background preloader

Le site portail de l'insertion par l'activité économique

Le site portail de l'insertion par l'activité économique
Related:  Insertion

Le blog d'une conseillère en insertion professionnelle AGEFICE - Présentation Le site du CNLE Quelles postures dans les pratiques d'accompagnement ? Les postures que nous adoptons en tant qu'accompagnants, dépendent bien évidemment de différents facteurs : des personnes accompagnées, individuellement ou en groupe, de l'alchimie relationnelle des deux partenaires, du champ dans lequel s'exerce l'activité, des objectifs fixés, et du style personnel des accompagnants qui renvoie à leur structure profonde. Sans oublier à l'horizon, les visées, puisque ce terme hyper-modernisé a remplacé les buts, les visions, les fins et qui chez Jacques Derrida deviennent même des visées de sens. Le croisement de ces différentes typologies déboucherait sur une infinité de combinaisons peu exploitables dans ce cadre. Une communauté de sens La souffrance est un problème d'existence qui se traite par l'existence. Cette conception de l'accompagnement débouche sur : Une posture éthique qui vise à l'autonomie de la personne dans sa manière de vivre cet accompagnement, respecte le rythme de la personne, intègre la confidentialité. Une conception de la relation

Animer un réseau - présentation "Flash" Lors de salons ou de diverses rencontres professionnelles, vous êtes amené à rencontrer des gens que vous ne connaissez pas et qui ne vous connaissent pas. Il est donc primordial pour vous de savoir vous présenter en quelques mots… c’est ce que nous appelons la Présentation "Flash" ! C’est une description rapide de votre activité qui va permettre à votre interlocuteur de comprendre ce que vous faites et de voir rapidement s’il y a un intérêt mutuel à poursuivre la relation. Pour être efficace, cette présentation doit être courte, explicite, mémorable et différenciante. Courte : Vous devez être capable de vous présenter en 30 secondes. Explicite : Votre interlocuteur doit clairement comprendre ce que vous faites. Exemple : Je suis consultant en marketing spécialiste des petites entreprises. Deux interprétations possibles : Mes clients sont des petites entreprises et je les conseille sur leurs actions marketing. Mémorable et différenciante : Pensez bande-annonce ! Maintenant à vous de jouer !

Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale Freins à lemploi - Laisse ton empreinte - Conception d'outils pédagogiques, Édition, Formations - Zoulouck et les freins à l'emploi Conçu à partir d'une enquête de terrain menée auprès de 31 travailleurs sociaux, 15 allocataires du RSA. On y parle notamment du C.E.R., Contrat d’Engagement Réciproque, base de la rencontre qui pourtant crée de la frustration, des malentendus, une forme de défiance réciproque… En effet, d’une part l’allocataire peut avoir le sentiment d’être jugé, évalué, mis dans des cases, puisque ce document très administratif sert avant tout à identifier 5 ou 6 freins ou difficultés. La tentation de se replier est donc grande. D’autre part, le fait de commencer par le C.E.R. incite le professionnel, une fois les freins identifiés à passer le relais à des spécialistes, vu qu’il ne se sent souvent pas légitime pour traiter ce genre de questions (addiction, hygiène, surendettement, insertion professionnelle, logement…). Extrait du DVD inclus dans l'outil Extrait de l'outil

Avec le digital, les magasins deviennent des points de contact Les distributeurs brick-and-mortar ne peuvent pas passer à côté du business offert par le digital. Grâce à son influence indirecte sur l'acte d'achat, il représente déjà plus de 50% du commerce de détail aux Etats-Unis. Sites, écrans in store, applications mobiles, réseaux sociaux, ils doivent se déployer sur tous les leviers digitaux, avant, pendant et après le magasin, explique Frank Rosenthal, blogueur et fondateur de Frank Rosenthal Conseils. Chiffres clés Aux Etats-Unis : - Le e-commerce (ventes en ligne) pèse déjà 6 à 8% du commerce de détail - L'influence indirecte du digital (préparation des achats sur internet ou sur mobile) représente 43 à 44% du commerce de détail - L'impact global du digital sur les achats dans le commerce de détail : 49 à 52% (en additionnant les deux impacts) Source : Forrester Janvier 2014 Frank Rosenthal - blogueur et fondateur de Frank Rosenthal Conseils Son twitter : @FrankRosenthal Comment les retailers s'emparent-ils du digital aujourd'hui ?

Mipes Espaces Formation à Nantes et Saint Herblain :: Formation professionnelle et l’accompagnement vers l’emploi, insertion, orientation Volonteurope-Report-Social-Inclusion-2013-Printer-Friendly.pdf

Related: