background preloader

Audition sur le changement climatique de Jean-Marc Jancovici, à l'Assemblée Nationale [CC] [SD]

Audition sur le changement climatique de Jean-Marc Jancovici, à l'Assemblée Nationale [CC] [SD]
Related:  Prise en compte laborieusetransversalChangement climatique

CItations Jancovici Jean Jouzel : « Notre climat se joue maintenant » A près un hiver aussi froid, les bonnes âmes diront que le réchauffement climatique n’est pas pour tout de suite ? Jean JOUZEL : « Il faudrait tenir les conférences sur le réchauffement climatique uniquement pendant la canicule ! Plus sérieusement, on n’a pas eu un hiver extraordinairement froid quand même. Quand on parle de température, il faut regarder dix ans par dix ans et voir tous les autres indices : la fonte des glaces dans l’Arctique, l’élévation du niveau de la mer… Le réchauffement climatique est un ensemble d’indicateurs. Il y aura toujours des hivers froids, bien sûr, mais ces hivers n’ont rien à voir avec ceux des années 60. Il est difficile de croire au phénomène tant qu’on ne le touche pas du doigt ! « C’est malheureusement normal qu’on ne le voit pas à une échéance de quelques dizaines d’années. L’hypothèse pessimiste laisse attendre une élévation moyenne de la température d’ici 2100 de 2 à 4 °C… Quelles seront les conséquences sur le territoire français ?

Accélération, fuite du temps : « Le burn-out menace quasiment tout le monde Cet article a initialement été publié dans le numéro 355 de la Revue Projet, intitulé : « Je suis débordé, donc je suis ? ». Pour découvrir ce numéro et la Revue Projet, rendez-vous ici. Revue Projet : Comment en êtes-vous venu à vous intéresser au thème de l’accélération ? Hartmut Rosa [1] : J’étais d’abord intrigué par le fait que nous soyons si efficaces pour gagner du temps, grâce à la technologie sous toutes ses formes – jusqu’au four à micro-ondes et au sèche-cheveux – sans que nous en ayons pour autant. J’ai consacré mon doctorat au philosophe canadien Charles Taylor qui explique que nous avons des « évaluations fortes » : nous savons ce qui est vraiment important et nous suivons ces évaluations dans nos vies. Cette rareté du temps a des conséquences sur nos manières de vivre. Quand et comment ce phénomène est-il apparu ? Imaginons que des extraterrestres nous observent. Puis vint la machine à vapeur. Quelle part imputer à la technique ? C’est un paradoxe. Oui.

Réchauffement climatique : "À l'échelle 2050-2100, il faut s'attendre à ce que tous ces glaciers aient quasiment disparu" Le glacier des Deux Alpes, qui culmine à 3 600 mètres d'altitude, n'a plus suffisamment de neige pour faire fonctionner la station. Un scénario voué à se répéter, pour le chercheur Eric Larose. Le glacier des Deux Alpes, en Isère, est fermé aux skieurs, ce qui n'était jamais arrivé durant le mois d'août, a appris France Bleu Isère dimanche 11 août. Le glacier, qui culmine à 3 600 mètres d'altitude, n'a plus suffisamment de neige pour faire fonctionner la station. franceinfo : Dans les Alpes, cette situation est inédite, mais était-elle prévisible ? Eric Larose : Elle est prévisible, et elle est observée depuis la fin du XIXe siècle. Le ski d'été, c'est quelque chose qui dégrade les glaciers ? Non, pas directement parce que les skieurs vont skier sur une couche de neige qui est soit rajoutée artificiellement, soit transportée, soit déposée naturellement par la nature. Cette fonte des neiges elle est aussi dangereuse parce qu'elle entraîne des chutes de rochers ?

The Shift Project (theshiftpr0ject) sur Twitter Qui détient le détonateur de la bombe climatique ? Mines de charbon à ciel ouvert en Australie ou en Chine, sables bitumineux au Canada, projets pétroliers fous en Arctique ou au large du Brésil… Dans un nouveau rapport, intitulé Point of No Return, Greenpeace a identifié 14 projets avec lesquels l’industrie fossile s’apprête à embraser le climat. Ces projets rejetteraient chaque année 6,34 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère. Pour vous donner une idée de grandeur, cela représente des émissions annuelles supérieures à celles des États-Unis.Des projets « monstrueux » Visualiser ces projets Le rapport est rendu public au moment où s’ouvre le Forum économique mondial de Davos. En novembre dernier, l’Agence internationale de l’énergie estimait que pour empêcher une augmentation globale des températures au-delà de 2°C, 2/3 de nos ressources fossiles doivent rester dans le sol. Il faut des alternatives. Industriels et décideurs politiques, avec « seulement » 14 projets, détiennent le détonateur de la bombe climatique. Partagez cet article :

Trier, manger bio, prendre son vélo… ce n’est pas comme ça qu’on sauvera la planète - Bibliobs Tout l'été, «l'Obs» republie le meilleur des articles de l'année sur son site internet. Aujourd'hui, le regard du philosophe Slavoj Zizek sur l'écologie. En décembre 2016, des milliers de citadins chinois asphyxiés par le smog ont dû se réfugier à la campagne dans l’espoir d’y trouver une atmosphère plus respirable. Cette «airpocalypse» a affecté 500 millions de personnes. Dans les grandes agglomérations, la vie quotidienne a pris les apparences d’un film post-apocalyptique: les passants équipés de masques à gaz circulaient dans un sinistre brouillard qui recouvrait les rues comme une chape. Ce contexte a clairement fait apparaître la séparation des classes: avant que le brouillard n’amène à fermer les aéroports, seuls ceux qui avaient les moyens de s’acheter un billet d’avion ont pu quitter les villes. Décroissants, démocrates, catastrophistes, etc.: comment se repérer dans la pensée écoloL’airpocalypse n’a cependant pas tardé à faire l’objet d’une normalisation. Battre sa coulpe

"Voyons grand comme ceux qui ont bâti les cathédrales" : Greta Thunberg alerte sur la nécessité d'agir pour la planète #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?Cliquez ici pour nous alerter ! Le discours de Greta Thunberg a, une fois de plus, fait sensation. La jeune Suédoise est une grande figure de la lutte contre le réchauffement climatique et a notamment été la tête de proue des "grèves scolaires pour le climat" qui ont agité plusieurs villes européennes ces derniers mois. Ce 16 avril, devant le Parlement européen, elle a souhaité alerter les députés sur la nécessité de sauver la planète. Greta Thunberg rappelle que notre planète, comme la cathédrale, est à reconstruire. Sous les applaudissements encourageants des élus politiques, elle a dénoncé "le mode de vie" des plus privilégiés qui mettent en péril les espèces animales autant que l'espèce humaine." L'adolescente exhorte tous les dirigeants politiques à faire preuve d'une "détermination farouche" pour établir un plan sur le long terme. Votre avis est précieux.

"Des esclaves énergétiques" Documentation > Publications > Articles > le pétrole, libérateur des esclaves ?, octobre 2011 Une préface pour "Des Esclaves Energétiques" octobre 2011 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com NB : ce texte constitue la préface d'un livre sur les liens entre l'esclavagisme et l'utilisation des énergies fossiles, "Des Esclaves Energétiques", de Jean-François Mouhot, publié chez Champ Vallon, 2011. Est-il anormal d’être esclavagiste ? Pourtant, à bien y regarder, cet état a été bien plus une exception qu’une règle dans l’histoire des hommes, même au sein des démocraties citées en exemple dans les manuels d’histoire : Rome et Athènes avaient des citoyens… et des esclaves en même temps ! Le règne animal lui-même n’est pas exempt de ce genre de relation : nombre d’animaux fournissent « gratuitement » du travail ou des services à d’autres, sans qu’ils aient trop le choix. Retour à la liste des articles

Stephen Harper’s energy minister denies climate change science Natural Resources Minister Joe Oliver is casting doubt on climate change science. “I think that people aren’t as worried as they were before about global warming of two degrees,” Oliver said in an editorial board interview with Montreal daily newspaper, La Presse. “Scientists have recently told us that our fears (on climate change) are exaggerated.” Meantime, a newly-published peer-reviewed study by Canadian and Chinese scientists has linked fossil fuels to rising temperatures in China. For his part, Oliver was not able to identify which scientists he was using as a source, the newspaper reported. But late on Friday, he told the Canadian Press in a statement that climate change was a “severe” problem. The La Presse report said that Oliver made reference to the United Kingdom’s Met Office which recently revised a forecast of warming predicted by 2017 to 0.43 C above down from a previous forecast of 0.54 C of warming. “I have no idea, I didn’t read that conclusion,” he told the newspaper.

Related: