background preloader

Bradley Manning

Bradley Manning
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bradley (Chelsea) Manning Bradley Manning en 2012. Biographie[modifier | modifier le code] Petite enfance[modifier | modifier le code] Manning est né à Crescent dans l'Oklahoma, de Susan Fox, originaire du pays de Galles, et son mari, Brian Manning. Casey — il a 11 ans à la naissance de Bradley — a témoigné à la cour martiale que leurs deux parents étaient alcooliques, et que leur mère avait été soûle sans arrêt alors qu'elle était enceinte du capitaine Manning. Le père de Manning travaille en tant que chef de projet en technologie de l'information pour une agence de location de voitures, et est souvent en déplacement. Divorce des parents et déménagement au pays de Galles[modifier | modifier le code] Très indépendant dans son enfance, il est athée ouvertement opposé aux religions, ce qu'il démontre à plusieurs reprises en restant silencieux durant la partie du Serment d'allégeance au drapeau des États-Unis qui se réfère à Dieu. Related:  informatique/numérique/nouvelles technologiesLes veilleurs, les vrais

Home Hervé Falciani - Affaire des évadés fiscaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Affaire des évadés fiscaux est une affaire financière dans laquelle l'informaticien Hervé Falciani, ex-employé de la banque HSBC, fournit à l'administration fiscale une liste de comptes bancaires non déclarés, en lien avec des soupçons de fraude fiscale. Transmission d'une liste d'évadés fiscaux[modifier | modifier le code] En 2008, Hervé Falciani, un informaticien travaillant chez HSBC, à Genève, en Suisse, se trouve en possession une liste de 8993 évadés fiscaux français en Suisse[1]. Des accusations de ses détracteurs, niées par l’intéressé, disent qu'il a commencé par tenter de vendre le fichier au Liban[2]. Hervé Falciani fournit d'abord une liste de sept noms, dans le but de prouver sa crédibilité. Hervé Falciani indique qu'il "comptait donner [les preuves] à la justice française. Action des autorités françaises contre les supposés évadés fiscaux[modifier | modifier le code] Publication des noms[modifier | modifier le code]

Jeremy Harding reviews ‘The Passion of Bradley Manning’ by Chase Madar · LRB 19 July 2012 What was troubling Julian Assange when he made a dash for friendly extra-territorial space? His detractors argue that it’s the usual story, to do with his propensity to see himself as the centre of the universe, and the target of an improbable plot to lock him up in the US and throw away the key. That last honour has already been bestowed on Bradley Manning. In the leaker, surely, the Americans have their man: why bother with his celebrity publisher? On a recent visit to Queensland – Assange’s home state – the US ambassador in Australia said the US could have him extradited as easily from Britain as from Sweden, only they weren’t bothered. Under this procedure, the suspect is ‘lent’ to the US for prosecution on the condition that they will be returned for prosecution in Panama at the end of their sentence. Even so there are reasons for Assange to be cautious. Bradley Manning, by contrast, is out of the game. His cursus through the military was rocky. That’s a competitive figure.

Michael Moore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jeunesse et engagement politique[modifier | modifier le code] À dix-huit ans, il est élu au conseil d'administration de son école (Davison High School), où il devient l'un des plus jeunes Américains à accéder à une fonction publique. Il se fait le porte-parole des étudiants. Abandonnant ses études de journalisme sur le campus régional de Flint de l'Université du Michigan, il fonde à vingt-deux ans le Flint Voice, un journal alternatif qu'il dirige pendant dix ans. Ses premiers engagements politiques sont à l'extrême gauche américaine. Débuts dans le cinéma[modifier | modifier le code] The Awful Truth[modifier | modifier le code] Campagnes[modifier | modifier le code] Consécration au cinéma[modifier | modifier le code] Bowling for Columbine[modifier | modifier le code] En 2002, Bowling for Columbine est un succès international (Prix du 55e Festival de Cannes). Fahrenheit 9/11[modifier | modifier le code] SiCKO[modifier | modifier le code] Au cinéma

Bradley manning, procès: mise en accusation le 23 février avant son passage en cour martiale Bradley Manning, accusé d'être la "taupe" de WikiLeaks, sera mis en accusation le 23 février à Fort Meade (Maryland, est), avant son procès en cour martiale où il encourt la prison à perpétuité, a annoncé jeudi l'armée américaine. Le jeune soldat de 24 ans se verra formellement lire son acte d'accusation qui comporte 22 charges, dont la plus grave est "collusion avec l'ennemi". S'il est reconnu coupable, Manning encourt la peine maximale de prison à vie, indique un bref communiqué de l'armée. Le 3 février, l'armée a approuvé la recommandation par la justice de renvoyer en cour martiale le soldat Bradley Manning, ouvrant la voie à l'établissement d'une date pour le procès. La date de la lecture de l'acte d'accusation est la première étape de cette procédure, avant les auditions et le procès qui ne devrait pas se tenir avant le printemps. Regardez la vidéo:

Internet Corporation for Assigned Names and Numbers Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Internet Corporation for Assigned Names and Numbers Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN, en français, la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet) est une autorité de régulation de l'Internet. C'est une société de droit californien à but non lucratif ayant pour principales missions d'administrer les ressources numériques d'Internet, tels que l'adressage IP et les noms de domaines de premier niveau (TLD), et de coordonner les acteurs techniques[1]. Missions[modifier | modifier le code] Par le contrôle qu'elle exerce sur l'affectation des noms de domaines de premier niveau, l'ICANN délivre en pratique un droit de délégation sur la vente des noms de domaines à différentes organisations, comme VeriSign pour les domaines .com et .net ou l'AFNIC pour le domaine .fr. Le 30 octobre 2009, l'ICANN vote la fin de l'exclusivité de l'alphabet latin pour la rédaction des noms de domaine Internet.

NSA/Prism - Edward Snowden Pour les articles homonymes, voir Snowden. Edward Joseph Snowden, né le 21 juin 1983 à Elizabeth City, Caroline du Nord, est un lanceur d'alerte américain. Informaticien[1], ancien employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA)[2],[3], il a révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques[4]. S'exilant à Hong Kong en juin 2013 puis à Moscou, Edward Snowden obtient le 31 juillet 2013 l’asile temporaire en Russie[12]. Le 14 avril 2014, l’édition américaine du Guardian et le Washington Post se voient décerner le prix Pulitzer pour la publication des révélations sur le système de surveillance de la NSA, rendues possibles grâce aux documents fournis par Snowden[14],[15],[16]. Le 18 janvier 2017, la Russie prolonge son droit d'asile de trois ans (jusqu'en 2020). Biographie[modifier | modifier le code] Famille et éducation[modifier | modifier le code] Convictions politiques[modifier | modifier le code]

Gareth Peirce on the torture of Bradley Manning Gareth Peirce, the renowned UK lawyer who represents Julian Assange, gives her views via the video above on the torture of Bradley Manning, the US soldier accused of leaking war crimes, as well as the use if torture in the US prison system generally. The video was made during the time Bradley was tortured, but is relevant given there is currently another pre-trial hearing underway. It is a quietly spoken, powerful speech that is worth listening to in full. Bradley Manning was mentally and physically tortured (as attested by Juan Mendez, the UN Rapporteur on Torture) in the precise way he was by the officers of Quantico for two reasons. The prime reason was so that he would implicate Julian Assange, the editor-in-chief of Wikileaks. Manning’s legal team have now been informed that the court martial will take place in February. On this matter of timing, the other factor here is what happens with Julian Assange.

Irène Frachon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Frachon. Irène Frachon Irène Frachon, née le , est un médecin français. Pneumologue de formation, en poste au CHU de Brest, elle a notamment joué un rôle décisif dans l'affaire du benfluorex (ou Mediator), médicament commercialisé par les laboratoires Servier de 1976 à 2009 et qui aurait provoqué la mort d'au moins 500 malades. L'affaire Mediator[modifier | modifier le code] Malgré de nombreuses sollicitations auprès des agences de pharmacovigilance, l'affaire n'est révélée au grand public que près d'un an plus tard, lorsque la CNAMTS (Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés) dévoile officiellement le chiffre d'au moins 500 morts. Le 11 octobre 2011, elle reçoit le Prix Éthique catégorie Lanceur d’alerte citoyen, lors des Prix Éthiques et Casseroles 2011 de l’association Anticor. Publications[modifier | modifier le code] Mediator 150 mg : Combien de morts ? Lanceur d'alerte

Le procès de Julian Assange Embarquée à Londres, notre journaliste Federica Cocco suit l'audience de Julian Assange, à l'occasion de laquelle la justice britannique doit se prononcer sur son extradition vers la Suède dans une affaire de moeurs. En publiant des télégrammes diplomatiques sur les drôles de missions confiées à des diplomates américains, sur les dictateurs du Moyen-Orient ou sur la mafia italienne, WikiLeaks a ouvert une boite de Pandore. L’humanité est alors entrée dans un nouvel âge, l’âge de la transparence. Et les projecteurs se sont braqués sur Assange. Est-il celui que le monde attendait ? Ce n’est sans doute pas l’avis des deux Suédoises qui essaient d’obtenir son extradition pour “mauvaise conduite sexuelle”. Assange, héros ou criminel ? Accès au Jour 2 du procès Accès au Jour 3 du procès [8h00 - Jour 1] Chez WikiLeaks, nous connaissons la différence entre le secret et la vie privée L’année dernière en août, Assange était au sommet du monde. [8h15] Et WikiLeaks ? [10h14] Le calme avant la tempête

IRI - Institut de recherche et d’innovation du centre pompidou, Accueil La révolte du pronetariat

Related: