background preloader

International Energy Agency

International Energy Agency

http://www.iea.org/

Related:  Gérer les ressources énergétiquesClimat

2 - Energie et tensions internationales Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! Le changement climatique pour les nuls - O. Nouaillas, J. Devisse Les équilibres mondiaux sont atteints comme jamais : érosion de la biodiversité, pollutions parfois irréversibles, démographie galopante, surexploitation des ressources... Ces constats implacables s'ajoutent et amplifient le déséquilibre du climat. Le dernier rapport du GIEC alerte l'opinion sur la réalité du réchauffement climatique et sur ses conséquences à courts et moyens termes. Un changement profond de notre façon d'habiter le monde doit être envisagé. Or, pour agir, il est nécessaire de comprendre : pourquoi la biodiversité des milieux et des espèces est-elle notre meilleure garantie de survie ? Quels sont les fantasmes et la réalité du changement climatique ?

L'innovation française tient à un panel de technologies La France a tout intérêt à miser sur des secteurs comme les interfaces homme/machine, les moteurs 3D ou les systèmes complexes pour continuer à prouver sa capacité à innover. Le secteur des technologies de l’information et de la communication a de beaux jours devant lui, avec une croissance annuelle attendue de près de 4 % (3,8 %) d’ici à 2013, estime le rapport "85 technologies clés dans sept secteurs économiques", et édité par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Selon ce dernier, c’est l’occasion de miser sur certains secteurs en particuliers : celui des interfaces homme/machines, des nanotechnologies, de l’ingénierie de systèmes complexes et des systèmes de systèmes*. Le potentiel technologique du pays est par ailleurs important dans le progressive/intelligent manufacturing, les technologies de numérisation de contenus, les moteurs 3D, mais aussi l’architecture dédiée aux services de virtualisation, note le rapport. Conjoncture propice au développement

La consommation énergétique mondiale à la hausse > Energies Enerdata, la société d'information spécialisée dans l'industrie énergétique mondiale et le marché du carbone, a analysé les tendances de la demande énergétique, à partir de ses données 2010 des pays du G20 : il en ressort que "la croissance de la demande résulte de la sortie de crise et d'une forte dynamique des marchés." En effet, la consommation énergétique du G20 est montée en flèche – plus de 5% en 2010 – après le léger déclin de 2009. Cette forte croissance provient de deux tendances convergentes. D'une part, les pays industrialisés, qui ont subi une nette baisse de leur demande d’énergie en 2009, ont connu une reprise vigoureuse en 2010, pour retrouver des niveaux presque équivalents à leurs tendances historiques. Les marchés du pétrole, du gaz, du charbon et de l’électricité ont tous suivi ce mouvement. D'autre part, la Chine et l'Inde, qui n'avaient montré aucun signe de ralentissement en 2009, ont poursuivi leur demande intense pour toutes les formes d'énergies.

IntercontinentalExchange Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ICE. Historique[modifier | modifier le code] LʼICE a été créé en 2000 par Jeffrey Sprecher. 1 - Energie et tensions internationales Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! {* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *}

Version française du site internet de la CCNUCC La 20ème réunion de la Conférence des Parties et la dixième de la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kyoto (COP20 / CMP10) s'est tenue à Lima du 1er au 14 Décembre sous la présidence du gouvernement du Pérou. Consultez un résumé des principaux résultats de la conférence. Consultez les décisions adoptées à la COP 20/CMP 10. Visualisez les sessions de la conférence en vidéo à la demande. Pour accéder au site officiel de la COP 20 / CMP 10 à Lima, cliquez ici (en anglais ou en espagnol). Décider en situation d’incertitude: Quatre approches possibles « Innovation Tribune La stratégie a pour but de décider quoi faire dans une situation donnée pour atteindre un objectif donné. Fondamentalement, la décision stratégique se ramène à la question "Que faire ensuite?". Deux dimensions caractérisent les approches possibles dans cette démarche stratégique: la prédiction et le contrôle. La première dimension est celle de la prédiction: dans quelle mesure ma démarche repose-t-elle sur une prédiction du marché futur? Une forte prédiction nous place dans des approches de type planification - j’approfondis ma prédiction du marché avant d’engager une action – ou de type vision - j’imagine le futur marché et je m’attache à faire de ma vision la réalité. Une faible prédiction nous place plutôt dans une approche de type adaptative: je n’essaie pas de prédire le futur marché, j’avance et je m’adapte aux changements qui surviennent.

Portail Thermoptim-UNIT: Exergie Soit un système ouvert [2] fonctionnant en régime permanent échangeant de l'énergie avec son environnement supposé à Le pétrole est bientôt mort, vive les bactéries ! Et si l’avenir de l’automobile s’écrivait actuellement à Bedford, près de Boston ? C’est en tout cas le pari de l’allemand Audi qui a noué un partenariat stratégique avec Joule Unlimited pour l’aider à développer un nouveau carburant aux vertus quasi magiques : propre, renouvelable, et abordable. Joule Unlimited vient de se voir décerner mi-novembre le titre de start-up verte la plus prometteuse de l’année par le New England Clean Energy Council (NECEC). Un titre parmi d’autres pour cette start-up considérée comme une pépite mondiale en matière d’énergie, qui ambitionne de produire un carburant tout à la fois vert et pas cher.

Géopolitique de l’énergie - La Cliothèque La revue Hérodote, revue de géographie et de géopolitique, a été lancée en 1976. Il y a bientôt quarante ans, et j’étais étudiant. Cette année, la Cliothèque a entrepris la recension systématique de chaque numéro de cette publication fondée par Yves Lacoste, un ami des Clionautes depuis le salon du livre des sciences humaines.

Changement climatique - Vue d'ensemble Catalyser l’action sur le climat Au sein du Groupe de la Banque mondiale, le pôle Changement climatique a quatre grands objectifs de travail : Ces objectifs sous-tendent l’action de la Banque dans cinq grands domaines : construire des villes sobres en carbone et adaptées au changement climatique ; évoluer vers d’une agriculture « climato-intelligente » et restaurer les paysages forestiers ; accélérer la maîtrise de l’énergie et les investissements dans les énergies renouvelables, notamment l’hydroélectricité ; soutenir les mesures qui visent à éliminer les subventions aux combustibles fossiles et développer la tarification du carbone afin d’établir un juste prix pour les émissions. En travaillant avec ses partenaires, le Groupe de la Banque mondiale a su trouver des moyens innovants pour mobiliser des ressources supplémentaires afin de financer des actions sur le climat.

Related:  Energypaulq