background preloader

L'autonomie, nouvelle utopie ? - Xavier Molénat

L'autonomie, nouvelle utopie ? - Xavier Molénat
Related:  pédagogies particulieres

Presentation de la Gestion Mentale La Gestion Mentale La Gestion Mentale explore, décrit et étudie les processus mentaux dans leur diversité. Cette analyse de la conscience cognitive a été élaborée par Antoine de la Garanderie à partir de l'analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets. La Gestion Mentale est une pratique pédagogique reconnue par l'éducation nationale, qui a parrainé le premier colloque International de Gestion Mentale à Angers en 1996. Nous reprenons ici des définitions que vous trouverez également, avec d'autres approfondissements, dans divers ouvrages de Gestion Mentale. Définitions et aspects théoriques La Gestion Mentale : c'est l'exploration, la description et l'étude des processus de la pensée consciente lors d'une prise d'information, de son traitement et de sa restitution. Cinq gestes Mentaux sont étudiés l' attention la mémorisation la compréhension la réflexion l' imagination créatrice Les habitudes mentales Le dialogue pédagogique Le coin des concepts Evocation : Projet : La perception :

Pédagogie de l'autonomie Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359). La compétence personnelle, la prise de conscience, la motivation, l'information, la créativité, le pouvoir, les valeurs, la coopération, la participation active, le dialogue et la promotion, pour ne nommer que ceux-ci, sont tous des concepts sous-jacents aux différentes définitions accordées à l'empowerment. ACP (approche centrée sur la Personne) quelques principes de fonctionnement d’une approche centrée sur la Personne, ainsi qu’a pu la développer Carl Rogers, relayée en France par André de Peretti :

Pédagogie PNL Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Repères historiques[modifier | modifier le code] En 1982, Robert Dilts et Todd Epstein animent le premier séminaire (5 jours au Canada) centré spécifiquement sur les stratégies d'apprentissage[5]. En 1987, le centre de formation New Learning Pathways (États-Unis) propose, en Belgique, un séminaire sur les stratégies d'apprentissage. Relationnel, attitudes et estime de soi[modifier | modifier le code] L'aspect relationnel est guidé par les présupposés PNL et par le fait d'éviter les confusions de niveaux logiques. Aspect cognitif des apprentissages[modifier | modifier le code] Trois démarches coexistent dans l'usage de la PNL dans le domaine de la pédagogie. Attitudes mentales privilégiées[modifier | modifier le code] Exploration de ses propres processus mentaux[modifier | modifier le code] Modélisation des élèves brillants[modifier | modifier le code] Une troisième démarche repose sur la modélisation des stratégies des élèves brillants.

Gestion mentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gestion mentale est une théorie de l'action pédagogique qui explore, décrit et étudie les gestes mentaux de la connaissance dans leur diversité. Cette théorie de l'action pédagogique se fonde sur une psychologie de la conscience cognitive et phénoménologique. Élaborée par Antoine de La Garanderie, elle propose une didactique des actes de connaissance qui doit être pratiquée en amont de toute didactique des disciplines et elle entend instituer une nouvelle éthique de la relation pédagogique grâce à laquelle l'enseignant et l'enseigné s'éveillent ensemble aux significations multiples des savoirs et deviennent des acteurs de sens. Historique[modifier | modifier le code] La théorie pédagogique de la gestion mentale est le fruit de nombreuses années d'expérimentations conduites, depuis les années 1950, par le philosophe et pédagogue Antoine de La Garanderie, précurseur des sciences cognitives. Philosophie et éthique[modifier | modifier le code]

Didactique professionnelle Schema_aspects_differenciation_pedagogique.pdf Une nouvelle pédagogie émerge... et l’apprentissage en ligne en est un facteur contributif | Contact North Dans toutes les discussion au sujet des systèmes de gestion de l'apprentissage (SGA), des ressources éducatives ouvertes (REO), des cours en ligne largement ouverts (massive open online courses, ou MOOC) et des avantages et défis de l’apprentissage en ligne, les enjeux les plus cruciaux sont peut-être ceux qui touchent la manière dont la technologie change notre façon d’enseigner et, plus important encore, la manière dont les étudiantes et étudiants apprennent. Faute d’avoir un meilleur terme pour le désigner, nous appelons cela la « pédagogie ». Il est évident que les changements majeurs dans la manière dont nous enseignons aux étudiantes et étudiants du niveau postsecondaire sont déclenchés par l’apprentissage en ligne et les nouvelles technologies, qui augmentent la flexibilité et l’accès à l’égard de l’éducation postsecondaire. Mais cela n’est que la première étape. Quels sont les moteurs du développement de cette nouvelle pédagogie? Les nouvelles demandes d’une société du savoir 1.

Apprentissage par problème (via Edu Tech wiki de l'université de Genève) L’apprentissage par problèmes (problem-based learning, PBL) est défini par Finkle et Torp (1995) comme "un développement de programme d’études et un système d’instruction qui développe simultanément des stratégies de résolution des problèmes et des bases et qualifications de connaissances disciplinaires en plaçant les étudiants dans le rôle actif des résolveurs de problème confrontés avec des problèmes mal structurés qui leur renvoie le monde réel". Un article repris du wiki "Edu Tech wiki" sur l’education de l’université de Genève, un site sous licence CC by sa nc 1 Introduction Les apprenants sont engagés dans des expériences authentiques. 2 Qu’est-ce que l’apprentissage par problème ? 2.1 Un peu d’histoire L’apprentissage par problème (PBL) est devenu populaire à cause de son apparent bénéfice quant à l’apprentissage des apprenants. 2.2 Vue d’ensemble et caractéristiques Utilisation de problèmes réels - les problèmes sont approprié et contextuels. 2.3 Centré sur l’apprenant

Related: