background preloader

Différencier avec le numérique ?

Différencier avec le numérique ?
La différenciation est à la mode ? Le numérique est-il la nouvelle clé pour faire avancer le système éducatif sur de nouveaux chemins éducatifs qui prennent davantage en compte les personnes ? Les scientifiques qui se penchent sur la sociologie de l'école montrent pourtant que c'est d'abord l'individualisme qui émerge avant le souci de la différenciation. A l'instar de Robert Ballion qui dès les années 1980 le mettait en évidence (stock 1990), les consommateurs d'école sont devenus de plus en plus nombreux. Plusieurs chercheurs ont mis en évidence le fait qu'à la persistance des inégalités de trajectoire scolaire s'ajoutait désormais un individualisme de compétition, de concurrence. L'individualisme, porté par le numérique, l'informatique, serait-il le creuset de la différenciation ? Dans l'histoire de l'informatisation de l'enseignement scolaire, on a vu progressivement monter une vague qui appelait de ses voeux qu'il y ait un appareil par élève. Bruno Devauchelle

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/10/10102014Article635485247848223721.aspx

Related:  La pédagogie différenciéeRECHERCHE

Différencier les consignes pour faire écrire tous les élèves Tous les professeurs sont confrontés, quels que soient les établissements dans lesquels ils travaillent, à l’hétérogénéité de leur classe. Au quotidien, cette hétérogénéité est compliquée à gérer. Dans la préparation des séquences d’abord : pour qui fait-on cours ? Pour les meilleurs élèves ? Pour ceux qui sont le plus en difficulté ? Pour le « ventre mou » ? La différenciation par le numérique Introduction En 2013, le ministère de l’éducation nationale vote le projet de loi pour la refondation de l’école qui crée le service public de l’enseignement numérique. Cet enseignement devra organiser une offre de production pédagogique numérique à finalités éducatives, culturelles ou scientifiques et ainsi favoriser la mise en oeuvre par les enseignants d’une pédagogie différenciée. Nous cherchons à définir en quoi l’outil numérique est un outil de différenciation; nous nous attacherons à étudier l’impact des exerciseurs dans un dispositif d’apprentissage. I.

Le récit en 6ème : raconter la bataille d'Alésia L’objectif de cette proposition est de montrer l’utilisation de la pédagogie différenciée autour du récit en histoire. Le but est double : répondre à l’hétérogénéité des classes, c’est-à-dire permettre à tous les élèves d’acquérir les bases minimales du savoir et des savoir-faire et d’offrir à ceux qui en sont capables, qui en ont les possibilités, d’en savoir plus, d’approfondir, d’être stimulés. travailler le récit (question « longue » du DNB) pour que chacun puisse réaliser à son rythme cet exercice difficile qui met en œuvre de nombreuses capacités : prélever des informations, trier, sélectionner, classer, organiser, mettre en relation. On propose ici, à partir d’un corpus de documents, de faire travailler le récit aux élèves selon le niveau de leurs difficultés.

Le numérique au service de la différenciation pédagogique : adapter les écrits, les exercices et les évaluations L’université d’été Ludovia aura lieu du 23 au 26 août 2016 dans l’Ariège. Lors de cet événement des ateliers Explorcamps et Fabcamps seront proposés. Laëtitia Barrau, Natacha Dubois et Stéphane Delzongle présente « Le numérique au service de la différenciation pédagogique : adapter les écrits, les exercices (exerciseurs en ligne et utilisation de la réalité augmentée) et les évaluations ». Problématique pédagogique : Dans chaque classe, l’enseignant est confronté à l’hétérogénéité des élèves. Les textes préconisent la prise en compte de cette hétérogénéité par les enseignants dans leur pratique pour une meilleure progression de chacun.

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion.

Contre la « pédagogie » différenciée ! Un article de Christian Puren lundi 20 octobre 2014 Au moment où les enseignants sont sollicités par le CSP pour donner leur avis sur l’élaboration de nouveaux programmes pour les cycles 2, 3 et 4, l’APLV participe au débat en cours en publiant un texte de Christian Puren [1] qui rappelle que tout programme doit être élaboré en fonction des apprenants qui sont tous différents les uns des autres et que la « pédagogie différenciée » n’est pas la seule affaire du pédagogue mais aussi celle de l’administration qui doit aussi la prendre en compte en permettant la création de dispositifs adaptés à la progression de chacun. Un État qui demande à ses enseignants de respecter la diversité de leurs élèves n’est pas très crédible, s’il ne prend pas lui-même en considération la diversité culturelle et linguistique des membres de la société dont il est en charge. Télécharger le texte de Christian Puren

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! Qu’il s’agisse d’écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension, on ne peut plus être « indifférents aux différences » mais devons inclure cette approche dans le fonctionnement habituel de la classe. 3/ Dans aucune classe, le travail est accompli en même temps avec la même efficacité.

Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 Thibert Rémi (2012). Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0. Dossier d’actualité Veille & Analyses, n°79, novembre. Lyon : ENS de Lyon. La différenciation pédagogique Dans une perspective de différenciation, les éléments pouvant en faire l’objet sont : les contenus (ce que l’élève apprend), les productions (comment l’élève montre ce qu’il a appris), les structures (l’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation) et les processus (comment se font les apprentissages et l’évaluation). Ces éléments sont généralement interreliés et dans tous les cas impliquent une variation dans le soutien accordé aux élèves. On peut difficilement intervenir par rapport à un d’entre eux sans toucher aux autres. L’application de la différenciation en classe peut prendre différentes formes et intensités. Le degré de différenciation dans une classe se fera en fonction des besoins des élèves, de la connaissance qu’en a l’enseignant, des possibilités qu’il a de tenir compte des différences et de sa capacité à mettre en place des structures différenciées. Différencier les contenus (Ce que l’élève apprend)

Approche pédagogique différenciée Didactique professionnelle Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend! La FP cherche le trouble et elle va le trouver Pédagogie ou didactique La différenciation pédagogique Qu’est-ce que la différenciation pédagogique? La différenciation pédagogique est une approche pédagogique souple qui permet au personnel enseignant de planifier et d’utiliser diverses approches en les adaptant en fonction du contenu, des processus d’apprentissage, du style d’apprentissage, des méthodes, des stratégies de présentation et des outils d’évaluation. On obtient ainsi un milieu d’apprentissage proactif plus personnel qui favorise la réussite de TOUS les élèves (ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique, 2011).

Related: