Accueil des migrants et identité nationale

Facebook Twitter
www.ssf-fr.org/offres/doc_inline_src/56/Conf_Immigration_et_pensee_sociale_Eglise_JP.Rosa.pdf
Le Gouvernement a donc décidé, pour des motifs d’opportunité politique assez évidents sur lesquels je ne m’étendrai pas, ayant assez de choses à dire par ailleurs, de mettre en œuvre une politique d’expulsion, au sens premier du terme : « pousser dehors », les Roms étrangers vivant en France. Ils sont fous, ces Roms, hein ? Avant d’aller plus loin, qu’est-ce qu’un Rom ? Roms, uniques objets de mon ressentiment… (Acte I) Roms, uniques objets de mon ressentiment… (Acte I)
Travail famille patrie ou Black, blanc, gris Travail famille patrie ou Black, blanc, gris Il est parfois difficile de suivre l’actualité bessonienne. Même si son doigt a été dépassé par la main d’un autre, les diverses sorties ministérielles s’enchaînent à un rythme soutenu. Elles illustrent assez bien l’ambiguïté du débat sur l’identité nationale.
Qui est mon prochain ? ou pourquoi le catholique ne peut pas être raciste La Commission nationale consultative des droits de l’homme a rendu récemment son rapport sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Parmi toutes les informations fournies par le rapport, il en est une qui m’attriste. Les croyants et singulièrement les catholiques seraient plus racistes que la moyenne des Français. Le rapport relève que [l]a religion enfin n’exerce pas d’effet modérateur sur la représentation de l’autre, au contraire. Qui est mon prochain ? ou pourquoi le catholique ne peut pas être raciste
Xavier Bertrand a fort classiquement fustigé les « associations de bien-pensants », que les dernières annonces sécuritaires, que l’on pouvait anticiper il y a trois mois , ont indisposé. Je comprends l’agacement contre celles qui ne se manifestent qu’à l’occasion, pour démontrer leurs bons sentiments. A titre personnel, toutefois, j’en viens à espérer être concerné par cette apostrophe. Penser, et bien penser, c’est l’ambition d’une vie. Être un « bien-pensant »… Si c’est infamant, c’est peut-être bien une croix à porter. A droite, c’est le moment de bien penser | Koztoujours A droite, c’est le moment de bien penser | Koztoujours
Roms

Tsiganes et évangéliques: deux fois plus de raisons d'être stigmatisés Tsiganes et évangéliques: deux fois plus de raisons d'être stigmatisés Photo: Joaquim Dassonville pour la revue Mission L’été, le saviez-vous, est aussi la saison des marronniers. Dès les premiers rayons de soleil, voilà que les régimes miracles s’empilent dans les kiosques, tandis que les dermatologues peaufinent leur discours sur le capital solaire.
Je me permets de reproduire ici, en le développant un tantinet, le commentaire que j’ai laissé chez Natalia, qui s’est fendu d’un article sur les tsiganes et l’ostracisme qu’ils subissent, reprenant notamment un communiqué virulent de la fédération protestante de France. Réagissant elle même aux déclarations fracassantes de Sarkozy après les violences de Saint-Aignan. Il est évident que de nombreuses communes ne jouent pas le jeu et ne respectent pas la loi leur imposant (lorsqu’elle ont plus de 5 000 habitants) de prévoir une aire d’accueil pour les Gens du voyage. Mais après tout, l’intégration de nomades dans une société sédentarisée est-elle réellement possible? Dire que les Tsiganes sont des citoyens de seconde zone, c’est bien, mais je pense qu’il faut aussi voir qu’il n’est pas évident pour une société d’accepter des comportements à la fois très minoritaires et très différents. De la difficulté d’intégrer des nomades dans une société sédentaire « Pensées d'outre-politique De la difficulté d’intégrer des nomades dans une société sédentaire « Pensées d'outre-politique
Il faut une sacrée dose d'audace pour oser impliquer le Pape dans les controverses françaises sur le démantèlement des campements sauvages et insalubres des Roms. Benoît XVI, qui n'a pourtant absolument rien dit à ce sujet de manière explicite ou implicite, a vu ses propos extrapolés sans vergogne, à longueur d'ondes et de colonnes, pour servir de caution aux médiocres polémiques politiciennes qui meublent le désert médiatique de ce mois d'août. Mon Figaro : Le Pape, les Roms et la laïcité Mon Figaro : Le Pape, les Roms et la laïcité
Situation des « effacés » devenus apatrides lors du processus de dissolution de la Yougoslavie par Nicolas HERVIEU La caravane des "effacés" slovènes ("erased persons" / "Izbrisani") devant le Parlement européen à Bruxelles en novembre 2006. Originaires d'une autre République yougoslave, ils ont été effacés des listes des citoyens slovènes le 26 février 1992 faute d'avoir rempli à temps le formulaire d'acquisition de la citoyenneté slovène, pour lequel ils disposaient de six mois. Ils représentaient 18 305 personnes, soit 1 % de la population totale. Une marche de protestation s'est portée en novembre 2006 devant le Parlement européen à Bruxelles, après un passage en Italie et en France (voir sur wikipédia). Impossibilité pour un Etat “d’effacer” la nationalité de ses ressortissants sans porter atteinte à leur vie privée (CEDH, 13 juillet 2010, Kurić c. Slovénie) - Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr Impossibilité pour un Etat “d’effacer” la nationalité de ses ressortissants sans porter atteinte à leur vie privée (CEDH, 13 juillet 2010, Kurić c. Slovénie) - Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr
La rhétorique "guerrière" de Nicolas Sarkozy - France La rhétorique "guerrière" de Nicolas Sarkozy - France Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. C'est un exemple de discours sarkozien assez classique. Nicolas Sarkozy a toujours fait le caméléon et oscillé à droite ou à gauche selon qu'il veut récupérer des voix à l'électorat du FN ou au PC.
Attention déchéance toxique (1) Attention déchéance toxique (1) La question de la nationalité est toujours une question sensible pour les États comme pour les personnes. Acquérir, perdre, changer de nationalité n’est jamais quelque chose de simple et d’anodin. Le récent discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble a suscité un débat animé et un grand nombre de réaction hostile à gauche mais aussi à droite. Le point Godwin est atteint quasiment dès le début de toute conversation sur le sujet. Je ne manquerai pas à la pratique dominante.
Sondage-rideau sur les cathos | Koztoujours 54% des catholiques estiment que l’Eglise n’est pas dans son rôle lorsqu’elle s’oppose aux expulsions de Roms. Allez, donnez-moi plutôt le nombre de sondés qui pensent l’inverse et je vous dirai qui est catholique ! Le sondage fantaisiste du moment est tombé, il est là. Non seulement les catholiques pensent que l’Eglise n’est pas dans son rôle mais ils sont majoritairement favorables à l’expulsion des Roms. Voilà. Le désaveu.
300 millions de sondages. Et moi, et moi, et moi… | Le temps d'y penser – regards catholiques sur la société
Un sondage IFOP révèle qu'une majorité de Français approuve la récente crispation sécuritaire de Nicolas Sarkozy. Mais est-ce vraiment le cas ? Décryptage et retour sur ces sondages qui nous inquiètent. Annonces sécuritaires: IFOP a déconné » Article » OWNI, Digital Journalism
Droits et devoirs des migrants, respect des identités culturelle Devant les participants de l'Assemblée plénière du Conseil pontifical de la pastorale pour les migrants et les itinérants réunis le 28 mai à Rome, Benoît XVI a parlé des droits et des devoirs des migrants, insistant sur la dimension culturelle des personnes et des nations concernées. Le droit des personnes doit s'harmoniser avec le droit des nations. L'avenir de notre société repose sur la rencontre entre les peuples, sur le dialogue entre les cultures dans le respect des identités et des différences légitimes. C'est pourquoi l'Église, par l'annonce de l'Évangile du Christ dans chaque secteur de l'existence, met en avant l'engagement [...] en faveur non seulement de l'individu migrant, mais aussi de sa famille, du lieu et des ressources de la culture de la vie et des facteurs d'intégrations des valeurs.
Les ministères de l'immigration, de l'intérieur et de la justice ont remis à l'Elysée des propositions d'amendements à la loi sur l'immigration destinés à déchoir de leur nationalité des Français naturalisés condamnés. Une réunion d'arbitrage présidée par Nicolas Sarkozy discutera la "semaine prochaine" de ces amendements, a déclaré vendredi le ministre de l'immigration, Eric Besson, sur RMC, précisant que "chacun des ministres pourra apporter ses propositions". Libération et le Le Figaro ont pu se procurer le détail de ces textes, visant à amender l'article 25 du Code civil, qui prévoit les conditions de déchéance de nationalité. Alors que les ministère de la justice et de l'immigration se limitent aux crimes sur les personnes dépositaires de l'autorité publique, le ministère de l'intérieur y ajoute le "délit de polygamie, d'escroquerie et d'abus de faiblesse". La proposition du ministère de l'immigration Brice Hortefeux remet deux amendements sur la déchéance de nationalité
Un responsable du Vatican a proposé aujourd'hui l'adoption d'une réglementation spécifique sur la présence des Roms dans les pays européens, qui tienne compte de leurs traditions et de leur culture, après les récentes expulsions de Roms par les autorités françaises. "Les Roms constituent la plus importante minorité en Europe avec plus de 12 millions de personnes, dont 5 millions d'enfants, et je me demande s'il ne faudrait pas créer une réglementation spéciale qui régisse leur présence dans les pays européens en tenant compte de leurs traditions et de leur culture", a déclaré à l'agence des missionnaires Misna, Mgr Agostino Marchetto, secrétaire du Conseil pontifical pour les migrants. Pour lui, les récentes expulsions de France de Roms dans le cadre de la politique sécuritaire renforcée du président Nicolas Sarkozy impliquent "une sérieuse réflexion sur la défense des droits de l'Homme et de la dignité des personnes". Roms: proposition du Vatican
Trois ministères remettent leurs propositions sur la déchéance de la nationalité
France : Déchéance de nationalité : les propositions d'amendements
Les Français depuis moins de 10 ans pourraient perdre leur nationalité
Analyse collective du projet de loi « Besson » du 30 mars 2010 « relatif à l’immigration, à l’intégration et à la nationalité »
Nationalité : l'originalité française
Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
Histoire et mémoire des discriminations en matière de nationalité française
Patrick Weil : "Sarkozy fait perdre à la droite républicaine ses valeurs"
Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
Sarkozy: Une loi inapplicable? - Nicolas Sarkozy, Déchéance de la nationalité, Immigration, Insécurité, origine étrangère, Grenoble
Déchéance de nationalité: la droite met en avant un «simple» retour en arrière
Badinter rappelle à Sarkozy l'égalité de tous les Français devant la loi
Politique : Weil : «Dans l'histoire, la déchéance de nationalité est une mesure d'exception»
Nationalité : le "précédent de la gauche" qui n'existait pas
Déchéance de nationalité : une impossibilité juridique ?
Les immigrés : une perplexité française - une vidéo Actu et Politique
Migrations : Appel de Benoît XVI à la co-responsabilité internat
Le Saint-Siège appelle au respect de tous les migrants
Benoît XVI plaide pour la reconnaissance des droits des migrants
Catholic New World - Cardinal's Column - Immigration and the law