background preloader

Avec la tablette, dessine-moi un fabliau

Avec la tablette, dessine-moi un fabliau
Faire vivre la littérature médiévale auprès d’adolescents du 21ème siècle : c’est le pari gagné par Cynthia Hocmelle, professeure de lettres au collège de la Triouzoune à Neuvic en Corrèze. Une classe de 5ème et une classe de 2nde bac pro d’un lycée agricole voisin ont collaboré pour transformer des fabliaux en bandes dessinées. Des tablettes numériques ont été utilisées pour aller au bout de l’aventure pédagogique. Une rencontre avec un dessinateur a favorisé la maîtrise réfléchie du langage de l’image. Cynthia Hocmelle raconte les différentes étapes du projet et livre son conseil aux enseignants : osez ! Comment s’est opéré le travail spécifique sur les fabliaux ? Ma collègue du LEGTA et moi-même avons sélectionné 4 fabliaux. Comment avez-vous utilisé les tablettes numériques ? Les tablettes ont été utilisées sur le niveau 5e uniquement, les lycéens n’en ayant pas. La première étape a été de « découper » le texte selon les différentes étapes. Ensuite, M.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/03/20032014Article635308974309654177.aspx

Related:  Usages en lettresTICE et Lettres5eme2014

Alexandre Martin-Gomez : Des livres numériques enrichis par des collégiens « Tout parle en mon ouvrage » : tel est le nom du projet présenté par Alexandre Martin-Gomez, professeur-documentaliste au collège Ausone à Bazas. En collaboration notamment avec Sophie Scalieri, professeure de lettres, le travail a permis de faire produire par des élèves de sixième des livres numériques à destination des publics de l'établissement en difficulté. Les collégiens ont réalisé l’ouvrage de 74 pages sur tablette : écriture, enregistrements audio, mixage, illustrations, visuels, montage et diffusion. Le projet a permis de développer des compétences interdisciplinaires, en particulier en lettres, arts plastiques et documentation. « Tout parle en mon ouvrage » : est-ce à dire que la tablette numérique, loin d’être l’ennemie du livre, serait à même de réconcilier certains avec la lecture ?

Lettres : Un ouvrage pour refonder la lecture littéraire au lycée En cours de français, en particulier au lycée, l’étude de textes littéraires est l’activité la plus courante, et selon certains la plus désolante : elle tend trop souvent à maintenir les élèves dans une distance avec les œuvres, qu’elle soit technique (analyser avec l’œil et les outils des « experts ») ou culturelle (admirer et sacraliser comme le font les « lettrés »). D’autres postures, et donc d’autres pratiques de classe, sont-elles possibles ? Oui, et avec bonheur, démontre un ouvrage récemment publié sous la direction de Sylviane Ahr : « Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée ». On y trouve de nombreuses pistes, théoriques et pratiques, pour favoriser un rapport plus authentique à la littérature, donner plus de saveur aux savoirs, retrouver à l’Ecole « le plaisir du texte », peut-être aussi le goût de soi et des autres. L’élève comme sujet lecteur

Les plus anciennes tombes musulmanes de France découvertes à Nîmes Ce sont trois hommes, enterrés côte-à-côte dans l'enceinte romaine de la ville de Nîmes, non loin d'autres tombes, chrétiennes celles-ci. Leurs corps sont indemnes de blessures et leurs têtes sont tournées vers la Mecque. Nul doute pour les archéologues qui les ont découverts: les ossements étant datés entre les VIIe et IXe siècles, il s'agit des plus anciennes sépultures musulmanes de France.

Global Forum : Quand les collégiens font de la com’ En 2013, Marie Soulié, professeure de français au collège Daniel Argote à Orthez, présentait à Nantes au Forum des enseignants innovants un projet qui obtenait le prix du public : l’animation par les collégiens d’une agence de communication. En 2014, elle participe avec Aurore Coustalat, professeure d’anglais dans le même établissement, au Global Forum de Barcelone. C’est l’occasion de témoigner à nouveau de la belle dynamique d’une expérience, qui déborde désormais sur tout un travail d’équipe et s’est même prolongée par la création d’une webradio. C’est l’occasion de diffuser à nouveau la pertinence du projet qui confie aux élèves une mission d’importance : communiquer sur les réussites et spécificités de leur collège en utilisant différents médias (Web Tv, Web radio, réseaux sociaux, site internet, journal). Qu'est-ce que l'agence « i-média » ?

Enseigner avec la tablette : travailler collectivement sur une production d’élève en classe avec l’application "Explain Everything" Enseigner avec une tablette, ce n’est pas seulement créer des Ibooks dans le ILab avec les IGurus. Une des fonctionnalités qu’offre la tablette en classe est la possibilité de travailler dans l’instantané en projetant immédiatement une production d’élève, qu’il s’agisse d’une expression écrite, d’un exercice de lexique à compléter ou d’un travail en grammaire. Quels avantages ? - le support visuel est clairement une invitation au travail collectif et incite les élèves à parler et à participer pour évaluer les points forts et les points faibles des productions. Ils sont donc beaucoup plus actifs, l’enseignant servant à modérer ou à trancher.

Doc TICE « Site des document@listes de l'académie de Besançon EMI : créer une carte postale sonore Depuis plusieurs années, nous formons une équipe pluridisciplinaire afin de monter un projet d’action culturelle, “Lettres à ma ville”. L’idée est d’amener les élèves à porter un regard neuf sur leur environnement proche. La BD (travailler en classe sur des bandes dessinées…) La BD avant la BD Le site présente les antécédents de la bande dessinée dans les enluminures du Moyen Âge et explore dans un dossier cinq thèmes différents : le règne de l’image au XXe siècle ; les origines erronées de la BD ; le récit en séquences d’images du XIe au XVe siècle ; les procédés de mise en page et le son en images. Cette dernière partie concerne notamment les phylactères et autres "bulles". Trois… Le site Web : Maîtres de la BD européenne Le site propose une découverte des grands maîtres de la BD européenne à travers une centaine de planches.

Un traitement théâtral de texte Le théâtre est-il fait pour être lu ou pour être vu ? Question classique, qu’il serait peut-être bon de dépasser pour que les élèves soient mis en activité par l’écriture et le jeu, pour qu’ils s’emparent vraiment des pièces qui leur sont données. Yoan Fontaine, professeur de français au collège Belle-Vue de Loué dans la Sarthe, propose une piste d’activité pédagogique qu’il a menée en 4ème : lors de l’étude de « L’Avare » de Molière, les élèves, avec un simple traitement de texte, insèrent des didascalies dans certaines scènes pour éclairer leur conception du personnage ; ils vont ensuite mettre en œuvre les indications de mise en scène et de jeu données par leurs camarades pour faire vivre ces différentes visions.

Enseigner avec la tablette : les réseaux lexicaux avec les cartes mentales (Simplemind par exemple) Carte mentale pour lexique des arts FİCHE BİLAN à donner en fin de séquence Au moment où nous préparons des fiches "bilan" pour enseigner le lexique, voici quelques pistes intéressantes pour mieux organiser en sous-catégories la présentation du lexique : Quel est l’intérêt des arborescences et autres cartes mentales ? Je vous invite à écouter une émission (5 minutes) de France İnfo avec Alain Lieury sur la mémoire dans laquelle il rappelle l’importance de la mémoire sémantique qui organise les connaissances et a besoin de les hiérarchiser.

Sandrine BAUDLettres Guyane Conseils de lecture : les coups de coeur des profs Cette bibliothèque numérique présente des suggestions de lecture proposées par des professeurs de français de l’académie. Le serveur pinterest propose un classement des titres par niveau. Il suffit de cliquer sur l’image pour ouvrir la fiche du livre dans babelio. N’hésitez pas à nous envoyer vous (...)

Related: