background preloader

François Asselineau sur l'Ukraine : "C'est bien le moment pour parler de complot !"

François Asselineau sur l'Ukraine : "C'est bien le moment pour parler de complot !"
Related:  La révolte 2013/2014Ukraine

Ingérence impérialiste en Ukraine: Les banksters à l’ouvrage pour le pillage de l’Ukraine L’Ukraine tombe sous le coup des banquiers fascistes Dean Henderson 4 mars 2014 url de l’article: ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ Leurs terroristes d’Al Qaïda lourdement défaits par les forces du Hezbollah en Syrie, les banksters de la City de Londres ont tourné leurs vues sur une Ukraine riche en ressources. C’est le modus operandi des banksters qui ont un temps et des finances illimités à leur disposition. L’Ukraine a déclaré son indépendance de l’ancienne URSS en 1990. Tymochenko avait co-mené la révolution orange et est une des personnes les plus riches d’Ukraine. Mais le peuple ukrainien a senti l’enfumage. En 2010, il vota pour le premier ministre Victor Ianoukovitch avec 48% des suffrages, Son parti des régions fit encore échec au parti Fatherland de Tymochenko aux élections législatives de 2012. Tymochenko fut condamnée pour détournement de fonds publics et pour abus de pouvoir.

Odessa : Un simulacre d’incendie pour couvrir l’exécution d’un des plus atroces massacres jamais vus Comment les voyous ont exécuté les occupants de la Maison des syndicats d’Odessa – détails d’un scénario sanglant Remarque: Une grande tragédie s’est produite dans la ville portuaire d’Odessa le vendredi 2 mai 2014, où des partisans du fédéralisme ont été pourchassés jusque dans la Maison des syndicats par une foule du secteur droit.. Le bâtiment a pris feu peu après, ce qui a entraîné (selon les rapports officiels) 42 décès. Il est clair que le nombre de victimes de la Chambre des syndicats est beaucoup plus élevé. Les provocateurs ont séquestré les occupants du bâtiment où il était possible de les tuer en toute impunité, avec délectation, et sans témoins. L’incendie à l’intérieur du bâtiment a été provoqué dans le but de cacher le meurtre de masse des citoyens ukrainiens. Tout d’abord, on a mis le feu aux tentes sur la place, ce qui a abouti à l’apparence de grandes zones d’incendie aux abords de l’immeuble. … L’un d’entre eux. Ces voyous doivent être trouvés. - D’où vient la barricade?

Analyse sur le "coup" en Ukraine… Guerre énergétique bien sûr ! « L’homme gémit sous le poids des chaînes du pouvoir socialiste en Russie. Il gémit aussi dans d’autres pays sous le joug des socialistes unis à la bourgeoisie, ou bien sous celui de la seule bourgeoisie. Partout, individuellement ou collectivement, l’homme gémit sous l’oppression du pouvoir d’Etat et de ses folies politiques et économiques. Peu de gens s’intéressent à ses souffrances sans avoir en même temps des arrière-pensées […] Non, il ne saurait en être ainsi ! ~ Nestor Makhno, 1932 ~ La véritable histoire derrière la crise ukrainienne: La guerre énergétique entre Exxon/Mobil, Chevron et GazProm Résistance 71 5 Mars 2014 La situation est suffisamment critique, bien plus que la situation syrienne, pour que nous tentions de voir au delà du rideau de fumée habituel créé devant l’évènement par la propagande étatiste de tout poil. Que nous dit-on officiellement ? Historiquement, l’Ukraine a rarement été indépendante et a été sous dépendance russe pendant plus de 200 ans.

Pourquoi le massacre d’Odessa a-t-il si peu d’écho dans les médias ? Imaginons que ce qui s’est passé à Odessa, le 2 mai, ait eu lieu à Maïdan, à Kiev. Imaginons que des révoltés ukrainiens cernés par les partisans de l’ancien régime se soient réfugiés dans la maison des syndicats et que cette dernière ait été incendiée par des forces hostiles, sous les yeux d’une police impassible. Imaginons que l’on y ait retrouvé une quarantaine de cadavres calcinés. Que se serait-il passé ? L’émotion aurait été à son comble dans les capitales occidentales. Et là ? Au nom de l’UE, Catherine Ashton a juste demandé une commission d’enquête pour savoir ce qui s’est passé ce jour maudit, comme si chacun l’ignorait. Des témoignages en font foi, des photos circulent, aucun doute n’est possible. Qu’elle le soit en grande partie, d’ailleurs, c’est vrai. Depuis, la situation va de mal en pis. Or, en France, les médias présentent cette situation d’une manière aussi caricaturale que pendant l’éclatement de l’ex-Yougoslavie.

Une journaliste de Russia Today dénonce "l'agression militaire" de Moscou Soumis par zitouni MetaTV le mer, 05/03/2014 - 07:02 Basée à Washington, la journaliste Abby Martin a indiqué dans son émission que "ce que la Russie avait fait est mal" et qu'une intervention militaire n'était jamais une réponse à apporter à un conflit, alors que toutes les autres chaînes publiques russes relayent la propagande officielle du régime de Vladimir Poutine. "Je ne répéterai jamais assez combien je suis contre toute intervention dans les affaires d'une nation souveraine", a lancé la présentatrice à la fin de son émission. "Ce que la Russie a fait est mal", car "une intervention militaire n'est jamais la réponse, et je ne vais pas m'excuser ici ou défendre une agression militaire". "De plus, la couverture sur l'Ukraine est franchement décevante dans tout ce que j'ai vu dans les médias avec beaucoup de désinformation", a estimé la journaliste. "C'est très juste", a répondu dans un tweet la rédactrice en chef de RT, Margarita Simonian. Source(s) : awepittance Icône de liens externes

Aboiement Qui a voté pour lui au fait ?..il est ou ce monde de gôche avec son show-biz, ses "artistes", ses assos......une petite réaction de nos "élites" de la radio ou de la télé ?...une star qui pleurniche ou un gus qui a un plan quéchua tiens ? déjà qu’il n’y a plus de crise en france...la preuve : on n’entend plus parler de gens qui vivent dehors et qui en meurent, la pauvreté a comme un peu disparue avec ces gens qui savent mieux que tout le monde. Ils parlent de guerre aujourd’hui..pauvres fous. Répondre à ce message

Scandale : Gladio, le formatage de l'Europe par les réseaux fascistes et les USA Beaucoup observent attentivement ce qu’il se passe en Ukraine. Qui rappelle la "révolution orange Icône de liens externes " en 2004. au Venezuela. En fait, je ne comprends pas bien pourquoi les gens s’insurgent de voir des agents US infiltrer les manifestants ukrainiens, les financer, les soutenir médiatiquement, alors qu’ils ont fait, et font toujours la même chose en France. La Syrie en sait quelque chose, le Venezuela, la Thaïlande et l’Égypte aussi, à qui le tour ? Plongez un peu dans l’histoire, et vous verrez que depuis la deuxième guerre mondiale, ce sont bien les nazis qui ont gagné , grâce aux USA et à leur politique fasciste imposée à travers le monde. Pour eux, il était hors de question de laisser les peuples européens décider de leur avenir, surtout si cet avenir était teinté de rouge. Ce n’est pas pour rien que le "président de l’Europe" nommé par le Bilderberg Hermann Van Rompuy, dans son premier discours en 2009, a dit tels que William Donovan qui ont organisé ledit Bilderberg.

Ukraine : la vidéo qui a envoyé un célèbre journaliste en prison Ruslan Kotsaba est un célèbre journaliste ukrainien de la chaîne publique de télévision KANAL 112. Il a publié en janvier dernier une vidéo dans laquelle il encourage ses concitoyens à refuser la guerre civile et la mobilisation lancée par le président Porochenko, le grand ami de Bernard-Henri Lévy. Pour cela, il a été arrêté et risque une lourde peine de prison. Dimanche 8 février, le tribunal a décidé de le maintenir en détention pour un maximum de 60 jours « par mesure de précaution » jusqu’à la fin de l’enquête. Sa demande de liberté surveillée a été rejetée. Ruslan Kotsaba n’est pas le seul à se mobiliser contre la guerre civile. Viktoria Shilova est leader du mouvement ukrainien « Antiguerre » et députée du conseil régional de la région de Dniepropetrovsk.

le Gorafi est un journal humoristique Soumis par zitouni MetaTV le jeu, 06/03/2014 - 17:25 Les médias n’y tiennent pas, on se poserait trop de questions, y compris sur les médiamensonges. Mais si on veut comprendre un conflit comme l’Ukraine, nous devons absolument le mettre en perspective, le voir sur la longue durée. Les médias nous disent que l’Europe et les États-Unis réagissent à des manifestations, mais en réalité, l’Ukraine est une cible depuis plus de vingt ans. Michel Collon nous éclaire sur les stratégies dont on ne parle pas : Source(s) : Michel Collon - Investig'Action / YouTube / Agoravox Icône de liens externes

Des photos truquées de militaires russes en Ukraine Les médias américains publient des faux censés prouver la participation des troupes russes aux combats dans le sud-est de l’Ukraine. Le sénateur républicain de l’Oklahoma, James Inhofe, a laissé éclater sa colère en apprenant que les photos « attestant » de l’implication de troupes russes dans le conflit ukrainien, qu’il avait reçues puis fait publier dans les médias, étaient des faux. « Les représentants du Parlement ukrainien nous ont remis ces photos comme tout à fait récentes. Ils nous ont joué un mauvais tour ! Le sénateur a affirmé s’être vu remettre les photos en question par des députés ukrainiens en décembre. Tout en reconnaissant son erreur, reprise par les médias, le sénateur Inhofe, ferme partisan des livraisons d’armes létales à l’Ukraine, prétend toutefois qu’il y a une « multitude d’autres preuves attestant que la Russie a fait des irruptions sur le territoire ukrainien à bord de chars T-72″.

Pierre Dortiguier sur le bras de fer en Ukraine entre Poutine et l'Occident Merci pour votre message, c’est pour celà qu’il faut continuer à agir pacifiquement !! sinon le peuple va se fritter sur la tronche pour mener à quoi ??? au bien de cette oligarchie, ça n’aura servi que leurs propres intérêts !! et le peuple comme un con se sera tabassé pour rien !! pour le plaisir des vautours qui tirent les ficelles, donc ça ne servira à rien, par contre se renseigner !! s’informer et partager tout ce que l’on sait est important :) !! Fraternellement un Chrétien :) !!

L'illusionnisme au secours de l'idéologie antiraciste Venant de ce genre d’institutions, on peut deviner au-moins deux niveaux de raisonnement implicites : premier niveau, celui des sous-fifres naïfs : "seuls les Blancs sont racistes". Certes, les racistes n’ont pas de couleur, et ils souillent tous azimuts. Il n’y a qu’à vivre un peu à l’étranger (ou parmi les étrangers) pour le vérifier. C’est encore plus manifeste sur Internet. Mais en dépit de cette évidente réalité, une propagande massive et bien culpabilisante parvient à convaincre les masses que, décidément, seuls les Blancs sont racistes. second niveau de lecture, celui des commanditaires : "seuls les Blancs doivent être traités" pour docilement se laisser ensevelir sous des coulées migratoires. Dans ce scénario, les peuples du Tiers-Monde doivent être humiliés et victimisés. La mer franchie, ils échouent presque toujours dans des banlieues tristes, prisonniers perpétuels d’emplois médiocres. Les Blancs et les non-Blancs, ce sont les rats de Laborit (à partir de 7’25).

Alex Jones à propos de l'Ukraine et des guerres impériales Ce qu’il y a de chouette avec la propagande, c’est qu’elle finit toujours par se retourner contre ses auteurs. Maintenant, tout le monde se rend compte des ambitions hégémoniques des mondialistes et le monde unanime les condamne : jusquà leur porte puisque les américains eux-mêmes les désignent comme fous. Notre force, c’est que tout finit par se savoir, la vérité prévaut toujours sur le mensonge, comme déjà annoncé dans l’Evangile de St Thomas (qui, comme chacun sait, était tout sauf un illuminé) : "rien de ce qui est caché ne manquera d’être révélé et rien de ce qui est dissimulé ne tardera à être publié ! " (Th,6). Tout le résultat de la politique du mensonge de Soros, ce sera d’avoir sucité une internationale dissidente de la Vérité, celle-là invincible pour être informelle, tandis que son entreprise de propagande mondialiste s’enfoncera chaque jour davantage dans le discrédit. Or, qui ,demain ,devra tenir le terrain ?

Ukraine : la guerre oligarchique Analyse pertinente et éclairée. D’ailleurs, L’Empire ne cache plus son jeu en Ukraine.Récemment, George Friedman, PDG de STRATFOR (une sorte de CIA-bis, interface entre les services de renseignent américains et des banques et sociétés US privées) a déclaré publiquement en parlant du conflit ukrainien que « nous ne voulons pas détruire [les russes], juste leur faire un peu du mal ». « Les États Unis ont un intérêt fondamental à contrôler les océans. « La politique que moi je recommande est celle que Reagan a adopté envers l’Iran et l’Irak. « La solution pour les Etats-Unis est de tracer [un cordon sanitaire] l’inrermarium entre la mer baltique et la mer noire » « La peur primordiale des Etats-Unis et la combinaison du savoir faire et la technologie allemands et les ressources russes. » Poutine en a pris note. Répondre à ce message

Related: