background preloader

Former à la collaboration

Former à la collaboration
Il me semble de plus en plus important d’initier nos étudiants à la collaboration. Comment aborder cette initiation ? Par les usages, puis par une réflexion sur les outils. Je me suis posé quelques questions sur la collaboration en cherchant à formaliser comment aborder son initiation dans nos formation. En y réfléchissant un peu à partir d’un article de F.Z. l’équipe : la collaboration nécessite un certain équilibre entre tous les acteurs. Graphiquement, cela donne quelque chose comme présenté ci-dessous : Les 4 piliers de la collaboration A partir de là, il apparaît que les objectifs de nos formations en matière de collaboration portent essentiellement sur les usages. 1 – L’initiation aux usages L’objectif est de leur apprendre à prendre leur place dans une équipe ouverte, composée de membres peut-être variés, voire inconnus. En parallèle, il faut aider chacun de nos étudiants à se construire sa propre représentation de la collaboration : Quel sens j’y trouve ? J'aime : J'aime chargement… Related:  Travailler en groupes

Canopé académie de Besançon : Travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet. L'école du futur passera par la pédagogie coopérative Dix ans. Pendant dix ans les scientifiques les plus éminents ont échoué à trouver la structure tridimensionnelle de la protéase rétrovirale du virus M-PMV, étape indispensable pour découvrir, peut-être, une molécule qui stopperait la reproduction du VIH - en clair : de soigner le SIDA. En trois semaines, le site Fold-It ("Pliez-le") a résolu le problème. Comment ? En le soumettant aux internautes. Dans le monde entier, des dizaines de milliers d'entre eux se sont "amusés" à essayer de plier cette protéine. Cet exemple qu'aime rappeler le biologiste François Taddei, infatigable défenseur des pédagogies coopératives, est emblématique mais pas unique. Elles passent commande aux grandes écoles de formations moins tubulaires, moins spécialisées, leur demandent de développer les compétences relationnelles, collaboratives, des étudiants. Voilà qui, en tout cas, constituerait une sérieuse "refondation" de l'école.

La coopération | La Classe d'Histoire Le tuteur / la tutrice Du latin tueri : protéger,garder,prendre soin de… C’est un élève responsable, sérieux, avec de bons résultats, qui travaille proprement. Sa mission est d’aider les autres élèves dans le travail en classe. Pour devenir tuteur, il faut le demander à l’enseignant ou au Conseil de vie de classe: cela se fait donc sur la base du volontariat, un tutorat n’est jamais imposé. Une fois choisit par le Conseil, le tuteur reçoit une formation de tuteur durant une semaine de cours minimum. Le parrain / la marraine A la différence du tuteur qui aide tous les élèves de la classe de manière indifférenciée, un parrain (ou une marraine) est un tuteur “exclusif”. Comment devenir parrain ? C’est l’enseignant qui repère un élève en difficulté (propreté, sérieux dans le travail, problème de compréhension, …) et propose un parrainage. Les avantages de la coopération Sylvain Connac, Apprendre avec les pédagogies coopératives. Sylvain Connah, La personnalisation des apprentissages.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ? Travailler en îlots bonifiés pour la réussite de tous Marie Rivoire, Génération 5, Chambéry, 2012 Recension par Raoul Pantanella Elle prend en compte dans sa méthode, deux tendances profondes que l’on peut observer chez les élèves. Les notes et le jeu Une pédagogie de groupe bien organisée • Les élèves se placent librement et par affinité, à quatre ou cinq autour d’un « îlot ». Raoul Pantanella

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Le problème avec la première forme d’intelligence (la résolution de problèmes classiques), c’est que les machines savent l’appliquer. Pourquoi est-il si important d’apprendre à travailler en collectif ? Nous sommes confrontés dans le monde entier à des problèmes qu’on ne sait pas résoudre. Que préconisez-vous pour développer les pratiques collaboratives dans les systèmes éducatifs? Cette démarche scientifique convient-elle à tous?

Apprentissage collaboratif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans le domaine de l'apprentissage et de la gestion communautaire des savoirs, la collaboration peut reposer sur un but commun, chaque membre réalisant une part de la tâche globale, en puisant dans les ressources de l'environnement (mémoire organisationnelle), dans ses ressources propres (compétence individuelle) et dans celles du groupe : on parle alors de communauté de pratique voire de communauté d'apprentissage et d'apprentissage collaboratif. Les TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation) et l'apparition de plates-formes virtuelles d'apprentissage collaboratif (Claroline...), ainsi que de nouveaux outils (logiciel Wiki par exemple) ou de produits (dont Wikipédia) permettent aujourd'hui d'intégrer des interactions interpersonnelles et de produire un nouveau mode de travail, basé sur un esprit de communauté (parfois dite « virtuelle ») dans un esprit collaboratif. Intérêt[modifier | modifier le code]

Pédagogie coopérative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pédagogie coopérative repose sur une philosophie de l'instruction qui place l'élève en tant qu'acteur de ses apprentissages, capable de participer à l'élaboration de ses compétences en coopération avec l'enseignant et ses pairs. L'acquisition des connaissances résulte alors d'une « collaboration du maître et des élèves, et des élèves entre eux, au sein d'équipes de travail »[1]. Il s'agit de mettre l'élève en situation vraie d'action, une situation où il peut exercer ses capacités, où avec le groupe il construit des réponses adaptées aux questions soulevées par la mise en œuvre de projets individuels ou collectifs. Origines et valeurs[modifier | modifier le code] La coopération est, à l'origine, un système économique et social, une réponse à un besoin, un manque ressenti dans une structure économique. Il s'agit d'une des deux traductions d'un courant pédagogique nommé le cooperative learning. Annexes[modifier | modifier le code]

Notice : Les encyclopédies collaboratives en ligne Wikipédia / Wikimini Présentation de la séance Nous avons retenu ce scénario parce qu'il propose l'étude d'un objet informationnel et ouvre à une approche conceptuelle centrée sur la notion d'encyclopédie collaborative en ligne et à laquelle sont corrélées plusieurs autres notions info-documentaires de premier ordre (auteur, fiabilité de l'information, document numérique). L'apprentissage est facilité par l'expérience proposée aux élèves consistant à rédiger et à publier un article documentaire sur Wikimini. Ainsi le concept visé devient-il opératoire, apportant un sens à l'activité et assurant une bonne motivation. « S'y connaître » et « en être » sont deux perspectives qui rendent bien compte d'un projet qui contribue à faire entrer les élèves par les usages dans la culture informationnelle. Objectifs d'apprentissage L'introduction de la fiche contextualise la séance et permet d'en comprendre les objectifs. Introduction de la séance Méthode pédagogique Didactisation des notions Structuration des connaissances

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS Savez-vous que la formation entre pairs comporte bien des attraits ? L'apprentissage entre pairs pourra entraîner une modification du rapport de l'apprenant au savoir, il favorisera également l'émergence des savoirs informels tout en renforçant les modalités de collaboration de l'individu dans un collectif, une équipe par exemple. Si vous êtes consultant, formateur, apprenant, vous pouvez expérimenter l'apprentissage entre pairs dans une formation en présentiel (tout le long de la formation ou sur des temps dédiés) ou dans une formation à distance. Un petit billet PedagoForm pour re-visiter ce mode d'apprentissage déjà bien connu et rôdé. On désigne par "apprentissage par les pairs" la modalité d'apprentissage entre les individus d'un même groupe ou d'une même entité. Mêlant mode participatif et mode collaboratif, l'apprentissage entre pairs comporte de nombreux avantages, même en mode présentiel. 1/ La légitimité du formateur "pair" pour les apprenants. Pour continuer :

L’intelligence collective : à quoi ça sert ? Je propose de fournir un exemple de ces nouvelles formes d’intelligence dans le monde des jeux d’échecs. Dans les années 90, Garry Kasparov, champion du monde, a été battu par un ordinateur conçu par IBM. A l’issue de cet événement, le magazine The Economist a publié un article portant le titre suivant: « Si votre métier ressemble à un jeu d’échecs, préparez-vous à changer de métier ». « A l’instar de cette maxime, si votre système éducatif ressemble à un jeu d’échecs, ll convient de nous préparer à changer de système éducatif ». Gary Kasparov a voulu redorer son blason en organisant une partie d’échecs contre le reste du monde. La leçon qu’il est possible de tirer de cette expérience est essentielle. Des projets de recherche sont fondés sur des jeux virtuels dans lesquels des joueurs sont invités sur Internet à résoudre des problèmes que les meilleurs chercheurs et les ordinateurs les plus performants ne parviennent pas à solutionner. Sofia Rufin

Les 7 avantages de créer en Intelligence collective Les bénéfices de la co-création. les 7 facteurs clefs de succès, le principe du Savoir Vouloir et Pouvoir coopérer et quelques illustrations. Les motivations incitant à la création d’entreprise peuvent être aussi des causes majeures d’abandon ou d’échec à la création ou au développement d’un projet. Travailleurs indépendants ou dirigeants de (très) petites entreprises souffrent de la « solitude du chef d’entreprise » (48%). C’est peut être notre instinct grégaire qui nous pousse à agir en collectif ou simplement notre envie de co-produire… Les 7 bénéfices de créer collectivement 1. Se relier aux autres. 2. Se nourrir de l’expérience et des compétences des uns et des autres Ce qui constitue un ensemble dans lequel chacun est à la fois formateur et formé, enseignant et enseigné, maître et élève. et autres. 3. L’homme est avant tout un imitateur avant d’être un créateur. 4. Faire face à des situations inédites et complexes grâce à la pluridisciplinarité et de l’interdisciplinarité 6. 7.

doc16 111 organisation travaux de groupe

Related: