background preloader

Que font les DRH pour maitriser le climat social ?

Que font les DRH pour maitriser le climat social ?
Article publié le 08/03/2012 Plusieurs facteurs influent sur le climat social d’une entreprise. Il y a ceux qui sont d’ordre structurels et liés au fonctionnement inhérent de l’organisation (satisfaction des salariés, stress, risques psycho-sociaux,…) et ceux qui dépendent de la conjoncture et de l’environnement externe de l’entreprise, comme la crise actuellement. Les indicateurs que suivent les DRH (absentéisme, accidents du travail, turn-over, mobilité,…) sont conditionnés par le climat social. Il est donc nécessaire de prêter une attention particulière à ce lien social, pivot de la performance de l’organisation. « Les entreprises prennent de plus en plus conscience que le climat social a un réel impact sur leurs enjeux business », indique Yann Soilly, Consultant en organisation et stratégie pour PB Consulting Group. Attention, néanmoins à ne pas confondre les éléments déclencheurs qui impactent l’environnement et le fonctionnement de l’entreprise, de ce qu’il faut mesurer en réalité.

http://www.myrhline.com/actualite-rh/que-font-les-drh-pour-maitriser-le-climat-social.html#

Related:  10. Le dialogue social suffit-il à la cohésion de l'organisation?

Orange : le climat social s'est 'apaisé' Le directeur des ressources humaines du groupe France Télécom-Orange Bruno Mettling a affirmé aujourd'hui que les résultats d'un baromètre social mené auprès des salariés du groupe confirmaient "l'apaisement du climat social". En présentant à la presse les résultats de la quatrième vague de ce sondage CSA réalisé tous les six mois auprès de 4.000 salariés du groupe qui en compte 100.000 en France, M. Mettling a affirmé: "Ce nouveau baromètre nous montre très clairement la confirmation de l'apaisement du climat social". "Il est sain et vraiment très souhaitable qu'on ait une entreprise en voie d'apaisement, voire apaisée pour aborder les nouveaux défis qui sont devant nous dans le contexte concurrentiel", a ajouté M.

5 activités de teambuilding pour renforcer la cohésion d’équipe : 3H Coaching – Vivez pleinement ! La cohésion d’équipe au sein d’une entreprise est une condition sine qua none au développement et à la réussite de celle-ci. Il est primordial pour les dirigeants de savoir qu’ils peuvent compter sur une équipe engagée avec eux, et en qui ils peuvent avoir confiance. L’ensemble des collaborateurs doivent pouvoir travailler ensemble dans un même but, sans se tirer dans les pattes. Il n’y a rien de pire qu’une mauvaise ambiance, ou juste de simples problèmes de communication entre collègues pour entraîner une baisse de la motivation et un cercle vicieux de contre-performance. Pour éviter ce genre de troubles, il existe des activités à effectuer hors du cadre de l’entreprise. Elles permettent à des collègues, quel que soit leur sexe ou leur âge, de se retrouver et d’améliorer l’esprit d’équipe.

Malgré la crise, le climat social s'améliore en France Pour la première fois depuis 2008, une majorité de salariés s'estiment satisfaits du climat qui règne dans leur entreprise ou leur administration, révèle une étude publiée ce jeudi par l'Observatoire Cegos. Surprenant! En dépit des plans sociaux, des suicides et du stress au travail, le «climat social s'améliore en France». GPS : Une démarche pour mesurer la satisfaction des salariés Depuis une dizaine d’années, le réseau Anact-Aract propose un outil d’évaluation de la satisfaction des salariés au travail : la Gestion des Perspectives Sociales (GPS). « Plus de 35 000 salariés ont déjà participé à cette démarche qui permet, à un moment donné, de faire le point avec les salariés sur leur perception de la qualité de vie au travail (QVT) et du climat social dans leur entreprise », décrypte Florence Chambard, chargée de mission au Département Elaboration des Solutions de Transfert (EST) de l’Anact. GPS est une démarche participative qui implique tous les acteurs de l’entreprise : direction, encadrement, salariés, instances représentatives du personnel (IRP) réunis au sein d’un Comité de pilotage (Copil). « Il est essentiel d’obtenir l’adhésion de tous à la démarche », souligne Florence Chambard. Enquête par questionnaire Poser un diagnostic

19. La Ronde des Fraîcheurs : La lutte, c'est pas du gâteau La Ronde des Fraîcheurs, entreprise du groupe Intermarché basée à Estillac (Lot-et-Garonne), produit des pâtisseries industrielles. Du 9 mai au 12 juin, une grève de la majorité du personnel de production a touché cette entreprise, déclenchée par la remise en cause du 13e mois et d’une prime d’ancienneté. La grève avec blocage qui a touché l’entreprise La Ronde des Fraîcheurs en mai et juin est sans doute une préfiguration de ce qui pourrait se passer dans beaucoup d’entreprises : la nouvelle loi dite « de sécurisation de l’emploi » issue de l’Accord national interprofessionel ouvre la porte à de multiples baisses de salaires. Les capitalistes vont s’y engouffrer pour augmenter encore leurs profits. Côté patronal, cette grève n’a pas été prise à la légère. Blocus dés le premier jour

Le coût de l'absentéisme pour les entreprises a explosé en 2013 INFO LE FIGARO/ INFOGRAPHIE - D'un peu moins de 7 milliards d'euros en 2012, il est passé à près de 9 milliards en 2013. Pourtant, les salariés ont été absents un peu moins souvent en 2012. Explications. Comité social et économique (CSE) Financement Le CSE est doté d'un budget de fonctionnement et d'un budget des activités sociales et culturelles (ASC). L'employeur verse une subvention de fonctionnement au CSE en fonction de la taille de l'entreprise. Le budget de fonctionnement du CSE est fixé à : Accueil

Related: