background preloader

Différenciation pédagogique : l'apport du jeu vidéo à l'Ecole

Différenciation pédagogique : l'apport du jeu vidéo à l'Ecole
Voilà l’exemple d’un neuroarticle pour neuroneuneus. Il est normal que « les résultats ne [soient] pas à la hauteur des attentes » puisque justement les élèves sont tous différents. Pour que les résultats soient à la hauteur des attentes, il faudrait un prof par élève, et parmi les profs, un certain nombre avec bac +75. Impossible en enseignement de masse. Et même si tu investis 1 million par élève, le résultat ne pourra jamais être à la hauteur des attentes… pour 1 million dépensé par élève ! « Par exemple, un enfant qui s’avère être plus lent à écrire que le reste de la classe (pour des raisons qui peuvent d’ailleurs être médicales) pourra se voir dispensé d’écrire les consignes des exercices afin de conserver son « énergie cognitive » pour la résolution de la tâche principale demandée (celle qui fait l’objet de la compétence en cours d’apprentissage) » Pas du tout : un enfant qui n’écrit pas n’écrira pas mieux s’il n’écrit pas.

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/differenciation-pedagogique-l-123515

Related:  Apport du numérique pour la pédagogie différenciéeRéflexions sur les jeux sérieuxDifférenciation pédagogiqueJouer pour apprendre ?Jeux sérieux en classe

Ajouter une portion réelle aux jeux virtuels : une combinaison pédagogique gagnante Une récente étude américaine montre que les jeux vidéos créés à des fins d’apprentissage atteignent leur potentiel pédagogique optimal lorsqu’ils intègrent une portion qui se déroule dans le « réel », et non uniquement dans le « virtuel ». Depuis plusieurs années, les jeux vidéo éducationnels jouissent d’une visibilité croissante. Ils auraient des impacts positifs sur l’apprentissage. Plusieurs organisations d’importance, par exemple le gouvernement américain, reconnaissent d’ailleurs leur potentiel. Il semblerait toutefois que le potentiel pédagogique de ces jeux soit optimal lorsque ces derniers incorporent une portion qui se déroule dans le « réel ».

Comment favoriser les progrès des élèves ? Quelles sont les caractéristiques d’une bonne classe ? Quelles sont les pratiques et les attitudes qui font le mieux réussir les élèves ? En étudiant l’effet-classe et l’effet-maître, les chercheurs apportent quelques jalons sur une question toujours débattue. La bonne classe, le bon maître, le bon professeur… À entendre les propos des élèves et des parents, qui pourrait nier qu’il existe des différences entre les enseignants, propres à plus ou moins bien faire réussir les élèves ?

Alors, les serious games en classe? Ça fonctionne? Cela fait bien des années que nous parlons de jeux sérieux et d'approche par le jeu en classe. Et pourtant, il demeure un flou. Bien qu'il y ait plus de rétroactions positives que négatives, nous ne savons encore que trop peu l'effet des serious games sur les apprenants à tous les niveaux éducatifs (primaire, secondaire, universitaire). Les recherches sortent au compte-gouttes. Chaque nouvelle publication devient une précieuse gemme qu'il vaut la peine de lire pour mieux comprendre l'effet de cette pratique dans les murs des écoles.

Jeux vidéo : quelle utilité pour l’éducation au développement ? Les jeux vidéo ont le vent en poupe. En 2010, ils sont devenus leaders du marché du divertissement en Belgique, dépassant les dvd, la musique, les livres ou le cinéma 1. Une étude française va dans le même sens, avec des chiffres étonnants : le jeu vidéo est devenu loisir numéro un pour 15 millions de Français. La moyenne d’âge du public est passée de 19 à 35 ans. Les jeux sérieux Ce dossier a été coordonné par le CRDP de Toulouse pour Savoirs CDI Coordination du dossier : Karen Chabriac (CRDP Académie de Toulouse), avec les apports d'Eric Sanchez, Fanny Hervé, Elodie Keller, Anne Wix et relecture par l'équipe TICE et Doc du CRDP Ce dossier, destiné à un public désireux de découvrir l'univers des jeux sérieux, aborde les principales questions liées à l'usage de ces technologies en classe. Loin d'être exhaustive cette analyse permet d'introduire les principes de base et d'aborder les enjeux actuels de cette thématique mise actuellement en avant dans l'Education nationale. Ceci est perceptible à la lecture d'un certain nombre de documents publiés par l'Institution.

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! Qu’il s’agisse d’écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension, on ne peut plus être « indifférents aux différences » mais devons inclure cette approche dans le fonctionnement habituel de la classe. 3/ Dans aucune classe, le travail est accompli en même temps avec la même efficacité.

Détourner un jeu avec un objectif pédagogique : le Dixit entrepreneurial Le jeu est un des leviers pédagogiques qui peut-être mis à profit pour apprendre ou pour développer la créativité. L’équipe pédagogique d’EMLyon a choisi de proposer aux étudiants du module PCE (Projet création entreprise) un jeu pour les accompagner dans la recherche d’idées et de concepts de création d’entreprises. Témoignage. Le Dixit est un jeu qui permet d’associer des concepts à des illustrations. À chaque tour, l’un des joueurs est conteur, c’est-à-dire que c’est lui qui va lancer un mot en rapport avec l’une de ses cartes.

Le jeu vidéo, facteur du changement pédagogique Jay Mathews travaille depuis plus de 40 ans pour le Washington Post. Auteur de sept ouvrages et lauréat de nombreux prix aux États-Unis, ce chroniqueur en éducation n’avait manifesté jusqu'à maintenant aucun intérêt pour le jeu vidéo. Un loisir qui, selon lui, ne faisait qu'éloigner les jeunes de la lecture. Pourtant, en novembre 2011, le spécialiste de l’éducation a reconnu que sa méconnaissance des jeux pouvait devenir un sérieux handicap.

Jeu sérieux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un jeu sérieux[1] (de l’anglais serious game : serious, « sérieux » et game, « jeu ») est un logiciel qui combine une intention « sérieuse » — de type pédagogique, informative, communicationnelle, marketing, idéologique ou d’entraînement — avec des ressorts ludiques[2]. De manière synthétique, un jeu sérieux englobe tous les jeux vidéo qui s'écartent du seul divertissement.

Inspection de Bourgoin Jallieu 3 [Quelques repères pour différencier sa pédagogie] :.. Vous retrouverez, dans cet article, différents documents concernant , mis à disposition par Mme Montangerand : — > Le diaporama qu’elle a présenté lors de sa conférence du 13 février 2008 à la Verpillière Les fondements Pourquoi différencier sa pédagogie ?

Les jeux vidéo "peuvent avoir des effets positifs sur l'apprentissage", selon l'OCDE Dans sa dernière étude sur l'égalité des sexes dans l'éducation, l'OCDE remarque que jouer aux jeux vidéo permet d'acquérir de nouvelles compétences, et d'obtenir de meilleurs résultats scolaires. Man playing a computer games © iriska – Fotolia Jouer aux jeux vidéo peut être un moyen pour certains élèves d’obtenir de meilleurs résultats scolaires.

Related:  pédagogie différenciée