background preloader

Les effets de la réforme – épisode 1 : le salarié acteur de sa formation

Les effets de la réforme – épisode 1 : le salarié acteur de sa formation
La réforme de la formation que nous annoncions récemment est aujourd’hui engagée. Premier concerné : le salarié, pour qui - à écouter les signataires de l’accord du 14 décembre 2013 - tout a été fait : il aura plus de moyens pour se former et des outils tels que le Compte Personnel Formation (CPF) ou l’entretien professionnel pour s’orienter. La réalité est-elle aussi idyllique ? CPF : le risque d'auto-prescription Le CPF remplace certes le DIF, mais avec un positionnement très différent. Le DIF est (était) bâti sur le principe d'une co-construction entre le salarié, à l'initiative de la demande de formation, et l'employeur qui doit donner son accord. Conséquence majeure de cette construction juridique : le salarié va pouvoir s’auto-prescrire sa formation. La question reste donc entière : comment aider le salarié à faire le meilleur choix de formation ? Mais qu’en sera t-il pour les PME et, a fortiori, pour les TPE ? La solution est ailleurs. Apprendre à apprendre Marc Dennery

http://www.e-learning-letter.com/info_article/m/633/les-effets-de-la-reforme-episode-1-le-salarie-acteur-de-sa-formation.html

Related:  Réforme FP 2014pédagogie/andragogiedioptase1Références pour nos mandatés sur ce thèmeRéforme FPC

Le compte personnel de formation en dix points clés La réforme de la formation professionnelle poursuit sa cadence. Le texte adopté par l'Assemblée nationale le 7 février 2014, qui transpose l'accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, sera examiné au Sénat dès le 18 février, en vue d'une adoption définitive avant la fin du mois en procédure accélérée (une lecture par Chambre). Sa mesure phare est le compte personnel de formation (CPF), qui accompagnera chaque salarié tout au long de sa carrière, surtout durant des périodes de chômage.

Les effets de la réforme – épisode 2 : la solitude du responsable de formation devant la fin de la 24-83 Fin de la 24-83 = baisse des budgets de formation, et alors ? Les responsables de formation sont partagés sur l'interprétation de ce coup de tonnerre. Pour résumer : séduits par cette simplification administrative, inquiets pour leur budget !

Financement formation: ce que la réforme va changer pour l'entreprise L'ANI du 14 décembre 2013 et le projet de loi que prépare le Gouvernement sur la formation professionnelle pour le 22 janvier 2014 modifie les contributions financières des entreprises et le système de collecte. C'est pour quand ? A l'issue du débat parlementaire (probablement au printemps 2014), les entreprises connaîtront la date d'entrée en vigueur de leurs nouvelles obligations.

Les effets de la réforme de la formation – épisode 4 – les formateurs vont changer de métier Moins de formateurs externes, plus de formateurs internes L’effet premier de la réforme est d’amener les entreprises à sortir de la logique de la formation conventionnée. La formation externe prise en charge par les fonds mutualisés des OPCA va sensiblement diminuer. Libéré de la contrainte fiscale, les entreprises vont revenir aux modalités pédagogiques qui prévalaient au cours des “Trente glorieuses“ : Formation au poste de travail ou O.J.T, démultiplication interne, école interne… Conséquence : elles vont ré-internaliser la fonction formation. Nous sommes prêts à prendre le pari que le formateur des années 2025 sera un formateur interne, salarié ou travaillant en priorité pour une entreprise donnée.

Les effets de la réforme – épisode 3 : les organismes de formation au pied du mur ! Fin de l’obligation fiscale : diminution de l’effort de formation ? Négociateurs et Gouvernement jurent l’inverse, mais nous sommes prêts à prendre le pari que la fin de l’obligation ouvre la voie à une diminution sensible de la demande de formation. Les mentalités vont changer autour de la formation. "Formation comme taxe obligatoire", c’est terminé.

DIF vs CPF : quel est le meilleur dispositif pour le salarié ? Le CPF va remplacer le DIF dès le 1er janvier 2015. Gouvernement et signataires de l’accord saluent ce changement comme une avancée. Mais qu’en est-il réellement pour le salarié ? Quel dispositif est le plus avantageux pour lui ? Le CPF et le DIF … 6 différences fondementales ! Le compte personnel formation … certainement pas un copier-coller du DIF ! En effet, bien que la tuyauterie de mise en œuvre ne soit pas encore totalement connue, le CPF ne sera pas une redit du DIF. Pour autant, trouvera-t-il un intérêt plus grand que le DIF … Par ailleurs, il faut se demander si le système de défiscalisation ne rendra pas le CPF plus intéressant pour les entreprises que pour les salariés. Le compte personnel de formation : tout sauf un DIF ! Exemple sur 6 différences fondamentales …

Formation continue certifiante, diplomante, qualifiante Lyon, Rhone-Alpes - Bilan professionnel Lyon - Développer ses compétences Formation Continue diplômante : Les formations diplômantes sont sanctionnées par un diplôme d’Etat. Les diplômes sont classés par niveau 1, 2, 3, 4, 5 et 5 bis selon le nombre d’années d’études suivi. fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_diplômes_en_France Formation Continue certifiante : Les formations certifiantes débouchent sur un certificat de qualification figurant sur des listes établies par les commissions paritaires nationales de l’emploi des branches professionnelles. Elles sont reconnues par les branches professionnelles

Le compte personnel de formation ou comment devenir l'acteur principal de son parcours professionnel Conçu comme une porte d’entrée dans la formation professionnelle, le compte personnel de formation (CPF) prend le relais du droit individuel à la formation (DIF), à compter du 1er janvier 2015. Il offre aux salariés et aux demandeurs d’emploi les moyens et les droits de se former et de construire leur carrière. Etat des lieux Trois chiffres pour bien comprendre la nécessité du changement : • 4,9%.

Related: