background preloader

La question du latin

La question du latin
Related:  LATINConférences, cours, réflexionsANTIQUITE généralités

Bibliotheca Classica Selecta - Accueil Jean-Victor Vernhes explique l’étymologie et le sens véritable du mot grec νοῦς [noûs] “intellect” | Connaissance hellénique ▶ Etymologie (ὁ λύχνος n° 136, novembre 2013, article quatre) Ulysse et les Sirènes. Détail d’un stamnos attique à figures rouges du Peintre de la Sirène (vase éponyme), vers 480-470 av. J. Nestor, le sauveur LA RACINE *nes a été traditionnellement considérée comme exprimant la notion de retour, plus précisément celle de retour favorable. En vertu de quoi Νέστωρ (Nestor, roi de Pylos) a pu être défini — je cite ici le dictionnaire étymologique du grec de Hofmann (1950) — comme « der immer wiederkehrende, celui qui revient toujours ». Cette racine *nes est aujourd’hui perçue différemment. Quant à Νέστωρ, son nom est à comprendre comme signifiant “le sauveur”. Cela entraîne plusieurs conséquences en matière d’étymologie grecque. Ainsi, dans le n° 90 de Connaissance hellénique (2002), p. 76, nous avons proposé de rattacher à cette racine l’adverbe épique νόσφι (ν) “à l’écart”. Νόος et la racine *nes L’objet du présent article est l’étude du rattachement du mot νόος à ladite racine *nes.

latinSMS “Parlez-vous SMS ?”, qu’ils disent. Peuh ! Phénomène de mode insipide et passager. Mais tout khâgneux qui se respecte vous le dira : la langue la plus pratique pour écrire des texto, de nos jours comme dans l'Antiquité, c’est le latin. Plus encore que l’anglais, sa concision se révèle précieuse quand s’approche la limite fatidique des 160 caractères par message. X Y sal. d. Vale ! S v b e e v : Abrévation sybilline pour si vales bene est ego valeo (si tu vas bien, tant mieux, moi ça va). Gratias tibi ago ! Optime ! Super ! Bussum : composé tardif de sum (bussum, busse) : “je suis dans le bus”. Pepito : 2e p. sg. de l'impératif futur de pepito, are, verbe à l'histoire longue et complexe devant l'étymologie duquel même les plus vigoureux héritiers de Saussure et de Benvéniste ne peuvent que rester chocolat. Vis tecum : pour Vis tecum sit, "Que la Force soit avec toi". I mi : pour i mihi, "viens à moi". Arribo ! Eunostos

La Noétomalalie Historique | Histoire, Langue des Signes et Sourds Athenaeum Illustre Les expressions tirées de l'Antiquité Ouvrir la boîte de Pandore Signification actuelle S'exposer imprudemment à de graves dangers. Quels personnages ? Pandore, Prométhée, Épiméthée, Zeus. Résumons l'anecdote Selon Hésiode, Pandore fut la première femme terrestre. Étymologie des noms propres des mortels Méthée : qui réfléchit Pro : avant Epi : après Pandore : tous les dons Illustration Pandora, de Waterhouse (1896). jwwaterhouse.com. Ciel, mon antiquité ! - Arts & Spectacles Quatrième moment de cette semaine céleste : Thomas Reyser et Raphaël Blaise sont nos invités, nous évoquerons avec eux les cieux dans l’Antiquité grecque et romaine. Thomas Reyser et Raphaël Blaise Dupeyron © Rf Astrophysique et planètes ce lundi, pilotage et lignes aériennes ce mardi, veilleurs-danseurs de l’aube et du soir hier : Aujourd’hui, nous questionnons la pensée des Anciens. Dans l’Antiquité, physique et philosophie se confondent, et si l’on remarque une très forte présence du ciel dans les textes, c’est sous plusieurs angles très différents. Les ciels dans la Grèce et la Rome antiques ont peut être ceci de commun qu’ils cristallisent les questions que l’homme se pose sur sa destinée, son sort, son rapport au temps.C’est donc un duo qui marque la quatrième étape de cette semaine consacrée au ciel. Le premier a étudié un corpus de textes grecs, l’autre ausculte le ciel de Rome. D'abord, revenons au déballage de bibliothèque en chantier de Francine Bergé. Programmation musicale

Empereurs Romains. - Le blog de liviaaugustae.over-blog.com

Related: