background preloader

Isabelle Farizon : Vers le commentaire collaboratif ?

Isabelle Farizon : Vers le commentaire collaboratif ?
Un exercice aussi scolaire que le commentaire peut-il s’apprendre par le numérique ? Professeure de lettres au lycée Jean-Marc Boivin de Chevigny-Saint-Sauveur en Bourgogne, Isabelle Farizon a mis en place un dispositif qui trace à ce sujet d’intéressantes voies : l’écriture collective, sur un Pad, de l’étude d’un texte de Balzac. L’expérience s’avère fructueuse : elle stimule l'activité des élèves par l'interactivité inhérente à l'outil, permet de surmonter de possibles « empêchements » liés à la difficulté toute rhétorique de l'exercice, incite chacun à donner aux autres le meilleur de lui-même, le conduit à progresser par l'exemple d'autrui et la verbalisation des procédures en cours, procure la fierté du travail collectivement accompli. Outil d’écriture collaborative en ligne particulièrement simple d’utilisation, le Pad serait-il susceptible de régénérer, voire de sauver, l’exercice, sclérosé, du commentaire ? Comment se sont précisément déroulées les phases de rédaction ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/10/20102014Article635493873068225733.aspx

Related:  Enseigner la littérature d'idéesecriture collaborativeOutils collaboratifsPads2014

La mise en scène du discours I. Histoire de la rhétorique I.1. Origines de la rhétorique Laïla Methnani : Ecrire avec les œuvres, avec les autres L’écriture scolaire est généralement solitaire : et si, pour développer de réelles compétences et de nouvelles valeurs, les élèves écrivaient à plusieurs? Enseignante au collège Joseph Fontanet à Frontenex en Savoie, Laïla Methnani a mené en équipe un projet d’écriture collaborative en 3ème en lien avec l’histoire des arts. Les élèves-écrivains sont invités par leur « maison d’édition » à rédiger en groupes des nouvelles autour d’œuvres tirées au sort : « Cette démarche originale d'écriture collaborative se déroulera à l'aide d'un Pad.

Responsabilités et jeux de rôle Demander aux élèves de travailler en groupe ne s’improvise pas, la rigueur est de mise dans l’organisation. Nombre d’élèves par groupe ? Au-delà de 5 élèves par groupe, je n’ai jamais constaté de travail efficace. L’idéal reste 4 élèves. Delphine Morand : Pédagogie de l'écriture collaborative L’écriture en classe est foncièrement non pas personnelle mais individualiste : elle vise essentiellement la conformité avec des modèles scolaires, elle est le plus souvent tournée vers la notation. Et si le numérique permettait de mettre en place d’autres pratiques, bien plus pédagogiques ? Apprendre à écrire avec, écrire avec pour apprendre : c’est le chemin tracé, en équipe, par Delphine Morand, professeure de lettres au lycée Bertrand d’Argentré à Vitré en Bretagne. Sur des espaces d’écriture collaborative en ligne (des pads), les élèves, en binômes, sont amenés à rédiger des nouvelles, inspirées d’images produites dans l’atelier-photo du lycée. Elle montre ici combien l’activité est stimulante et enrichissante, propice aux interactions, à la concentration et à l’investissement. Elle explique aussi combien changent alors la posture et le travail de l’enseignante, amenée à produire via un « chat » des conseils plus personnalisés pour développer de réelles compétences d’écriture.

Claire Berest : Quand les élèves créent des ponts Des ateliers collaboratifs entre 6èmes et 2ndes autour des stéréotypes de genre, un « speed dating de l’orientation » amenant des 2ndes à échanger avec des 1ères et terminales de diverses séries, une rencontre autour d’un festival de cinéma organisée par les lycéens à destination de toute la communauté éducative : autant d’activités singulières, formatrices et stimulantes, menées à Brest dans la cité scolaire de l’Iroise par Claire Berest, professeure de français au lycée, en collaboration avec la professeure documentaliste Chantal Philippe et une enseignante du collège, Marie Thomas. Ce que Claire Berest ainsi nous présente, c’est, tout autant qu’un projet pédagogique, une action et une vision. Le projet que vous présentez au Forum des enseignants innovants s’intitule « Quand les élèves créent des ponts dans une cité scolaire » : pourquoi ? Le projet s’articule autour de plusieurs actions menées tout au long de l’année. Cette partie du projet s’est déroulée en trois temps.

Votre discours est-il opposable Quand j’organise des formations sur les stratégies d’innovation en général, ou le marketing de l’innovation plus spécifiquement, je suis souvent conduit à parler d’un frein majeur pour les chefs d’entreprise ou ceux qui conduisent simplement un projet : la notion d’opposabilité. Un pitch présentant à des investisseurs une stratégie d’innovation, ou un discours marketing présentant une nouvelle solution à un marché, sont relativement identiques. Ils exigent qu’en un minimum de temps, la valeur ajoutée du projet innovant soit clairement perçue. Le problème est que très peu d’entreprise ont un focus et une discipline stratégique suffisante pour qu’elles osent se mouiller. Il leur semble préférable d’émettre des incantations extraordinaires qui ne s’opposent à rien. Pour ne pas taper de façon mesquine sur quelqu’un en particulier, si je rentre « Our Mission » sur Google, je tombe en premier résultat sur le Groupe Coca-Cola.

Publier, diffuser l'information Outils pédagogiques Échanger et s’exprimer en ligne : Le site Ctoutnet de l’Académie de Versailles, propose plusieurs documents pédagogiques visant à appréhender avec les élèves la publication et la diffusion d’information en ligne. Vous trouverez : une plaquette d’information destinée aux élèves, un Quizz présenté sous la forme d’un diaporama accompagné d’un questionnaire exploitable par les élèves pour les aider à trouver la bonne « media-attitude ». Answer Garden. Créer un nuage de mots collaboratif Answer Garden est un drôle de petit service en ligne qui permet à un enseignant ou à un formateur de poser une question à ses élèves et de créer un nuage de mots avec les réponses obtenues. Answer Garden c’est effectivement un drôle de petit jardin virtuel. Vous plantez une question et vous allez récolter et voir grandir en temps réel des réponses. Idéal pour lancer un débat avec vos apprenants, mettre en place un brainstorming ou relancer l’attention avec une activité interactive.

Poème-liste - Les cadeaux de Noël des lycéens d'i-voix Liste des cadeaux demandés à Noël par les lycéens d’i-voix (Texte collectif composé via Framapad) Aline Gatier : « Ce que je préfère, c'est quand un élève devient un mot » Professeure de français et de philosophie au Lycée agricole La Germinière au Mans, Aline Gatier y anime depuis plusieurs années le « Blog abécédaire ». Les élèves construisent en ligne, progressivement et collaborativement, un dictionnaire qui les aidera à élargir leur vocabulaire et à maîtriser la polysémie, à lutter contre le copier-coller internet en variant et référençant les sources, à réaliser que les mots ne sont pas neutres, qu'ils véhiculent des idées et entraînent des actes. Le blog abécédaire s’enrichit d’année en année, au fil des générations d’élèves. La continuité est aussi le secret d’un tel projet. Elle permet de forger une culture d’établissement, « d'autant plus que l'on voit passer toutes les familles des agriculteurs de la région ». Elle donne aux apprentissages un enjeu fort : « Il faut que chacun se sente entendu, en tant que voix individuelle, dans un groupe structuré, notamment par une histoire commune et une langue commune.

Related: