background preloader

Pourquoi Google a conçu un « bouton rouge » pour désactiver des intelligences artificielles

Pourquoi Google a conçu un « bouton rouge » pour désactiver des intelligences artificielles
Des chercheurs de Google DeepMind Oxford ont prévu une manière de désactiver un programme d’IA, sans que celui-ci ne réussisse à la contourner. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Une intelligence artificielle (IA) est-elle capable d’empêcher un humain de la désactiver ? C’est de ce postulat que sont partis deux chercheurs pour réfléchir à une façon d’éviter que cela n’arrive. Laurent Orseau travaille pour DeepMind, l’entreprise de Google spécialisée dans l’intelligence artificielle qui est notamment à l’origine d’AlphaGo, le programme ayant réalisé l’exploit, en mars, de battre l’humain au jeu de go. Avec Stuart Armstrong, du Futur of Humanity Institute de l’université d’Oxford, ils ont publié début juin les résultats de leurs recherches. Les deux chercheurs s’intéressent au cas de ces « agents » capables d’apprendre, qui fonctionnent avec un système de « récompenses », qui les pousse à atteindre un but. « Réfléchir à un certain futur » Ethique et communication

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/06/07/pourquoi-google-a-concu-un-bouton-rouge-pour-desactiver-des-intelligences-artificielles_4941225_4408996.html

Related:  Nouveaux modèles disruptifsVeille technologiqueDeep learning : révolutionner l’intelligence artificielleÀ surveiller ! -:((

Blockchain : la fin du Big data ? Si la production des données numériques dans le monde a le vent en poupe, 90% de ces données ont été produites dans les deux dernières années, Facebook y est bien pour quelque chose. Le plus grand réseau social en ligne a récolté 300 petabytes de données personnelles depuis son commencement, cent fois la quantité que la Bibliothèque du Congrès a pu collecter en deux siècles ! Dans l’ère du big data, les données sont avidement rassemblées et analysées : les entreprises et les organisations les utilisent pour personnaliser des services, optimiser les processus de prise de décisions, prévoir des tendances futures et plus encore.

Le dilemme macabre des voitures autonomes Tuer un piéton ou sacrifier les passagers ? Des psychologues ont testé les choix moraux des futurs utilisateurs des automobiles sans pilote. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par David Larousserie A propos de "The Singularity is near" de Ray Kurzweil 28 octobre 2005 Note par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin A propos de "The singularity is Near" Voir aussi notre éditorial Sommaire La thèse du développement convergent et accéléré des innovations technologiques Quelles innovations pour quels développements ? Délocaliser Amazon dans l'espace ? Une version risquée des "Temps modernes" sur orbite La version spatiale des "Temps modernes" de Chaplin est-elle pour bientôt ?(Kevin Gill/CC/Flickr/WikimediaCommons/montage l'Obs) Mettre des usines en orbite, l'idée est intéressante, bien que pas vraiment nouvelle. Par exemple, dans les années 80, le professeur Luigi Napolitano, un physicien italien réputé, s'en était fait l'avocat auprès des gouvernements européens. Le fait que Jeff Bezos, qui a la double casquette de milliardaire patron d'Amazon et de chef d'entreprise aérospatiale (avec Blue Origin), en ait parlé pourrait pourtant lui donner une deuxième jeunesse, de la même manière que les déclarations répétées d'Elon Musk sur la colonisation martienne incitent les agences spatiales, Nasa en tête, à appuyer sur l'accélérateur dans ce domaine. Plus de population, plus d'énergie

L'étude du web social révèle la violence de la transformation numérique des entreprises Comment la relation entre start-up et grandes entreprises apparaît-elle dans les medias sociaux ? C’est ce que Linkfluence a cherché à savoir avec l'agence Publicis Nurun en scrutant les échanges sur le sujet entre le 1er avril 2015 et le 1er avril 2016. Résultat, la start-up a analysé un million de conversations, qui ont été vues 450 millions de fois en un an. Véhicule autonome : les avancées technologiques des industriels Entrer dans un véhicule, enregistrer sa destination dans le système et se laisser transporter. Voici le futur du transport - personnel, professionnel ou en commun - tel que nous le donne à voir les industriels. De la navette autonome sur les sites industriels à la voiture de «Monsieur Tout le monde» sur les routes, (re)découvrez les avancées technologiques des véhicules autonomes.

Obama : « l’intelligence artificielle pourrait accroître les inégalités » Le président américain a consacré un long entretien à la question de l’intelligence artificielle, tandis que la Maison Blanche a publié une série de recommandations à ce sujet. C’est une interview hors du commun qu’a donnée Barack Obama au magazine américain Wired, spécialisé dans les nouvelles technologies. Dans un long entretien publié mercredi 12 octobre, le président américain livre sa vision de l’intelligence artificielle (IA), de ses enjeux et de la façon dont le gouvernement devrait s’impliquer dans ce domaine. Le même jour, la Maison Blanche a publié un rapport sur l’état de l’IA et établi une vingtaine de recommandations. « Si l’on s’en sert correctement, l’IA peut générer énormément d’occasions et de prospérité », estime Barack Obama. « Mais il peut aussi y avoir de mauvais côtés, et il va falloir régler ça notamment pour préserver l’emploi. L’IA pourrait accroître les inégalités ». Réticent à réguler

Elon Musk pense que nous sommes tous des simulations générées par ordinateur #JeSuisSimulation. Elon Musk participait récemment aux conférences organisées par le site web américain Recode, spécialiste des technologies numériques. Et le patron de SpaceX y a livré plusieurs des déclarations chocs dont il a le secret. La plus croustillante ? Selon le fondateur de Paypal, nous sommes très vraisemblablement des simulations numériques, créées par les ordinateurs d'une civilisation avancée.

Mesdepanneurs la plateforme web de dépanneurs à domicile Parce que trouver un plombier de quartier ou d’autres dépanneurs fiables n’est pas toujours évident, Mesdepanneurs réunit des artisans sérieux sur une plateforme unique. Recourir à ce genre de site est l’assurance de tomber sur un professionnel qui résoudra réellement vos problèmes domestiques d’urgence. Avec des dépanneurs triés sur le volet et un système bien rodé, les usagers sont à l’abri des différentes arnaques du dépannage d’urgence à domicile.

Related: