background preloader

L'apprenant rêvé des MOOCs

L'apprenant rêvé des MOOCs
Il se dit que 2013 est « l’année des MOOCs ». Les MOOCs ce sont les Massive Online Open Course – des cours en ligne ouverts à un très large public, la plupart du temps gratuits. En avril dernier, un MOOC de l’université californienne Caltech sur les « machines apprenantes » (Machine Learning) a réuni simultanément plus de 200 000 inscrits. Certains pensent qu’il s’agit potentiellement d’une vraie révolution, susceptible à terme d’impacter aussi bien l’enseignement supérieur initial que la formation continue des adultes. D’autres qu’il s’agit juste d’une « couverture marketing ». C’est sous l’angle des compétences demandées à l’apprenant que j’aborde cette question aujourd’hui, dans le prolongement du précédent billet d’Eric sur le sujet. Un MOOC, de quoi cela est il fait ? Il y a différentes sortes de MOOC, la distinction la plus courante étant celle des x-MOOCs et des c-MOOCs. Prenons d’abord les points communs : Les différences s’établissent en suite selon le type de MOOC : Suivre un MOOC

http://www.formation-professionnelle.fr/2013/05/13/lapprenant-reve-des-moocs/

MOOC de langues : le contexte Les langues représentent sans doute le principal marché de l’apprentissage en ligne. Des dizaines de millions de personnes se forment déjà via des sites comme Busuu ou Livemocha. Nous avons vu il y a quelques mois que les MOOC de langues étaient relativement inexistants, bien que le format soit tout à fait adapté à cette discipline. Pour expliquer ce phénomène, il faut analyser le marché actuel, dans une large mesure saturé par des acteurs établis de longue date.

Autour des MOOC Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) une collecte de références initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert) Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Les 100 outils les plus utilisés en formation Depuis 2007, le Center for Learning & Performance Technologies édite chaque année le classement des 100 outils les plus utilisés en formation (initiale ou continue) par le biais d’un sondage auprès de 500 professionnels dans 48 pays différents. Cette année encore, et pour la 5ème année consécutive, Twitter domine ce classement. Identifions pour cette année les coups de cœur par catégorie qui apportent une valeur ajoutée indéniable. Catégorie : créer, développer, partager vos présentations / documents de formation Google Drive : anciennement Google Docs, la suite Office de Google propose ces outils avec l’avantage du Cloud ; autrement dit, accéder à vos documents/présentations depuis le web depuis n’importe quel périphérique.

Un MOOC à la doc La bonne santé des MOOCs en France est confirmée : à côté des MOOCs académiques "officiels" dont une première série commence le 16 janvier sur la plateforme FUN, on trouve nombre d'initiatives plus isolées et ô combien diverses, qui confirment ce que l'on pressentait : un nombre inouï de personnes et d'organisations souhaitent s'impliquer dans une dynamique de construction des apprentissages avec un large public. C'est par exemple aujourd'hui que commence le MOOC de FLE, récemment présenté sur Thot, consacré à la recherche d'emploi en français. Aujourd'hui encore, commence le troisième MOOC distribué sur la plateforme Neodemia, consacré à l'animation d'une communauté privée. Du côté d'Openclassroom, l'activité est également très intense : deux MOOCs en janvier, et au moins deux autres en février (un calendrier indiquant les dates de démarrage des cours serait d'ailelurs bienvenu sur le site d'Openclassroom !). L'équipe du MOOC DocTICE est déjà très présente sur les réseaux sociaux.

Mooc ITyPA, capitalisation et prospective J’avais pour intention de capitaliser mon parcours du Mooc ITyPA en mode collaboratif en mutualisant sur les divers blogs et autre pads avec les participants rencontrés en chemin. Vu la quantité de notes, de réflexions, de documents et d’articles accumulés et la saison se prêtant aux vœux et prospectives c’est sous cette forme que je décide de livrer ma capitalisation, voilà qui « bouclera ma boucle » ITyPA 2012. Cette « évaluation à froid » vient en réponse à la question ouverte que je me posais à mon entrée en ITyPA en octobre dernier : « Je suis donc curieux d’apprendre comment chaque personne peut apprendre dans ce dispositif, quels sont les stratégies ou les modèles qui peuvent émerger. »

Etes vous un formateur "behavioriste" Behaviorisme, constructivisme, connectivisme… les théories sur l’apprentissage se succèdent. Chacune d’elle se focalise sur un objet particulier : comportement observable, processus interne d’apprentissage, liens en jeu dans l’apprentissage… Nous autres formateurs sommes plus ou moins conscients de nos représentations sur ce qu’est apprendre. Le 1er Moocamp, la fabrique des MOOCs. Tout est dans le titre ! Cela va vite ! A peine le temps de s’habituer à deux nouveaux mots, «Mooc»(1) et «Barcamp»(2) , qu’ils se recombinent pour en créer un troisième : «Moocamp»(3) ! Le samedi 11 janvier 2014, SenseSchool, en association avec MakeSense(4), avec l’appui de France Université Numérique, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Centre de Recherche Interdisciplinaire, ont organisé une journée d’échange et d’innovation pour mettre en place «La fabrique des Mooc», une première en France, au coeur de Paris ! Cette journée de scénarisation collective de Mooc s’est articulée autour de quatre temps. Un premier temps collectif a réuni l’ensemble des participants (Bretagne, Ile de France, Languedoc-Roussillon, Normandie, Rhône-Alpes, etc….) pour prendre connaissance de l’organisation de la journée et la liste de la quinzaine d’idées de Mooc proposés.

Des cours gratuits et à distance : un MOOC c’est quoi au juste Il y a quinze jours l’article sur les MOOC (prononcez "mouk" à l'américaine) publié sur ce blog a recueilli une audience massive auprès d’un public passionné par l’explosion des massively open online courses. Cette semaine a ouvert le premier MOOC « certificatif » français à Centrale Lille. L’occasion d’essayer de faire le point sur un phénomène dont la France commence juste à comprendre l'ampleur. Partout dans le monde les MOOC font débat et beaucoup s'amusent comme ici de "l'hystérie" qu'ils provoquent parfois. Le blog MOOC explorer trace une distinction bien utile entre les cMOOC (connectivistes et proposant une vraie pédagogie différenciée) et les xMOOC, ceux dont on parle aujourd’hui tous les jours: « Le cMOOC est connectiviste : l’organisateur (peut-on vraiment parler d’enseignant ?) du “cours” (peut-on vraiment parler de cours ?)

Apprendre à Apprendre L'essentiel à savoir pour réussir sans travailler plus mais mieux. "notre chance d’avenir repose sur ce qui fait notre risque présent : le retard de notre esprit par rapport à ses possibilités" Edgar Morin, dans La méthode, tome 3 : La connaissance de la connaissance Si la capacité à apprendre est innée, car dans la nature du cerveau, le "savoir apprendre", qui favorise la réussite et mène à une véritable autonomie, est une compétence complexe qui nécessite d'acquérir une méthodologie d'apprentissage, et d'accepter de modifier ses représentations sur l'apprentissage, et parfois même ses représentations de soi. Tout apprentissage est une transformation profonde, il faut changer pour apprendre et on change en apprenant. Insolite à l'université ?

MOOC: la plate-forme française franchit la barre des 100.000 inscrits Recevez nos newsletters : Le ministère de l’Enseignement Supérieur a annoncé avoir dépassé les 100.000 inscrits aux MOOC, ces cours gratuits, sur la plateforme FUN depuis octobre 2013. Ce sont précisément 106.514 internautes qui se sont inscrits aux cours en lignes gratuits proposés sur la plateforme France Université Numérique (FUN) à l’adresse: www.france-universite-numerique.fr Si les MOOC (les Massive Open Online Courses) se sont d’abord très bien implantés aux Etats-Unis, ils sont arrivés en France par l’intermédiaire de grandes écoles françaises comme Centrale Lille, Polytechnique, ou l’Institut Mines-Télécom. La plateforme gouvernementale FUN a donc suivi cette tendance en permettant à tous les internautes, quelle que soit leur formation initiale, d’accéder à des connaissances pointues dans des domaines très variés: sciences, droit, management, relations internationales, médecine...

Un MOOC pour apprendre à entreprendre 5 fév 2013 Les cours en ligne prennent un nouvel essor avec l’arrivée d’outils développés pour un usage massif. Exemple de ces potentialités avec une initiative de nos voisins hispaniques, qui utilisent ce système pour sensibiliser à l’entrepreneuriat. Le premier MOOC en espagnol consacré à l’entreprise numérique a été inauguré en grande pompe à l’Université d’Alicante le 25 janvier dernier. Offert par l’Institut d’Economie Internationale, « Apprends à entreprendre » – tel est son nom – propose des modules avec une partie théorie, sous forme de conversation entre un professeur et deux médiatrices. Il dispose aussi de témoignages, comme celui du fondateur de Panoramio, start-up espagnole rapidement rachetée par Google.

Répertoire des cours ouverts et Moocs - Pour apprendre gratuitement, voici des cours ! Au début, beaucoup de plates-formes de cours ouverts étaient offertes par de grandes institutions ou à l'initiative d'organismes appuyés par des fondations. On y trouvait le MIT et plusieurs partenaires du consortium OCW, mais maintenant le mouvement s'étend aux initiatives gouvernementales et privées qui s'adressent aux professionnels et à ceux qui veulent le devenir. Nous avons inclus à ce répertoire les cours de Khan Academy, qui se déclinent maintenant en plusieurs langues dont le français, ceux de Code Academy, de Ted Ed, de Néomédia, de d'autres institutions indépendantes et sans doute encore d'autres dans le futur. Les cours ouverts ne donnent pas souvent de certification reconnue, mais couplés à un système indépendant de badges, comme Open badges, la certification indépendante, communautaire, sociale ou autre formule commence à apparaître et être reconnue dans plusieurs domaines professionnels.

Les objectifs des apprenants de MOOC Cet article est basé sur l’analyse des discours de 23 apprenants de MOOC recueillis par entretiens semi directifs. L’analyse du contenu des discours des 23 apprenants met en lumière cinq types d’objectifs que les répondants cherchent à atteindre. Frédéric Duriez a eu la gentillesse de me proposer une illustration de ces 5 intentions :

Merci de nous avoir fait découvrir ce blog très pertinenet sur les Moocs. by compagnon_sc_educ Apr 8

Related: