background preloader

Internet Society I Internet Issues, Technology, Standards, Policy, Leadership

Internet Society I Internet Issues, Technology, Standards, Policy, Leadership

http://www.internetsociety.org/homepage

Related:  informatique/numérique/nouvelles technologiesInfrastructure internet

Interopérabilité en informatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’interopérabilité ou interfonctionnement en informatique est la capacité que possède un système informatique à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes informatiques, existants ou futurs, sans restriction d’accès ou de mise en œuvre. Les deux termes sont normalisés par la CSA et la Commission électrotechnique internationale (ISO/IEC 2382-18:1999). Introduction[modifier | modifier le code] La notion d'interface est essentielle pour aborder l'interopérabilité.

Quand l’État vous disait qu’Internet n’avait aucun avenir Mon attention a été attirée sur le rapport Thery de 1994. Intitulé « Les autoroutes de l’information », il fut écrit par Gérard Théry, Alain Bonnafé, Michel Guieysse et adressé au Premier ministre de l’époque, Édouard Balladur. La lecture de ce rapport, presque 20 ans après, est fort instructive Elle révèle comment trois technocrates français parmi les plus compétents (Théry est polytechnicien et ingénieur des télécoms) voyaient l’avenir des autoroutes de l’information et le rôle que l’internet allait y jouer. En substance, l’existence de ce dernier est reconnue, mais il est rapidement écarté. On lit en effet : France: sauvons internet 0 ont signé la pétition. Ensemble allons jusqu'à 200 000 Publié le 29 Juin 2011Le gouvernement Sarkozy veut censurer internet par un décret qui pourrait bloquer des sites et pages de recherche que nous utilisons tous les jours. Mais un tollé national peut stopper cet assaut contre la liberté d'expression. Ce nouveau décret permettrait aux ministres de retirer tout contenu internet menaçant selon eux "l'ordre public", sans passer par un juge. C'est pourquoi un Conseil en charge de l'Internet créé par Sarkozy a condamné cette mesure comme étant inconstitutionnelle, et les experts internationaux sont en état d'alerte.

Ray Tomlinson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Ingénieur de la société BBN, il collabore en 1971 à un petit groupe de programmeurs qui développent un système d'exploitation à temps partagé nommé TENEX pour les ordinateurs Digital PDP-10[1]. Auparavant, il avait travaillé sur des programmes et protocoles réseau tel que Network Control Protocol dans le cadre de la conception, pour le gouvernement américain, du réseau ARPANET. Il a ainsi mis au point deux programmes : SNDMSG (Send Message) qui permet à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser mutuellement des messages.CPYNET qui peut envoyer des fichiers sur l'un ou l'autre des ordinateurs reliés par ARPANET.

L’association French Data Network est une association de loi 1901 qui a pour but la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux INTERNET et USENET. FDN fournit de nombreux services, gérés par ses adhérents pour ses adhérents. FDN ne vend pas ses services. Singularité technologique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De telles conséquences ont été débattues dans les années 1960 par I. J. Good. Selon Ray Kurzweil[5], cofondateur de la Singularity University[6], cette notion de singularité technologique aurait été envisagée par John von Neumann dans les années 1950[7]. Neutralité : le CSA milite pour utilisation préférentielle de la bande passante Le CSA, pour pousser les acteurs de type Netflix à investir en France, compte agiter une carotte de taille : avantager ceux qui se plieront à ses règles. Parmi les avantages, une bande passante plus importante sera notamment proposée. Une mise à mal de la neutralité du Net dont est bien conscient Olivier Schrameck, le président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. Olivier Schrameck

Bienvenue à l’e-G8, le Davos du web La grand messe d'Internet voulue par Nicolas Sarkozy se tient jusqu'à ce mercredi à Paris, avant le G8 de Deauville. Et la couleur industrielle de l'événement en effraie certains. Explications, avec des vrais morceaux de Maurice Lévy dedans. De la même manière que Cannes donne envie aux gens de faire des films, l’e-G8 doit être une vitrine du web. Web Expertise - Gérer les erreurs 2008-12-16 à 11:14:20 Ô, l'infâme erreur 404 ! Quiconque a utilisé le web en a un jour été pour ses frais à se trouver confronté à une page introuvable. Ce n'est pour autant pas la seule erreur du protocole HTTP ! Plusieurs autres erreurs que l'erreur 404 existent. En voici la liste en droite ligne de wikipedia, mais vous pouvez aussi vous conformer aux informations qui proviennent du {{{W3C}}} (HTTP 1.1 - Status Code Definitions) :

Hacker, ce fantasme cathodique Ce vendredi soir, France4 diffuse Pirat@ge, bouffée d'air frais dans l'inconscient télévisuel collectif qui était jusqu'alors pollué par des portraits caricaturaux. Antoine Mairé fait une synthèse de ce qu'était le hacker vu à la TV. Il aura fallu attendre ce vendredi soir. Une heure et quart de documentaire pour voir combler une attente, celle de voir la pratique du hacking traitée avec nuance. Internet Corporation for Assigned Names and Numbers Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Internet Corporation for Assigned Names and Numbers Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN, en français, la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet) est une autorité de régulation de l'Internet. C'est une société de droit californien à but non lucratif ayant pour principales missions d'administrer les ressources numériques d'Internet, tels que l'adressage IP et les noms de domaines de premier niveau (TLD), et de coordonner les acteurs techniques[1]. Missions[modifier | modifier le code]

Comment l’État a participé à la création de l’internet Par Steve Fritzinger, depuis les États-Unis. Dans son désormais célèbre discours « You didn’t build that » [Vous n’avez pas construit ça, NDT], le président Obama a dit : « L’internet n’a pas été inventé tout seul. La recherche d’État a créé l’internet pour que toutes les entreprises puissent gagner de l’argent avec l’internet ». L’affirmation d’Obama correspond à l’histoire conventionnelle de l’internet.

Qui contrôle Internet ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Après la publication de notre article consacré au projet Commotion, qui permet de créer des réseaux informatiques non censurés et faciles à déployer dans des pays dictatoriaux, de nombreux lecteurs nous ont interpellés pour savoir qui contrôle aujourd'hui Internet. En raison de sa nature décentralisée, Internet n'est pas "contrôlé" par un unique organisme, Etat, ou entreprise. Contrairement à une idée répandue, le réseau n'est pas non plus une "jungle" totalement libre : à tous les échelons, de nombreux organismes exercent ou peuvent exercer un contrôle ou une censure sur les informations qui y circulent. Les stuctures les plus fondamentales d'Internet sont sous le contrôle de l'Icann, l'Internet corporation for assigned names and numbers.

"Je n'ai plus de smartphone, j'ai tué mon compte Facebook ... et je revis !" LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le Ce paradoxe n'est pas uniquement français. Tandis que l'équipement technologique ne cesse de se démocratiser dans le monde, l'Australienne Susan Maushart vient de publier un livre témoignage sur ses six mois sans technologie avec trois adolescents ( ). Dans la même veine a été organisée aux Etats-Unis, les 4 et 5 mars, le second ( ) imaginée par l'association Sabbath manifesto.

Related:  Internet