background preloader

La différenciation pédagogique

La différenciation pédagogique

La différenciation pédagogique Didactique professionnelle Café pédagogique Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique). Inspirées de ce modèle, dans le cadre de la recherche-action sur la différenciation pédagogique en Montérégie, nous avons défini la différenciation pédagogique comme : En d’autres termes, différencier signifie savoir analyser et ajuster sa pratique de même que l’environnement d’apprentissage de façon à tenir compte des préalables et caractéristiques d’un ou de plusieurs élèves au regard d’un objet d’apprentissage particulier. ASTOLFI, J.

La différenciation pédagogique Méthodes et modèles pédagogiques Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive. Les constructivistes répondent à cette question de manière radicalement opposée.

Différenciation pédagogique La différenciation pédagogique vise à modifier la manière d'enseigner pour améliorer la réussite des élèves. Pour pratiquer une pédagogie différenciée, il est indispensable de mettre en œuvre des méthodes de travail variées et diversifiées, adaptées aux besoins et au style cognitif de chaque élève afin qu’il aille aussi loin et aussi haut que possible. Selon Philippe Meirieu : « L’expression de pédagogie différenciée est un pléonasme, il n’y a de pédagogie que différenciée, puisqu’il n’y a de savoir que dans et par le chemin qui y mène ». (L’école, mode d’emploi). Loi d'orientation sur l'éducation[modifier | modifier le code] La Loi d’orientation sur l’éducation du 10 juillet 1989 précise dans son préambule : « Mettre l’enfant au centre du système éducatif, c’est d’abord le prendre tel qu’il est, avec ses acquis et ses faiblesses. André de Peretti affirme quant à lui qu’il s’agit d’une méthodologie d’enseignement et non d’une pédagogie. L’hétérogénéité peut porter sur différents plans :

Le numérique change la pédagogie … à condition de changer la pédagogie ! Mon dossier sur le numérique dans le secondaire vient d’être publié sur le site du service Veille et Analyses de l’IFE : il s’agit du Dossier d’actualité n° 79 intitulé « Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0. » Vous l’aurez compris, après tous les espoirs placés dans l’introduction des TIC à l’école, on constate que ces technologies n’ont ni révolutionné la pédagogie ni vraiment impacté les résultats des élèves. Pourtant des sommes considérables ont été investies depuis les années 80 en équipement et en développement d’infrastructures. Les usages pédagogiques numériques n’ont pas suivis, les innovations restant souvent le fait d’enseignants passionnés, militants. Il y a en fait un paradoxe : le numérique, et notamment le web 2.0 (les réseaux sociaux, le partage, la collaboration, etc.) offre des possibilités pour le moins intéressantes, mais il est plus confortable d’utiliser les TIC pour faire ce que l’on sait déjà faire. Pour le citer : WordPress: J'aime chargement… Google+ Comments

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! 3/ Dans aucune classe, le travail est accompli en même temps avec la même efficacité. 4/ La différenciation n’est pas un problème, c’est une solution ! 5/ Tous les élèves ont besoin de différenciation ! 6/ La différenciation n’est pas le différentialisme ! 7/ L’individualisation s’équilibre avec une pédagogie coopérative. 8/ Pour différencier le travail des élèves, on doit actionner tous les leviers d’une classe : Le temps (en donner plus ou moins) La difficulté (graduer le travail autour d’une même notion avec des exercices différents) Approfondir par un autre exercice

SITE + RSS + LETTRE : Savoirs & connaissances | Ex Educavox

Related: