background preloader

Les sources de la mythologie grecque

Les sources de la mythologie grecque
Nous connaissons la mythologie grecque au travers de nombreux textes, d’Homère et Hésiode aux frères Tzétzès, deux érudits du 12e siècle de notre ère, en passant par Pausanias, Apollodore, Apollonius de Rhodes, les poètes, les tragiques, les philosophes, les auteurs latins, les grammairiens alexandrins, les prosélites chrétiens et les érudits byzantins… 2000 ans d’écrits dans lesquels faire la chasse à l’information. À l’époque archaïque, où la plupart des peuples de la Méditerranée n’avaient pas d’écriture, on racontait des histoires merveilleuses, répondant aux questions essentielles (qui sommes-nous ? d’où venons-nous ? où allons-nous ?) À l’époque classique, alors que la Grèce antique était à son apogée, la mythologie constituait un fond, réputé connu de tous, et dans lequel les auteurs, poètes et dramaturges, ainsi que les peintres, sculpteurs et céramistes, puisaient des thèmes qui allaient faire écho, toucher aussi bien les coeurs que les mémoires. Hésiode Homère Les Poètes lyriques Related:  Mythologies

La mythologie Religion et mythologie La mythologie grecque présente plusieurs aspects: système d'explication du monde, elle fait intervenir l'épopée, où les héros, intermédiaires entre les dieux et les hommes, doivent sans cesse affirmer leur valeur; liée à l'histoire, elle permet aux Grecs d'expliquer l'origine de leurs cités. La mythologie romaine, elle, emprunte ses conceptions religieuses et culturelles à tous les pays du Bassin méditerranéen, et unit son destin à celui de l'Etat. Les grandes religions contemporaines prétendent à l'universalité, valables pour des peuples de cultures différentes. En Grèce au contraire, comme chez de nombreux peuples antiques et polythéistes, la religion est liée à l'histoire et consubstantielle à la culture. Pour les Grecs de l'Antiquité, religion et mythologie étaient intimement liées. Cosmogonie et théogonie C'est dans le poème d'Hésiode Théogonie que les origines de l'Univers sont évoquées d'une manière qui devait devenir la tradition la plus courante.

Bibliographie sur la Grèce ancienne En première approche - Pour lire Homère - De grands classiques des études anciennes - Autres ouvrages recommandables. En première approche M. C. Howatson dir., Dictionnaire de l'Antiquité - mythologie, littérature, civilisation, "Bouquins" Robert Laffont, 1993. Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, PUF, 1951 (nombreuses rééditions). M.C. Pierre Lévêque, L'aventure grecque, 1964. Pour lire Homère Il y a de multiples éditions et traductions de l'Iliade et de l'Odyssée. Les principales traductions La traduction de Leconte de Lisle, qui date du XIXème siècle et a nettement vieilli (ce qui peut aussi lui conférer un certain charme... si on a déjà lu d'autres traductions plus abordables !) Principales éditions Traduction française seule : - Pour découvrir l'Iliade et l'Odyssée en français, le mieux est de les acquérir dans une édition de poche fiable - au hasard Folio ou GF - dans les traductions canoniques. Texte grec et traduction française : Moses A. Etudes

Mythologie grecque Mythologie nordique : Freyja Freyja d'après Bloomer National Museum, Stockholm Sœur jumelle de Freyr , elle était la déesse de la Terre et de la Fertilité. Freyja , la mystique aux yeux bleus et à la chevelure dorée, était la déesse de l’Amour et de la Beauté. Elle avait un beau collier magique qui s’appelait Brisingamen et portait une peau d’épervier. On dit que Freyja voyageait dans un chariot tiré par des chats. Freyja était la plus populaire de toutes les déesses, et celle que l’on vénéra le plus longtemps dans les pays nordiques. Quand son mari, Odr, était absent, Freyja pleurait des larmes en or, qui se transformaient en ambre quand elles tombaient à la mer.

Mythologie Grecque La Mythologie grecque est l’ensemble des légendes provenant de la religion de la Grèce antique. Ces histoires étaient familières à tous les anciens grecs et étaient la base de leurs rituels ainsi que de leur Histoire. Dans la mythologie grecque, les dieux du pantheon étaient de forme humaine mais avant tout étaient la personnification des forces de l’univers. Malgré que certains d’entre-eux semblaient avoir un certain sens de la justice, ils étaient mesquins et rancuniers. La faveur des dieux était gagnée par des sacrifices et la piété, mais ceci ne garantissait de rien, en effet, ils étaient réputés pour leurs fréquents changements d’humeur. Le monde de la mythologie grecque était assez compliqué : plein de monstres, de guerres, d’intrigues et de dieux inquisiteurs. En plus son utilisation constante dans la littérature, la mythologie grecque procure de formidables histoires que l’on peut encore apprécier aujourd’hui.

MYTHOLOGIE NORDIQUE Thor Fils d'Odin et de Jord, membre des Ases, il était le dieu de la force et du tonnerre. Il a été révéré tout d'abord sous le nom de Donar ou Donner qu'on retrouve encore de nos jours dans Donnerstag alors que les Anglais utilisent Thursday (le jour dédié à Thor).Son visage était orné d'une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats.Infatigable et noble guerrier, Thor était le principal ennemi des Géants.Mais ce valeureux guerrier était aussi rude que simple. Un des poêmes de l'Edda fait ressortir sa gaucherie par rapport à Odin, plus habile que son interlocuteur à former un récit.Au cours d'un de ces voyages, il arriva à un bras de mer qu'il ne pouvait pas traverser. Il brisait la tête de ses ennemis avec son redoutable marteau Mjöllnir. Thor sera vaincu lors du crépuscule des dieux. Un matin en s'éveillant, Thor s'aperçoit que son marteau a disparu. troublé, il va prendre conseil au près de Loki.

Mythologie grecque Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Votre navigateur ne gère pas JavaScript Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute. La mythologie de l'antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros. Les romains adoptèrent les dieux grecs et leurs légendes. Ces fiches comportent en général une iconographie prise aussi bien parmi les œuvres antiques que chez les modernes. Si les représentations artistiques des personnages de la mythologie vous intéressent suivez ce lien MYTH'ART.

Valhalla Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Valhalla (également la Valhalle), dans la mythologie nordique, est le lieu où les valeureux guerriers défunts sont amenés. C'est le paradis viking au sein même du royaume des dieux, « la fortification d'Ásgard » où règne Odin. Étymologie[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] La Valhalle est si haute qu'on peut à peine en voir le sommet[2]. "Sous les jets de pierre, les sagaces guerriers sur leur dos firent scintiller Les écorces de bouleau de la halle de Svafnir La halle dispose de six cent quarante portes[3] et l'une d'entre elle est surmontée de la tour Hlidskjálf, selon une hypothèse jugée vraisemblable par François-Xavier Dillmann dans ses notes. Les habitants de la Valhalle sont les Einherjar, vivant sous la protection d'Odin, qui siège également dans la halle, accompagné de ses deux loups Geri et Freki ainsi que ses corbeaux Hugin et Munin. "Huit [grandes] centaines d'Einherjar "Tous les Einherjar

Valhalla In Norse mythology, Valhalla (from Old Norse Valhöll "hall of the slain"[1]) is a majestic, enormous hall located in Asgard, ruled over by the god Odin. Chosen by Odin, half of those who die in combat travel to Valhalla upon death, led by valkyries, while the other half go to the goddess Freyja's field Fólkvangr. In Valhalla, the dead join the masses of those who have died in combat known as Einherjar, as well as various legendary Germanic heroes and kings, as they prepare to aid Odin during the events of Ragnarök. Valhalla is attested in the Poetic Edda, compiled in the 13th century from earlier traditional sources, the Prose Edda, written in the 13th century by Snorri Sturluson, Heimskringla, also written in the 13th century by Snorri Sturluson, and in stanzas of an anonymous 10th century poem commemorating the death of Eric Bloodaxe known as Eiríksmál as compiled in Fagrskinna. Attestations[edit] Poetic Edda[edit] Grímnismál[edit] Helgakviða Hundingsbana II[edit] Prose Edda[edit]

Odin Pour l’article ayant un titre homophone, voir Audin. Odin (du vieux norrois Óðinn) est le dieu principal de la mythologie nordique. Il existe dans la mythologie germanique en général, où il est appelé Wōden en vieil anglais, Wodan en vieux saxon des Pays-Bas ou Wotan en vieux haut-allemand ou Gaut. Son nom proto-germanique est *Wōdanaz. Son rôle, comme pour la plupart des dieux nordiques, est complexe, étant donné que ses fonctions sont multiples : il est le dieu des morts, de la victoire et du savoir. Le lieu de résidence d'Odin est le palais de Valaskjálf, situé en Ásgard, où se trouve également son trône, appelé Hlidskjalf, d'où il peut observer les neuf mondes de la cosmologie nordique. Étymologie[modifier | modifier le code] Odin était réputé avoir mille surnoms. Origines[modifier | modifier le code] L'Odin scandinave (Óðinn) a émergé du proto-norrois Wōdin pendant les Grandes invasions. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Les rôles d'Odin sont complexes[5].

Thor, le dieu au marteau Þórr (Thor en vieux norrois) est le personnage principal des deux films inspirés de l'univers Marvel, sortis au cinéma en 2011 et 2013, réalisés par Kenneth Branag. Il apparaît également comme l'un des « vengeurs » du film Avengers sorti en 2012 et produit par John Whedon. Il y est interprété par l'acteur Chris Hemsworth. Dans ces films, il est présenté comme le fils de la déesse Frigg et du dieu Óđinn auquel il doit succéder sur le trône Ásgarđr, le domaine des Ases. Mais, qui donc est véritablement Thor dans la mythologie scandinave ? Thor appartient à la famille des Ases. Ce dieu est une force de la nature, dotée d'une tignasse et d'une barbe rousse. « [Thor] possède également trois objets précieux. Ce marteau est l'un des trois joyaux forgés par les elfes noirs Brokkr et Sindri. La création de Mjöllnir Le mythe de cette fabrication est raconté dans le poème eddique Skáldskaparmál, issu de l'Edda Poétique de Snorri Sturluson. Sindri, enfin, pose dans la forge un morceau de fer.

Related: