background preloader

How NASA might build its very first warp drive

How NASA might build its very first warp drive

http://io9.com/5963263/how-nasa-will-build-its-very-first-warp-drive

Quand un virus sauve une bactérie du suicide Dans la nature, les principaux ennemis des bactéries ne sont pas les antibiotiques, mais les bactériophages (ou phages). Dix fois plus nombreux que les bactéries, ils ne s'en prennent qu'à elles. Comme on peut le voir sur les photographies ci-dessus prises à l'aide d'un microscope, les phages ont la plupart du temps une forme de champignon : la tête contient le matériel génétique du virus, qui est injecté dans la bactérie par le pied. Ainsi que l'expliquait récemment un dossier du supplément Science & Techno du Monde (accessible ici), lorsqu'ils rencontrent leurs proies, "les phages les infectent et se multiplient en utilisant le matériel de leur hôte. Puis ils détruisent la paroi de la bactérie pour se libérer, prêts à attaquer de nouvelles bactéries. Un cycle complet se déroule très rapidement, de quelques minutes à une heure."

X-43A : l'avion le plus rapide du monde n'emporte pas de comburant ! X-43A : l'avion le plus rapide du monde n'emporte pas de comburant ! - 2 Photos Samedi 27 mars 2004. Les conditions météo sont parfaites. De forts vents en altitude ont failli reporter cet essai qui est en fait la deuxième tentative de vol du X-43A. La civilisation maya a-t-elle disparu à cause de changements climatiques ? Vue depuis le sommet du temple maya Caana à Caracol (Belize). Cette ville possédait trois grands points d'eau. Les sécheresses les ont peut-être asséchés, provoquant alors la mort de la cité ? © Douglas Kennett, Penn State La civilisation maya a-t-elle disparu à cause de changements climatiques ? L’exceptionnel odorat des fourmis étonne les scientifiques Les fourmis carpenter Camponotus floridanus forment de grandes colonies dans du bois mort. Elles dépérissent totalement lors du décès de la reine. © bob in swamp, Flickr, CC by-nc-sa 2.0 L’exceptionnel odorat des fourmis étonne les scientifiques - 2 Photos Les fourmis intriguent depuis toujours un grand nombre de passionnés. Les raisons sont nombreuses. Ce petit arthropode établit par exemple des colonies hautement spécialisées au sein desquelles le travail est distinctement partagé entre les individus.

Comment les grands sportifs arrivent à ralentir le temps «Tout ralentit, la balle paraît plus grosse et vous avez l'impression d'avoir plus de temps pour taper», expliquait John McEnroe à propos de ses meilleurs coups. Le témoignage du tennisman américain n'est peut-être pas une forfanterie de plus de sa part, d'après des chercheurs travaillant à l'University College de Londres qui ont trouvé que la perception que l'on avait de l'écoulement du temps pouvait être modifiée lors de la phase de préparation d'un geste. Un phénomène qui pourrait être amplifié chez certains sportifs de très haut niveau. Ce n'est pas John McEnroe, mais Tetsuharu Kawakami, un des plus grands joueurs de baseball japonais de tous les temps, qui a donné au spécialiste des neurosciences Nobuhiro Hagura l'idée de travailler sur ce sujet. Ce joueur d'exception disait en effet qu'il avait parfois l'impression que la balle s'arrêtait juste avant qu'il ne la frappe.

Non, l’ADN ne contient pas que des gènes, affirme le programme Encode ! On connaît bien la fameuse structure en double hélice de la longue molécule d'ADN. On a décrypté le code génétique, qui explique la synthèse des protéines. Mais le génome recèle encore bien des mystères. © Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0 Non, l’ADN ne contient pas que des gènes, affirme le programme Encode ! Pourquoi devient-on sourd en écoutant la musique trop fort ? Les écouteurs nous crient dans les oreilles ! En ville, les bruits de la rue sont si intenses que 90 % des amateurs de musique montent le son de leur baladeur à des niveaux trop élevés, ce qui détériore la myéline du cerveau. © ToMiNoU, Flickr, cc by nc sa 2.0 Pourquoi devient-on sourd en écoutant la musique trop fort ?

Étonnant : un semblant de photosynthèse observé chez un puceron Le puceron vert du pois (Acyrthosiphon pisum), un insecte homoptère mesurant 2,5 à 4,4 mm de long, parasite de nombreuses plantes de la famille des légumineuses (pois, haricot, luzerne, etc.). © Bettaman, Flickr, CC by-nc-sa 2.0 Étonnant : un semblant de photosynthèse observé chez un puceron - 2 Photos Les plantes sont des organismes photosynthétiques.

Related:  Sci and Tech