background preloader

Les conditions d'apprentissage des adultes (fiche CEDIP)

http://www.cedip.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_En_Lignes_no_43_cle6faf92-1.pdf

Related:  Pédagogie/Andragogie?AndragogieMOOC EFAN Formateur Adultesformation et pedaFormer au numérique

Neurosciences & apprentissage: qqles clés pr solliciter le cerveau Dans cette vidéo publiée sur Youtube, Pierre-Marie Lledo, Directeur de recherche au C.N.R.S, Chef d’unité « Perception et Mémoire » à l’Institut Pasteur, Directeur du laboratoire « Gènes, Synapses et Cognition » du C.N.R.S et Directeur d’Enseignement à l’Institut Pasteur, nous livre ses conclusions sur les neurosciences et l’apprentissage. Selon lui, pour qu’une mémoire puisse bien fonctionner, il faut espacer l’apprentissage, le répéter et dormir afin de consolider les informations retenues pendant le sommeil. Deux règles d’or pour un apprentissage efficace La première, l’apprenant doit éviter l’apprentissage regroupé et condensé et préférer la répétition espacée de l'apprentissage pour favoriser une meilleur mémorisation.

John Dewey, une pédagogie de l'expérience Mon expérience d’enseignement est marquée par le pragmatisme. C’est autour de sa méthodologie que j’ai articulé ma thèse de doctorat sur le collectif à la clinique de La Borde. Cette année, pour la première fois, j’ai en charge deux classes de terminale. Enseigner la philosophie est pour moi une aventure passionnante. Que savons-nous sur cet adulte qui part en formation ? Notes Cf. Intellectual Evolution from adolescence to Adulthood, Human Development, 1972, 15, 1-12. L'Illusion d'incompétence fléau méconnu de nos classes? Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet trop méconnu de nos classes l’illusion d’incompétence. Phénomène, qui selon une étude de Geneviève Marcotte toucherait près de 20% des élèves et qui n’est pas abordé une minute en formation initiale des professeurs et encore moins en formation continue tout au long de leurs carrières. De quoi s’agit t-il ? L’illusion d’incompétence se définit comme: « un décalage entre le potentiel, les compétences et capacités réelles d’un enfant et la perception qu’il en a »

Enseigner et Former Avec le Numérique : Formateur d'Adultes » A propos de ce cours Ce cours est co-produit par l'ENS de Cachan et l'ENS de Lyon L’objectif de ce cours est de faire le point sur les apports du numérique en formation d’adultes : de permettre à chaque participant d’aborder les questions liées à la formation des adultes en prenant en compte les technologies numériques présentes dans la société et au travail. d’aider, par des échanges entre professionnels, à transformer les activités pédagogiques par l’intégration des technologies numériques et à concevoir des projets de formation utilisant ces technologies. Public ciblé De la pédagogie à l’andragogie De la pédagogie à l’andragogie [1] Hugues LenoirEnseignant-chercheur à Paris-X en sciences de l’éducation, il est membre du Conseil scientifique de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI). L’auteur Repères 1.

De l’influence possible de Maria Montessori sur la formation des adultes - F Haeuw L’engouement pour la pédagogie Montessori laisse rêveur ; plus de soixante ans après sa disparition, le nombre d’écoles Montessori ne fait que s’accroitre (plus de 6000 établissements dans le monde se revendiquent de son héritage), même si les applications de ses travaux sont parfois parcellaires et ne retiennent qu’une partie de ses principes. En France, les parents sont prêts à payer jusque 600 euros par mois pour proposer à leurs enfants une alternative à l’école traditionnelle, alors même que nombre d’enseignants de ces écoles traditionnelles s’en revendiquent également. Dans son émission « rue des écoles » consacrée à cette thématique en 2014, France culture, s’interrogeait d’ailleurs malicieusement ainsi : « Comment une pédagogie créée en 1907 dans un quartier pauvre de Rome par le médecin Maria Montessori est-elle devenue la marotte éducative des bobos de l’Occident développé ? ». Mais que peut-on tirer comme enseignement pour la formation des adultes ? [5]

Arts du FLE 22/Oct/2014 05:05 Un numéro 22 spécial classe inversée en FLE avec Sophie Lhomme qui est enseignante de FLE en Espagne et blogueuse sur SophFLE! C’est aussi un numéro où je me suis lâché sur les News avec plein d’infos et Julie qui nous parle de son blog Fle Des Champs. Dans le point tech, je vous parle de Line.do, un outil qui vous permettra de faire de belles frises. Enfin, la rubrique fourre-tout avec plein de ressources et d’articles à lire. La prise de notes et son exploitation - Les Amphis de France 5 La prise de notes et son exploitation La prise de notes doit être un outil au service d'un travail efficace, qu'il est utile d'améliorer. Elle est le reflet de ce qu'on a besoin de savoir. Capter la parole, fixer l'essentiel par écrit, ce n'est pas tout noter, mais faire des choix, décider sans hésitation. Pour une bonne prise de notes, il faut être bien installé, en situation d'écoute maximale, imprégné du sujet. Comprendre et analyser la structure du discours : l'introduction, la conclusion, le plan etc... sont autant de guides pour le raisonnement.

Intégrer les usages du "Web 2.0" aux dispositifs de formation Une enquête de McKinsey a récemment montré en quoi les entreprises bénéficient du Web 2.0- c'est à dire des usages d'internet qui permettent aux utilisateurs de générer les contenus, d'interagir et de partager les informations. "Entreprise collaborative", "open source worplace"…les observateurs/ praticiens de ces usages du Web sont tous d'accord pour dire que nous vivons un profond changement dans notre rapport au savoir et aux apprentissages. Nous utilisons blogs, wikis, réseaux sociaux, pour capitaliser nos connaissances, les partager, faire des recherches, voir comment font les autres, les interroger et répondre à leurs questions…Nous y sommes tantôt experts, tantôt débutants, tantôt "entre pairs". La formation professionnelle ne peut rester à l'écart de ce mouvement de fond.

Numérique : « On a encore plus besoin du professeur » Entretien - Le philosophe Michel Serres voit dans le numérique une révolution comparable à l’apparition de l’écriture et de l’imprimerie. Un séisme dans la relation entre les êtres, le rapport à la connaissance, à l’espace et au temps, qui ébranle nos institutions (dont l’école) et invalide leur schéma pyramidal. Les réponses viendront du terrain. En quoi la révolution numérique vous amène-t-elle à parler d’un « nouvel humain » ? Michel Serres – Le diagnostic est clair et largement admis : depuis les années 1980, le numérique bouleverse toute la société, les commerces, l’industrie, la banque, les hôpitaux et l’école en particulier.

Related: