background preloader

Que font les DRH pour maitriser le climat social ?

Que font les DRH pour maitriser le climat social ?
Article publié le 08/03/2012 Plusieurs facteurs influent sur le climat social d’une entreprise. Il y a ceux qui sont d’ordre structurels et liés au fonctionnement inhérent de l’organisation (satisfaction des salariés, stress, risques psycho-sociaux,…) et ceux qui dépendent de la conjoncture et de l’environnement externe de l’entreprise, comme la crise actuellement. Les indicateurs que suivent les DRH (absentéisme, accidents du travail, turn-over, mobilité,…) sont conditionnés par le climat social. Attention, néanmoins à ne pas confondre les éléments déclencheurs qui impactent l’environnement et le fonctionnement de l’entreprise, de ce qu’il faut mesurer en réalité. « Les risques psycho-sociaux, le stress, le harcèlement moral sont des symptômes qui témoignent d’un malaise au sein de l’entreprise. Les dispositifs pour mesurer le climat social Quelles actions concrètes mettre en place ? Emilie Vidaud

Le climat social se dégrade dans les entreprises Les chefs d'entreprise et leurs salariés n'ont pas la même vision du climat qui règne dans leur société. Cela paraît évident mais les écarts de perception deviennent "inquiétants" estime l'IPSOS, après la publication le 12 janvier du sondage "Observatoire Social de l’Entreprise", réalisé auprès de 1014 salariés du secteur privé et 408 chefs d'entreprises, pour le compte du CESI, un organisme de formation professionnelle. Le sondage a été réalisé du 18 novembre au 6 décembre 2011, sur internet pour les salariés et par téléphone pour les dirigeants. 96% de ces dirigeants interrogés pensent que "le climat social en général" dans leur entreprise reste "très bon" ou "plutôt bon", contre 57% pour les salariés. La différence de perception la plus importante réside sans surprise dans les salaires, jugés "très bon" ou "bon" par 78% des dirigeants, 46% des employés. Paradoxalement, les salariés gardent confiance en l'avenir concernant la situation économique de leur entreprise. Léa Davy

Actualités : Quel climat social dans les entreprises en France, secteur par secteur ? accueil > actualités > Communiqués de Presse > Quel climat social dans les entreprises en France, secteur par secteur ? Quel climat social dans les entreprises en France, secteur par secteur ? BVA lance le modèle BEST Un diagnostic opérationnel du climat social de votre entreprise Après plus d'un an de R&D, BVA propose aujourd'hui aux entreprises son nouveau modèle d'analyse du Climat Social, BEST (Bien-Être et Satisfaction au Travail) : un modèle fiabilisé pour mesurer et expliquer la satisfaction au travail des salariés. L’indice B.E.S.T. permet de disposer d’un indicateur composite du Bien Être et de La Satisfaction au Travail des salariés, grâce à 50 sous indicateurs regroupés en cinq grandes dimensions du travail : son contenu, les relations avec les collègues, le management, la pression, le lien à l’entreprise. Pour cela, 2 200 interviews représentatives des salariés français d’entreprises de plus de 200 personnes ont été réalisées. Les enseignements de l'étude BEST en France

Présence syndicale et climat social perçu : une analyse différenciée salariés/dirigeants en France | Patrice Laroche mesure subjective des attributs organisationnels, et 3. la mesure des attributs organisationnelscombinant des dimensions subjectives et objectives.L’analyse des effets du climat social sur la productivité des salariés a suscité l’intérêtde nombreux chercheurs, notamment anglo-saxons (WAGAR, 1997 ; DEERY et IVERSON,1998). Le climat social serait un bon indicateur de la cohésion et du moral des salariés,supposés améliorer l’intensité et la qualité du travail et, par conséquent, la performanceorganisationnelle (GORDON et LADD, 1990 ; ANGLE et PERRY, 1986 ; KOCHAN et al .,1985). Une série de variables intermédiaires de comportements ou de performancesindividuelles et organisationnelles ont été testées dans des études empiriques, mises enrelation avec une mesure du climat organisationnel ou social : à titre d’exemple, OSTROFF(1993) étudie l’effet du climat sur le comportement et les attitudes individuelles, SHADUR et al. . voice a contrario

Le bilan social de l'entreprise Institué en France en 1977, le bilan social est un document qui regroupe l'ensemble des données chiffrées permettant d'avoir une vision globale de la santé sociale d'une entreprise sur une période de 3 ans. Les entreprises de plus de 300 salariés doivent établir un bilan social chaque année. Qu'est-ce que le bilan social d'une entreprise ? Le bilan social est un document regroupant l'ensemble des données chiffrées concernant la situation sociale sur les trois dernières années d'une entreprise. Quel est le contenu du bilan social ? De nombreuses données sont analysées pour l'établissement du bilan social comme notamment l'emploi, les rémunérations, les conditions d'hygiène et de sécurité, les conditions de travail, la formation, les relations professionnelles et les autres conditions de vie relevant de l'entreprise. Pourquoi une entreprise doit avoir un bilan social ? Le but du bilan social est d'apprécier la situation sociale de l'entreprise.

France Telecom/Orange : des mises en examen mais un climat social pacifié La peinture était à peine sèche. D'ailleurs le robinet dans les toilettes pour hommes n'était pas scellé. Pour dévoiler la cinquième édition du baromètre social, un outil publié tous les six mois depuis la crise sociale de l'entreprise, le DRH Bruno Mettling avait choisi le tout nouveau siège de l'opérateur, dans le XVe arrondissement de Paris. Ce même bâtiment qui a vu naître Canal Plus au milieu des années 80. Hasard de calendrier, ce rendez-vous prévu depuis une quinzaine de jours intervient moins d'une semaine après la panne des réseaux mobiles et la mise en examen de l'entreprise et de trois de ses anciens dirigeants pour harcèlement moral. Les mises en examen viennent donc perturber le travail de la direction des ressources humaines, confirmé par les résultats du fameux baromètre. Des changements de comportements Résultat : près d'un salarié sur deux considère que la qualité de vie au travail est meilleure chez France Telecom Orange qu'ailleurs.

La durée légale du travail Dernière mise à jour le 16 novembre 2010 Synthèse Fixée à 35 heures hebdomadaires pour toutes les entreprises quel que soit leur effectif, la durée légale du travail effectif est une durée de référence, un seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires. Il ne s’agit ni d’une durée minimale (les salariés peuvent être employés à temps partiel), ni d’un maximum : des heures supplémentaires peuvent être accomplies dans le respect des durées maximales au-delà desquelles aucun travail ne peut être demandé. A savoir Dans certains secteurs – tel le commerce de détail des fruits et légumes, épicerie et produits laitiers - s’applique une durée dite d’équivalence. Sommaire Fiche détaillée Quels sont les temps de travail comptabilisés dans la durée légale ? Le temps de déplacement professionnel pour se rendre sur le lieu d’exécution du contrat de travail n’est pas un temps de travail effectif. Quelles sont les durées maximales de travail ?

Climat social Mesurer ou auditer le climat social d'une entreprise revient à "prendre le pouls" de l'organisation. Cela permet d'établir un diagnostic précis des éventuels problèmes sociaux et managériaux existants ou à venir et donc par anticipation, de pouvoir corriger / prévenir tout dysfonctionnement qui pourrait freiner la bonne marche de l'entreprise. Plus précisément, mesurer ou auditer le climat social d'une société revient à évaluer et comprendre la perception qu'ont les collaborateurs sur tel ou tel aspect de la vie "sociale" de celle-ci et plus particulièrement sur tout ce qui concerne les grands sujets RH (ressources humaines) et managériaux, tels que l'implication des collaborateurs, la charge de stress, la qualité du management, la satisfaction de la politique de rémunération, la communication interne, etc. La mesure ou l'audit du climat social est aussi une étape indispensable pour détecter et appréhender d'éventuels risques psycho-sociaux. L'audit du climat social 100% sur mesure :

Le climat social - Maxicours Les différentes catégories d’indicateurs présentes dans un bilan social sont : • l’emploi, mesuré par différents indicateurs : les effectifs (effectif total, le nombre de contrats à durée déterminée, la répartition par âge et par sexe…), les embauches, les départs avec, en particulier, le turnover et l’absentéisme avec le nombre de journées d’absence ; • les rémunérations, mesurées par deux principaux indicateurs : le montant des rémunérations, avec par exemple la rémunération mensuelle moyenne, et la hiérarchie des rémunérations, avec la mesure de l’écart entre les rémunérations les plus basses et les plus élevées de l’organisation ; • la santé et la sécurité du travail. Le taux de fréquence des accidents rapporte le nombre d’accidents du travail donnant lieu à un arrêt de travail, au nombre d’heures travaillées. Le taux de gravité des incapacités temporaires rapporte le nombre de journées d’arrêt du travail, au nombre d'heures travaillées.

La Poste : 5 000 embauches pour améliorer le climat social Le groupe a annoncé, jeudi 13 septembre, la création de 15 000 postes sur la période 2012-2014 au lieu des 10 000 initialement prévues. Soit 5 000 supplémentaires. Cette décision intervient quelques jours après la publication des recommandations de Jean Kaspar qui préconisait la création de 4 500 à 5 000 postes pour faire face au malaise social dans l’entreprise. L’ancien secrétaire général de la CFDT avait été chargé d’un rapport sur les conditions de travail à la suite de deux suicides de salariés le 29 février et le 11 mars 2012. Le groupe précise que ces nouvelles embauches se feront en contrat à durée indéterminée (CDI). Cependant, les départs naturels, estimés entre 8 000 et 10 000 par an selon la direction, ne seront pas compensés par ces embauches qui reviennent à remplacer environ un départ sur deux. "Souffler un peu" "De la poudre aux yeux" pour les syndicats "C'est de nouveau de la poudre aux yeux!"

Related: