murale qui représente le dernier repas de Jésus de Christ avec ses douze apôtres le soir du jeudi saint, juste avant d’être arrêté par les Romains. Soir, qui n’est autre que la veille du jour de sa crucifixion. On retrouve de gauche à droite les douze apôtres entourant Jésus: Barthélemy, Jacques le Mineur, André, Judas, Pierre, Jean, Jésus, Thomas, Jacques le Majeur, Philippe, Matthieu, Thaddée et Simon. Considérée par les Chrétiens comme un des piliers de la foi chrétienne, elle représente la commémoration d’institution de l’Eucharistie. La Cène, peinte par le génie et l’illustre Léonard de Vinci, fait une longueur de 8,80m sur 4,60m de hauteur. Quant à Léonard de Vinci, il s’est vu partager entre deux œuvres dont Il Cavalli et la Cène qui nous intéresse. Pour ce qui est de la technique de peinture utilisée par Léonard de Vinci pour La Cène, notre génie a opté pour la « tempera » (appelée également détrempe).

DEUXIÈME PARTIE : PROJET PÉDAGOGIQUE ET ITINÉRAIRES DIDACTIQUES EN HISTOIRE DES ARTS 1. Pluridisciplinarité : « juxtaposition des regards spécialisés » : chaque enseignant aborde l’œuvre selon sa discipline » (Pour enseigner l’histoire des arts, Bénédicte Duvin-Parmentier) a) Partir d’une seule œuvre, suffisamment porteuse de sens pour être exploitée dans le plus de disciplines possibles Exemple : Le Cheval de Troie de Tiepolo (Peintre italien, 1727-1804), 1760, huile sur toile, 38,8 cm /66,7 cm National Gallery, Londres Niveau 6è : « Arts, mythes et religions » En Histoire, le choix de ce tableau est intéressant à plus d’un titre. En français, ce travail d’Histoire des Arts est tout à fait complémentaire d’une étude d’extraits de l’Odyssée et du personnage d’Ulysse. En mathématiques, ce tableau permet de travailler sur les parties du programme suivantes : En géométrie : angles ; triangles-rectangles ; quadrilatères. En Éducation musicale, le professeur proposera un extrait du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns : les Hémiones. Avantages / Inconvénients Le Parthénon 2.

Hymne Hymne américain (the Star Spangled-Banner) Chant patriotique écrit par Francis Scott Key, le 14 septembre 1814, et adopté comme hymne national officiel le 3 mars 1831. Key, avocat à Washington, rédigea le texte de l'hymne durant la Guerre de 1812 contre l'Angleterre. On a cru longtemps à tort que Francis Scott Key avait écrit l'hymne célèbre alors qu'il était retenu en captivité par la flotte britannique au large des côtes de Fort Mc-Henry près de Baltimore. La musique serait l'oeuvre du compositeur anglais John Stafford Smith, qui écrivit cet air pour accompagner un poème de Ralph Tomlinson appelé "Anacréon au ciel", l'hymne de la "Société d'Anacréon", un club anglais. Voici les paroles originales de l'hymne national américain The Star-Spangled Banner Oh, say, can you see, by the dawn's early light,What so proudly we hail'd at the twilight's last gleaming? Version française Oh ! (Paroles françaises de Aerts. En savoir plus:

La Dame à la licorne Découverte en 1841 par Prosper Mérimée dans le château de Boussac, la tenture de la Dame à la licorne suscite encore aujourd’hui l’admiration. Elle se compose de six tapisseries [ image principale ] : chacune met en scène, dans un jardin idyllique, une jeune femme de la haute société accompagnée d’une suivante. Elles sont entourées d’une licorne et d’un lion qui présentent les armoiries du commanditaire, un membre de la famille Le Viste, peut-être Jean, qui occupe une charge importante sous le règne de Charles VIII, après 1483. Un précieux décor À la fin du Moyen Âge, les tapisseries sont des éléments importants dans la décoration des riches demeures. Un univers merveilleux Ces tapisseries nous entraînent dans l’imaginaire des classes aisées de la fin du Moyen Âge. La licorne, une créature imaginaire Mais c’est surtout dans la licorne que réside le merveilleux, car c’est une créature fabuleuse au corps de cheval, à la tête et aux pattes de chèvre, et à la dent de narval en guise de corne.

Les réactions soulevées par les découvertes anatomiques de Léonard De Vinci » III. L’INFLUENCE OU L’HERITAGE DE LEONARD DE VINCI 1. L’ héritage dans la Médecine Vous avez déjà peut-être vu une reproduction de la leçon d’anatomie qui illustre la première page du livre de Vésale, «la fabrique du corps humain». Vésale est, à juste raison, considéré comme le père fondateur de l’anatomie moderne. A partir de ses travaux, on constate une remise en question du savoir hérité des Grecs (exemple Galien) ,des Latins mais aussi des découvertes anatomiques par Léonard de Vinci, puisque dans son livre on trouve environ trente deux dessins copiés sur ceux de Léonard de Vinci, ceux qui va progressivement conduire Vésale à la (re)découverte de la médecine. Figure 1 : (reproduit avec l’autorisation de la Bibliothèque universitaire de médecine). Dans ce tableau on présente pour la première fois dans un livre de médecine un amphithéâtre. Le corps disséqué est le cadavre d’une femme dont l’abdomene est ouvert en chaîne. Autoportrait de Andrés Vésale 2. - Passage traitant de l’exercice physique : » Quoi! « Lever matin n’est pas bonheur;

"La guerre des mondes" de H.G. WELLS : une parabole politique Il semble qu’à l’origine du livre il y ait eu une conversation entre H.G.WELLS et son frère Frank. Tous deux discutaient du triste destin des indigènes de Tasmanie, décimés par la colonisation [1] Il faut se souvenir que l’Empire britannique est alors à son apogée et étend son emprise de l’Inde aux Amériques. Or H.G.WELLS, homme de gauche, est très sensible sur le sujet. Il se mit à imaginer ce que cela pouvait être de se trouver du mauvais côté du bâton... Et si pour une fois c’était l’Anglais colonisateur qui devenait l’autochtone colonisé et maltraité ? Et si pour une fois l’Empire britannique éprouvait l’injustice qu’il y a à être considéré comme une donnée négligeable par plus puissant que lui ? Il faut aussi se rappeler que, quand H.G. Crédibilité scientifique Ce n’est pas pour rien que l’auteur anglais porte son choix sur la planète rouge. Un autre astronome, M. Du coup, H.G. La fin de "La Guerre des Mondes" H.G. Orson WELLS crée la panique ! "Attendez !

Biographie > Léonard De Vinci, Savant Savant Pompe hydraulique, roulement à billes, métier à tisser, canon à vapeur, char d'assaut, scaphandre sous-marin, bateau à aubes, sous-marin, hélicoptère, deltaplane, parachute... Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, il est pour beaucoup un esprit universel, qui fascine encore cinq cents ans plus tard. Au passage du quinzième siècle au seizième, il illustre, et parfois incarne, la Renaissance, avec ses avancées dans le domaine artistique mais aussi dans les sciences et, avant tout, dans l'approche scientifique. Leonardo di ser Piero, dit Leonardo da Vinci (Léonard de Vinci pour les francophones), naît le 15 avril 1452 à Vinci, petite ville de Toscane proche de Florence, des amours illégitimes d'un notaire, ser Piero, et d'une paysanne. Le sourire de La Joconde, cinq siècles plus tard, émerveille toujours l'amateur et interroge l'expert. En 1481, il s'installe à Milan au service du duc Ludovic Sforza. A cette époque, Léonard est féru de sciences.

Related: