background preloader

Ces 10 cartes vont vous aider à comprendre la situation en Ukraine

Ces 10 cartes vont vous aider à comprendre la situation en Ukraine
Temps de lecture: 5 min Depuis plusieurs mois, l'Ukraine est le théâtre d'importantes manifestations pro-européennes qui ont dégénéré en violents affrontements ces derniers jours à Kiev et dans plusieurs villes du pays. Depuis mardi 18 février, plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans les violences, parmi lesquelles de nombreux manifestants tués par balles mais aussi des membres des forces de l'ordre. Après d'intenses négociations sous l'égide de l'Union européenne, le président Ianoukovitch a annoncé ce vendredi 21 février la tenue d'un scrutin présidentiel anticipé, la formation d'un gouvernement d'union nationale et une réforme constitutionnelle dans une tentative d'apaisement. Les manifestations pro-européennes avaient été déclenchées par la décision, début novembre 2013, du président Viktor Ianoukovitch de rejeter un accord pour plus d'intégration avec l'Union européenne, préférant rapprocher le pays de son grand voisin de l'Est, la Russie. 1. 2. Wikimedia Commons 3. 4.

Au coeur d'un camp d'entraînement militaire en Crimée Depuis le départ de l'ancien Président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, le 22 février, les regards se tournent vers la Crimée où les tensions s'accentuent. Jeudi 27 février, des dizaines d'hommes armés ont occupé les bâtiments du Parlement régional de Crimée à Simferopol. C'est dans cette petite péninsule pro-russe du sud de l'Ukraine que le photographe Maxim Dondyuk a travaillé en 2011, 2012 et 2013, s'intéressant au quotidien du camp d'entraînement militaire de jeunes cosaques. Avec «The Crimea Sich» le jeune photographe ukrainien nous plonge dans l'univers de ces jeunes, âgés de 7 ans à 16 ans, qui se forment au combat, aux armes à feu et apprennent la rigueur orthodoxe.

Brevet des collèges Ces fiches présentent chacune une synthèse de ce qu'il faut savoir pour aborder l'épreuve de français du brevet des collèges. 1. L'emploi des temps 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 6 points pour comprendre la guerre qui perdure en Ukraine Un texte de Mélanie Meloche-Holubowski Plus de 9700 personnes ont été tuées et 21 000 blessées depuis le début du conflit en 2014, lorsque la Russie a annexé la Crimée. Mais en ce début d'année, l’intensité des combats est à son plus fort depuis deux ans, dit Dominique Arel, professeur et titulaire de la Chaire d'études ukrainiennes à l'Université d'Ottawa. Un cessez-le-feu n’était-il pas en vigueur? Un blindé et des armes lourdes à Avdiïvka. Un accord entre les rebelles prorusses et l’Ukraine a été signé à Minsk en février 2015, mais la trêve promise a été violée à de nombreuses reprises. Ces accords [de Minsk] ont surtout permis de freiner l’avancée des combattants et ont en quelque sorte gelé la ligne du front. Ce qui est nouveau dans ce conflit, explique M. Pourquoi Avdiïvka? En 2014, cette ville de plus de 20 000 habitants avait été prise par les rebelles prorusses, puis reprise quelques mois plus tard par l’armée ukrainienne. Pourquoi une recrudescence des combats? La tendance avec M.

L'intervention du Kremlin en Crimée vous fait penser à celles de Hongrie, Tchécoslovaquie, Afghanistan... - Un homme devant un monument avec un tank soviétique, à Simferopol, en Crimée, le 28 février 2014. REUTERS/David Mdzinarishvili - Le Kremlin inaugure en Crimée une nouvelle forme d’intervention dans les affaires intérieures d’un pays souverain. La raison officielle invoquée à Moscou est toujours le maintien de l’ordre ou de la stabilité internationale, ou encore l’aide apportée à des compatriotes ou à des «frères» menacés par des groupes fascistes ou extrémistes. publicité En Ukraine, ce sont des hommes lourdement armés, sans signe distinctif, soutenus par des véhicules blindés et des chars dont le Kremlin affirme sans rire qu’il ne sait pas d’où ils viennent. Vladimir Poutine peut se cacher derrière les revendications des Russes de Crimée qui réclament des passeports russes et le secours de la mère-patrie pour échapper aux «fascistes» de Kiev. Depuis la guerre de 2008, ces deux régions sont devenues des républiques dont l’indépendance n’est pratiquement reconnue que par Moscou.

Alexis Monville » La technique Pomodoro Les 25 prochaines minutes seront consacrées à l’écriture de cet article sur la technique Pomodoro. Suite à une discussion autour de cette technique lors d’une réunion sur les astuces de vie (voir ici : j’essaie d’apprivoiser la technique pomodoro. La technique est simple et l’outillage nécessaire pour l’adopter est basique (un minuteur, un papier et un crayon peuvent suffire). Le processus tient en 5 étapes : Planifier au début de la journée les activités à réaliserSuivre tout au long de la journée ce que l’on faitEnregistrer à la fin de la journée les observations du jourTraiter pour transformer les données brutes en informationsVisualiser à la fin de la journée les informations pour permettre d’identifier les voies d’améliorations Qu’est-ce qu’un Pomodoro ? Cela représente 25 minutes de travail sans interruption. Au bout de 25 minutes, nous avons 5 minutes de pause… Et les premières fois, c’est bien trop tôt ! Interruptions Apport Difficulté Conclusion

L'article à lire sur l'Ukraine si vous voulez comprendre la crise Pourquoi les manifestants veulent le départ du président ? Quelles sont les raisons des violences qui agitent le pays ? Quels enjeux cachent ce conflit ? Francetv info vous explique tout ce qu'il faut savoir sur la situation. L'Ukraine s'enfonce dans la violence : jeudi 20 février, les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont fait plus de 60 morts à Kiev, trois mois après le début de mouvements de protestation massifs. Intérêts russes, accord avec l'Union européenne, pays divisé et images de manifestants ensanglantés : si tout cela s'emmêle dans votre esprit (on vous comprend), francetv info vous propose cet article pour y voir clair. C'est quoi l'Ukraine ? Comme vous pouvez le voir sur la carte, l'Ukraine est frontalière de la Pologne et la Roumanie à l'ouest, de la Russie à l'est. L'Ukraine a été souvent dominée par ses voisins. En 2012, l'Ukraine se classait 78e à l'Indice de développement humain (IDH). Quand est-ce que ça a commencé à mal tourner ? Et la Russie ?

Ukraine : Moscou avance méthodiquement ses pions sur l'échiquier À l'heure actuelle, les deux principales cartes dont Moscou dispose s'appellent Viktor Ianoukovitch, réapparu vendredi à Rostov-sur-le-Don, et la Crimée. De notre correspondant à Moscou Après avoir été sonnée par le «coup d'État» de Kiev, la Russie ressemble à ce joueur qui se met à recompter ses atouts dans l'espoir de se refaire. À l'heure actuelle, les deux principales cartes dont Moscou dispose s'appellent Viktor Ianoukovitch, réapparu vendredi à Rostov-sur-le-Don, et la Crimée, où des hommes armés, vraisemblablement Russes, ont pris le contrôle de l'aéroport et des bâtiments officiels. La présence sur le territoire russe du président déchu représente une assurance. En abritant le président déchu, alors que Kiev s'apprête à demander son extradition, le gouvernement russe laisse entendre qu'il serait prêt, le cas échéant, à marchander sa protection. En Crimée, la Russie poursuit la même stratégie avec l'air de ne pas y toucher.

L'histoire du pot de mayonnaise et du café. par Anonyme Quand il te semble qu’il y a « trop » de choses dans ta vie, quand 24 heures ne te semblent pas suffisantes... Rappelle-toi du pot de mayonnaise et du café ! Il était une fois, un professeur de philosophie qui, devant sa classe, prit un grand pot de mayonnaise vide et sans dire un mot, commença à le remplir avec des balles de golf. Ensuite, il demanda à ses élèves si le pot était plein. Les étudiants étaient d’accord pour dire que OUI. Puis le professeur prit une boîte pleine de billes et la versa dans le pot de mayonnaise. Le prof redemanda aux étudiants si le pot était plein. Après, le professeur pris un sachet rempli de sable et le versa dans le pot de mayonnaise. Tout de suite après le prof ajouta deux tasses de café dans le contenu du pot de mayonnaise et effectivement le café combla les espaces entre les grains de sable. Les étudiants se sont alors mis à rire... Quand ils eurent fini, le prof dit :« Je veux que vous réalisiez que le pot de mayonnaise représente la vie. Auteur inconnu.

4 questions pour comprendre l'origine de la crise en Ukraine 1. Pourquoi la crise? Le 21 novembre dernier, le président Viktor Ianoukovitch annonce qu'il refuse de signer l'accord d'association avec l'Union européenne (UE), en préparation depuis trois ans, à la suite des pressions de la Russie. Des milliers de citoyens descendent dans la rue pour protester contre la volte-face des autorités et occupent la place de l'Indépendance, où ils ont érigé des barricades et affronté à plusieurs reprises les forces de l'ordre. Baptisé EuroMaïdan, ce mouvement de contestation débouche finalement sur la destitution le 22 février du président Ianoukovitch, après une dernière flambée de violence qui a fait plus de 80 morts. La décision du président de dire non à l'UE a été perçue comme une tentative pour ramener le pays dans le giron de la Russie, de laquelle une partie des Ukrainiens tentent de se distancer. En mars, la crise s'aggrave. 2. Au fil des jours, certains opposants se sont radicalisés. 3. Sur le front diplomatique, c'est le dialogue de sourds. 4.

LES COULISSES DE LA UNE • Ukraine : la révolution ou la guerre Ianoukovitch destitué, Timochenko libérée, et maintenant ? Présentation en vidéo de la une de Courrier international avec Raymond Clarinard, spécialiste de l'Ukraine. Courrier international 27 février 2014 | Partager : Retour sur trois mois d'agitation en Ukraine, des premières mobilisations sur la place Maïdan en novembre à une révolution armée et à la destitution du président Ianoukovitch.Quel avenir ? Quels dirigeants pour l'Ukraine ? Quel est le risque de voir la situation dégénérer en guerre civile ? Le point avec Raymond Clarinard, rédacteur en chef adjoint, sur la situation en Ukraine, un pays qui n'a pas vocation à devenir totalement européen mais à incarner "un trait d'union entre une Russie riche et puissante et une Union européenne qui irait mieux." • Chronologie des événements • Sommaire du n°1217 Interview : Paul GrisotRéalisation : Carole Lyon Ukraine : le jour d'après

Cinq expériences de démocratie 2.0 Les réseaux sociaux, médias en ligne, blogs redonnent-ils du pouvoir aux citoyens ? Le Forum mondial de la démocratie, cette semaine à Strasbourg, examine des initiatives à l'oeuvre sur tous les continents. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel (journaliste ) Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents. > Lire aussi l'entretien : "Internet renforce le pouvoir de la société civile" Depuis trois ans, les initiatives françaises de démocratie 2.0 se multiplient, avec pour objectif de stimuler la participation citoyenne aux instances démocratiques, qu'elles soient locales ou nationales. Sur Parlement-et-citoyens.fr, la co-élaboration des propositions de lois portées par les parlementaires est à l'honneur. Ciblant plus particulièrement les questions d'immigration, PBP mêle l'analyse quantitative aux éléments qualitatifs.

Related: