background preloader

L'école du futur passera par la pédagogie coopérative

L'école du futur passera par la pédagogie coopérative
Dix ans. Pendant dix ans les scientifiques les plus éminents ont échoué à trouver la structure tridimensionnelle de la protéase rétrovirale du virus M-PMV, étape indispensable pour découvrir, peut-être, une molécule qui stopperait la reproduction du VIH - en clair : de soigner le SIDA. En trois semaines, le site Fold-It ("Pliez-le") a résolu le problème. Comment ? En le soumettant aux internautes. Dans le monde entier, des dizaines de milliers d'entre eux se sont "amusés" à essayer de plier cette protéine. Cet exemple qu'aime rappeler le biologiste François Taddei, infatigable défenseur des pédagogies coopératives, est emblématique mais pas unique. Elles passent commande aux grandes écoles de formations moins tubulaires, moins spécialisées, leur demandent de développer les compétences relationnelles, collaboratives, des étudiants. Voilà qui, en tout cas, constituerait une sérieuse "refondation" de l'école.

http://www.lexpress.fr/education/l-ecole-du-futur-passera-par-la-pedagogie-cooperative_1312770.html

Related:  évaluer autrementEducation NouvellepedagogiesMéthodes, pratiques et réflexions pédagogiques

[Centre Interdisciplinaire de Recherche « Culture, Education, Formation, Travail » (CIRCEFT) - Université Paris 8 / UPEC] Contact L’équipe ESCOL (Education, Scolarisation) étudie les inégalités sociales de réussite scolaire et la manière dont elles se construisent. Cette préoccupation constante depuis la création de l’équipe en 1987 est transversale à toutes les recherches. Elle se traduit par le développement d’un cadre de pensée sociologique qui mobilise certaines des connaissances produites dans le champ des sciences du langage, de la psychologie, des études littéraires et des didactiques des disciplines scolaires. ESCOL est en effet une équipe interdisciplinaire, qui coopère étroitement avec des chercheurs de ces disciplines de recherche, notamment dans le cadre du réseau RESEIDA.

Capsule collective : s’auto-évaluer collectivement avec Explain Everything Les élèves de 9eme commencent à s’imprégner de la méthodologie de l’argumentation. Au lieu d’évaluer leur première production écrite avec mon stylo rouge, j’ai choisi l’évaluation orale et collective. Déroulement : – J’ai sélectionné quelques productions écrites contenant les erreurs fréquentes et les ai prises en photo via l’application Explain Everything. – En classe (demi-groupe), après avoir défini 4 critères d’évaluation, j’ai projeté la première production au tableau.

Philippe Meirieu : Pédagogie traditionnelle, progressisme administratif et progressisme pédagogique Jean Houssaye vient de publier, successivement, deux ouvrages importants. D’une part, chez ESF et en collaboration avec Le Café Pédagogique, il nous permet d’accéder à des textes aujourd’hui introuvables ou totalement inédits sur le fameux « triangle pédagogique » : cette notion – qu’il a introduite - permet, en effet, de comprendre bien des questions et des débats pédagogiques à travers un modèle qui met en relation l’élève, le maître et le savoir. On peut ainsi repérer la manière dont ces trois pôles s’articulent, identifier les situations où l’un de ces pôles « prend la place du mort » et repenser utilement, à la lumière de ces analyses des questions aussi importantes et débattues que l’autorité, le cours magistral ou la gestion des classes hétérogènes.

Constante macabre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. André Antibi considère que la constante macabre est à l'origine de nombreux échecs scolaires. La constante macabre est un phénomène qui serait observé lors de la notation d'examens, par lequel la proportion de mauvaises notes serait similaire quel que soit le sujet de l'examen et quel que soit le correcteur, indépendamment de la qualité véritable des réponses données par ceux qui passent l’examen. Le terme a été créé en 1988 par André Antibi[1], chercheur en didactique, qui a publié en 2003 un livre sur le sujet[2]. « Par “Constante macabre”, j'entends qu'inconsciemment les enseignants s'arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes.

OCCE 26 - Printemps de l'Education - M Develay / Didactique et pédagogie Didactique et pédagogie s'appliquent toutes deux aux processus d'acquisition et de transmission des connaissances. Mais la première truite surtout des contenus du savoir, tandis que la seconde s'intéresse aux relations entre enseignants et élèves. DANS LE DOMAINE de la microbiologie, Pasteur a définitivement anéanti l'idée de génération spontanée. En éducation et en formation, il n'existe pas non plus de génération spontanée des théories et des méthodes, qui naîtraient sans liens avec ce qui les a précédé.

L’interdisciplinarité constitue une voie d’excellence La réforme du collège voit de nouveau en cette rentrée se développer invectives, flashes et philippiques. La réforme conduirait à un renoncement (à quelles valeurs ?). Elle aboutirait à un égalitarisme niveleur (la réforme remettrait-elle en cause les notes, les livrets scolaires, les examens ?).

Motiver ses élèves par des tests d’auto-évaluation en ligne L’auto-évaluation est un facteur de motivation des élèves. Les TIC offrent des possibilités de créer et de mettre en ligne ce type d’activité. La perception de l’élève de sa progression dans son apprentissage est un facteur qui augmente sa motivation à s’engager et à persévérer dans les enseignements qui lui sont dispensés. L'Ecole bientôt hors jeu ? Alors que F Durpaire et B Mabilon-Bonfils annoncent "la fin de l'école", le GIRSEF, un groupe de recherches belge, organise le 6 novembre à Charleroi, un colloque important sur "l'Ecole hors jeu". " L’École est soumise à de fortes pressions. Souvent décriée, elle est sommée de s’adapter aux évolutions sociétales", explique l'argumentaire du colloque. "Mais où mènent les multiples réformes et innovations mises en place en réponse à ces pressions ? Ne contribuent-elles pas à dissoudre la forme particulière d’éducation qu’incarnait l’École ?

Dossiers technopédagogiques En septembre 2004 s’est tenu à Pamplona en Espagne le premier congrès international sur le Concept Mapping , dont on peut consulter les Actes en ligne . Cet événement confirme la maturité de ce domaine de recherche, qui a pris une ampleur grandissante depuis la fin des années 1970. Dans leur grande majorité, les recherches empiriques dans le champ éducatif concernent des expérimentations de construction de cartes au papier/crayon, mais la part des recherches impliquant des outils logiciels est en progression constante. La majeure partie de ces recherches concerne l’enseignement des sciences (Wandersee, 2000 ), surtout la biologie (Fisher, Wandersee et Moody, 2000) , mais on en trouve de plus en plus dans d’autres domaines.

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose. Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. Réforme du collège : l'interdisciplinarité est une bonne chose - Pour la Science Dans ce numéro L'auteur Ange ansour est professeure des écoles et coordinatrice pédagogique des Savanturiers. François taddei, directeur de recherche à l’Inserm, dirige le Centre de recherches interdisciplinaires (CRI), à Paris. Du même auteur

Espace Pédagogique - évaluer autrement en évoluant En fin d'année, l'équipe pédagogique de la sixième A du collège Claude-Debussy a dressé le bilan de l'innovation pédagogique qu'ils avaient menée. Ils ont constaté que professeurs et élèves s'étaient investis et engagés dans le projet "Temps forts". L'évaluation par compétences a donc constitué un espace propice au développement d'une relation de confiance entre les élèves et leurs sept enseignants. Mais de quoi s'agit-il ? Il s'agit de mettre en œuvre un projet transdisciplinaire qui rompe le rythme habituel. Pour ce faire, l'année est balisée d'espaces pédagogiques banalisés, à raison de deux jours toutes les six semaines, appelés "Temps forts".

Chroniques en innovation et en formation » Blog Archive » Evaluer pour les apprentissages, ça marche: mode d’emploi (vidéo) texte de la vidéo L’évaluation reste un problème à l’Ecole en France. Dans un collège de 600 élèves, un principal a dénombré les actes d’évaluation délivrés dans une année scolaire : 90 000 notes.

Related: