background preloader

Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ?

http://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo

Related:  Dossier 4. QU'EST-CE QUE LA MONNAIE ET COMMENT EST-ELLE CREEE ?ECO 3.1 la monnaieSystème monétairethebiglebowski

Covid-19 : la Banque centrale européenne s’engage à maintenir un « ample stimulus monétaire » Comme à chaque fois depuis mars 2020, Christine Lagarde s’est exprimée, jeudi 21 janvier, devant une salle de presse vide, diffusant son message par vidéoconférence, rappel que la pandémie de Covid-19 continue à sévir à travers la planète. Et, comme à chaque fois, son message était clair : la Banque centrale européenne (BCE) reste à la manœuvre. « Un ample stimulus monétaire reste essentiel », a répété la présidente de l’institution. Depuis mars 2020, la banque centrale de la zone euro a sorti le bazooka. Elle a débloqué une enveloppe d’intervention totale de 2 500 milliards d’euros (1 850 milliards d’euros d’un « plan pandémie », le reste venant de programmes préexistants). Cette somme considérable est à dépenser sur deux ans, jusqu’en mars 2022.

Titrisation en France (1988) par Bérégovoy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La titrisation peut également viser à ne transférer aux investisseurs que le risque financier lié aux actifs concernés, auquel cas les actifs ne sont pas vendus, mais le risque ou partie du risque transféré grâce à une titrisation synthétique. Née aux États-Unis dans les années 1960, la titrisation a connu une expansion importante également en Europe à partir de 2000, tandis que les produits et les structures devenaient de plus en plus complexes. En France, la titrisation a été introduite par la loi du 23 décembre 1988. Sous l'impulsion de Pierre Bérégovoy, l'idée était de faciliter le développement du crédit immobilier en permettant aux banques de sortir les créances de leurs bilans et d'améliorer leur ratio « Cooke ». La crise des subprimes survenue en 2007 a provoqué un ralentissement du marché, tandis que les autorités de marché considèrent la question de savoir si la titrisation devrait être mieux encadrée.

les-suisses-votent-contre-une-reforme-radicale-de-la-finance Quelque 75% des électeurs ont voté contre l'initiative dite "Monnaie pleine", d'après l'institut de sondage gfs.Bern. Le résultat définitif de la consultation est attendu en fin de journée. Selon la Radio Télévision Suisse, une majorité de cantons a rejeté la proposition, ce qui condamne aussi l'initiative. En plus d'une majorité simple des électeurs, celles-ci devait aussi réunir une majorité des 26 cantons de la Confédération. "Nous sommes contents car cela aurait été une initiative extrêmement dommageable", s'est réjoui Heinz Karrer, président de l'organisation professionnelle Economiesuisse.

INTERVIEWS Vous trouverez sur cette page les interviews des économistes, philosophes, historiens, financiers ou de simples citoyens que nous rencontrons dans notre enquête. Dans l'esprit du site, qui est de vous faire partager la réalisation du film, nous mettons des extraits de nos premiers rushes en ligne, quasiment "bruts de décoffrage". Benjamin Coriat est économiste au Centre d'Économie Paris Nord (Université Paris 13 / CNRS). Il appartient au collectif des "économistes atterrés" et a co-signé

Avec son argent magique, la Banque centrale européenne peut-elle sauver la planète ? Analyse. Le temps d’une pandémie, l’arbre à argent magique est apparu. Depuis le déferlement du Covid-19 en Europe, la Banque centrale européenne (BCE) a débloqué une enveloppe de 2 500 milliards d’euros, à dépenser sur deux ans jusqu’en mars 2022. Cet argent, créé ex nihilo, a permis aux Etats de s’endetter à taux d’intérêt nul, voire négatif, payant ainsi indirectement le chômage partiel et les plans de soutien sectoriels. Ces mesures, inimaginables il y a un an, sont devenues possibles face à l’urgence. Et si le même tour de passe-passe monétaire pouvait s’appliquer au changement climatique ? BNP Paribas, Barclays, Crédit Suisse... : les banques n'ont-elles que ce qu'elles méritent Actionnaires et clients de BNP Paribas, dormez tranquilles : votre banque ne va pas s’effondrer. Contribuables, ne soyez pas inquiets : vous n’aurez rien à payer. Certes, 6 milliards et demi d’euros d’amende, ce n’est pas rien, mais le groupe a les reins solides. Voilà à peu près le message délivré par la direction du groupe bancaire français, au lendemain de l’accord conclu avec la justice américaine.

2016 : quelles perspectives pour l’or ? (2ème partie) Par Byron King* Chaque argument en défaveur de l’or pourrait se transformer à l’avenir en un retournement de tendance par rapport à la baisse actuelle, disions-nous dans le précédent article. Par exemple, j’ai eu connaissance de rapports de grandes entreprises minières selon lesquels un certain nombre d’anciennes mines parmi les plus vieilles devaient fermer du fait des coûts élevés et d’une faible productivité. Cela est en particulier le cas en Afrique du Sud, où se trouvent de nombreuses vieilles mines profondes et coûteuses.

La Dette - Etienne Chouard non-censuré (Version inédite) "C’ est le cas pour tous le monde..."¨ Ah non, question invasions - invasions ! Escroqueries aux cryptomonnaies : « Ce qu’on voit aujourd’hui, ce sont des supermarchés de l’arnaque » L’Autorité des marchés financiers (AMF) a placé ces dernières années sur sa liste noire de très nombreux sites promettant des rendements gigantesques pour des placements en cryptomonnaies, qui dissimulent en fait des escroqueries. Entretien avec Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants et de leur protection et Alexandre Neyret, directeur adjoint de la direction des enquêtes. On a assisté depuis deux ans à une multiplication des offres de type « Bitcoin Revolution » ou « Bitcoin Code », des sites qui cachent des escroqueries. Est-ce qu’elles sont fondamentalement différentes d’autres arnaques aux placements ? Claire Castanet : Ce caractère très protéiforme est majeur à comprendre : s’il y a une évolution dans les arnaques, c‘est cette agilité permanente.

Lancement chaotique de la BPCE, le 2ème groupe bancaire français Le nouveau groupe bancaire BPCE qui réunit Caisse d’épargne et Banque Populaire officialisera sa création ce lundi. Avec 8000 agences et quelque 110 000 salariés, la BPCE constitue le deuxième groupe bancaire de France. Mais à peine créée, la nouvelle structure fait déjà l’objet de plusieurs polémiques. [scald=268895:sdl_editor_representation] Journée Européenne du Revenu de Base Ce 9 Mai 2012 est la première journée Européenne du Revenu de Base, une initiative lancée dans tous les pays Européens. En France le site revenudebase.info sera très bientôt opérationnel et a pour objectif de réunir tous les courants de pensée qui ont abouti à la conclusion que seule cette mesure répond véritablement au changement de paradigme actuel. Selon le courant de pensée le revenu de base sera au choix : 1) Un changement du code monétaire, proposant une dimension décentralisée de la création monétaire dans le cadre du respect des libertés individuelles dans l’espace-temps.

c nuuuuul avec 8 u tu est nuuuul by neuman Sep 27

on fait comment pour disliker ?? by neuman Sep 27

Commentaires: Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ? Auteur ? by nemonautilus May 17

Perle super intéressante malgré son coté peut être trop "cours". On comprend que l'ensemble des sujets abordés dans la perle "Education Populaire" sont toutes liés par ces systèmes bancaires ! by filozofer Mar 27

Related:  DETTEÉconomie expliqué