background preloader

Mesure de la performance de l'entreprise

Mesure de la performance de l'entreprise
Pas de mesure sans stratégie Croyances et évaluation Au fil des années, la question de la performance des entreprises, et donc de sa mesure, est devenue un thème récurrent. Il est vrai que dans un monde hyper concurrentiel, il est prudent de s'évaluer très régulièrement afin de s'assurer que l'on va dans la bonne direction et que l'on suit le bon rythme. À condition bien entendu d'avoir pris soin de mettre en oeuvre les bonnes actions et de disposer des moyens adéquats pour atteindre les objectifs fixés. Efficience ou efficacité ? La fixation des objectifs est un préalable incontournable. Rechercher l'efficience, c'est chercher à exploiter du mieux possible les moyens mis à disposition Rechercher l'efficacité, c'est agir du mieux possible pour accéder aux objectifs fixés On ne peut travailler l'un sans l'autre sans prendre le risque de mettre en place une démarche bancale. L'obsédé de l'efficience est facile à reconnaître. Des techniques de mesure antédiluviennes Livre de référence

http://www.piloter.org/performance-entreprise/mesure-de-la-performance.htm

Related:  P5 2de année

Responsabilité sociétale des entreprises Emission du lundi 19/10/2015 Responsabilité sociétale des entreprises La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est apparue dans les années 1960, mais ne s’est développé qu’à partir de 1990. Elle repose sur un constat. L’activité des entreprises a un impact sur la société et sur l’environnement. En France, les entreprises de plus de 500 salariés doivent fournir des informations spécifiques.

Mesure de la performance d'entreprise : indicateurs et tableaux de bord Le premier d'entre eux est la capacité pour une organisation à atteindre ses objectifs. On parle alors d'efficacité. Ce qui revient à s’interroger "si on fait les bien les choses ?". Un second est d'atteindre les meilleurs résultats possibles avec les moyens qu'elle met en oeuvre. Vidéo : Entretien-Analyse de la performance L’objectif de cette vidéo est de t’aider à te préparer à un des cas types posés en entretien de conseil en stratégie ou en banque, le cas d’analyse de la performance d’une entreprise. C’est un cas où il s’agit d’identifier les leviers d’amélioration de la rentabilité d’une entreprise. Il s’agit d’un cas très classique, facile à maitriser avec un peu d’entrainement. L’erreur classique consiste à partir dans tous les sens et explorer les différents leviers d’amélioration de la performance sans aucune structure. Pour bien réussir ton cas d’évaluation de la performance d’une entreprise, voici quelques conseils : Structure ton analyse : Pour ce type de cas, il y existe une structure simple et efficace c’est celle de l’équation de profit : Profit = prix*volume –coûts.

Qu'est-ce qu'une organisation performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion L'analyse de la performance de l'organisation doit être envisagée dans ses diverses composantes, c'est-à-dire en établissant un lien entre les résultats obtenus et les aspirations des différents acteurs. Il s'agit d'envisager comment ces aspirations sont traduites en termes d'indicateurs et comment la performance de l'organisation se situe par rapport à d'autres, ou comment elle évolue dans le temps. 1. Etablir ses comptes prévisionnels L’établissement des comptes prévisionnels se décompose en 2 étapes majeures. Il faut commencer par lister et chiffrer l’ensemble des dépenses et des recettes prévisionnelles, en prenant soin de tout prévoir. Ensuite, une fois ces données obtenues, il faut bâtir les tableaux prévisionnels. Les charges prévisionnelles

La recherche de l'amélioration de la performance comporte-t-elle des risques ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG La recherche de l'amélioration de la performance peut s'accompagner de risques pour l'organisation, voire en générer. Leur prise en compte nécessite d'en identifier les origines : celles liées aux aléas et celles liées aux temps. Les organisations s'adaptent en mettant en place des modalités de gestion des risques permettant d'en limiter les conséquences. 1. Les facteurs externes de risques

Gamme de fabrication Une gamme de fabrication est le mode opératoire décrivant la succession des étapes nécessaires à la réalisation d’un produit. Elle est liée à la nomenclature, qui est la liste et la quantité des composants à mettre en œuvre aux différentes étapes de la gamme. Les ordres de fabrication lancés en production sont associées à une gamme, et précisent la quantité à produire, la date prévue, … Un exemple de gamme Une manière simple d’appréhender la notion de gamme est de la comparer à une recette de cuisine.

10 étapes pour mettre en place un processus budgétaire réussi Dans un environnement de plus en plus compétitif et aux conditions économiques changVeantes, les décisions d’affaires basées sur l’instinct ne sont plus suffisantes. Il faut que les entreprises puissent s’appuyer sur des modèles financiers rigoureux et parmi ces modèles financiers, celui du budget revêt une importance capitable puisqu’il trace le plan que devra suivre l’entreprise pour les prochains 12 mois. Bien sûr, en 2013, le modèle financier budgétaire ne se limite pas à fournir des prévisions financières mais sert également d’outil de simulation pour comprendre les facteurs de risque de l’entreprise et les stratégies possibles à mettre en place pour maîtriser ces risques. Mais quelles sont les étapes à franchir pour s’assurer d’un processus budgétaire efficace? 1.

Les étapes du processus budgétaire Le budget annuel permet de définir les objectifs et les moyens liés à une unité managériale sur le périmètre dont elle a la responsabilité. C’est une phase parfois décriée mais traditionnellement importante dans les entreprises qui se situent à la croisée des chemins de la gestion prévisionnelle entre le plan stratégique et les forecasts (aussi nommés prévisions, re-prévisions, estimés,… ). Historiquement, si le processus budgétaire intègre l’ensemble de l’entreprise et a notamment pour vocation le pilotage au travers d’objectifs portés par les managers sur leurs périmètres respectifs, il est coordonné par la direction financière et plus précisément par le contrôle de gestion. Le budget est établi pour déterminer les moyens et les ressources qui permettent d’atteindre les objectifs (généralement annuels) de l’entité concernée, que ce soit une filiale, une business unit ou un département.

Related: