background preloader

L'histoire globale pour tous

L'histoire globale pour tous
L'histoire globale pour tous [dimanche 03 février 2013 - 11:00] Histoire Inventer le monde. Éditeur : La Documentation Française 64 pages Combien de temps faut-il à une innovation pour se diffuser dans la société ? À défaut d'apporter une réponse, le dernier livre de Patrick Boucheron contribue à l'accélération de ce processus. Synthétiser le foisonnement Difficile de résumer en quelques pages la richesse des évolutions de l'histoire du monde. Ces mondialisations auraient pu être chinoise ou turque, puisqu'à cette époque, l'islam est l'un des principaux facteurs de décloisonnement du monde via le commerce. L'introduction en forme de récit se double d'une mise au point très claire dans le domaine de l'historiographie. Mettre en avant la diversité Les documents accompagnés de mises au point de l'auteur font la part belle aux peintures, aux photographies d'objets et aux cartes. Finalement, c'est un support pédagogique luxueux qu'a édité La Documentation Française. Related:  Nouveaux horizons des EuropéensLectures

La controverse de Valladolid ou la problématique de l'altérité Notes D’après le roman très documenté de J.-C. Carrière, La Controverse de Valladolid, Paris, Pocket, 1992. B. de Las Casas, La Très Brève Relation de la destruction des Indes, Paris, La Découverte, 1996. M. Au sens d’Olivier Abel et non de Lyotard (O. Aristote, De l’âme, Paris, Vrin, 1969, II, 2, 4132b. Aristote, Politique, Paris, Vrin, 1970, I, 6, 1254b. T. On mobilise ce genre de diagnostic chaque fois que l’altérité fait problème, comme par exemple dans le cas des « enfants sauvages ». G. Entre autres, l’œuvre du franciscain Sahagun, Histoire générale des choses de la nouvelle Espagne. G. Au XVIe siècle, l’augustinisme politique renaît avec la tradition ostiensiste (d’après le nom du théologien Henri de Suse, cardinal d’Ostie). À cette conception plus modérée est associé le nom de Francisco Vitoria (professeur à Salamanque, ami d’Érasme, conseiller de Charles Quint). M.

Dossier – Histoire mondiale, histoire globale, histoire connectée… DOSSIER – Histoire mondiale, histoire globale, histoire connectée… [vendredi 05 octobre 2012] "Histoire globale", "histoire connectée", "world history"… Quel que soit le nom qu’on préfère lui donner, un important mouvement scientifique et éditorial semble ébranler, en France comme à l’étranger, les représentations communément admises de la coexistence et de la mise en relation des peuples. Derrière une cette variété d’étiquettes au demeurant énigmatiques s’esquisse en somme une nouvelle histoire des Grandes découvertes prises comme événements organisateurs du "grand désenclavement" ou de "l’invention du monde" . En écho à la mondialisation et dans un échange renouvelé avec l’anthropologie émerge un nouveau discours historique sur la planète des hommes, une vision décentrée qui entend écorner une certaine domination symbolique (et culturelle) de l’Occident établie au moyen d’un "vol de l’histoire" . Critiques : - Romain Bertrand, L'Histoire à parts égales. Entretiens :

Christian Delacroix, François Dosse et Patrick Garcia : CAPES d’Histoire et de Géographie. Bibliographie actualisée pour l’épreuve sur dossier. Christian Delacroix,François Dosse et Patrick Garcia Cette bibliographie constitue une remise à jour du document publié en mai 2002. Christian Delacroix, François Dosse et Patrick Garcia dirigent la collection « Histoire en débats », Points-Seuil. L’indispensable … Les rapports du jury (à lire avant tout autre chose…). Lire attentivement les trois ou quatre derniers rapports du jury (publiés chaque année —novembre— par la revue Historiens et Géographes). Ouvrages « de base»… • Philippe Poirrier, Aborder l’histoire, Mémo-Seuil, 2000. En 96 pages (!) • Antoine Prost, Douze leçons sur l’histoire, Points-Seuil, (se procurer l’édition la plus récente). Désormais l’ouvrage de référence en épistémologie de l’histoire pour l’épreuve. à aussi l’avantage de proposer de nombreux textes courts. • L’histoire aujourd’hui, Éditions Sciences Humaines, 1999. • Henry Rousso, La hantise du passé, Textuel, 1998. Deux ouvrages écrits dans l’optique de l’épreuve. nb.

Aventuriers des mers | Institut du monde arabe Guidés par Sindbad le marin de légende, al-Idrîsî le géographe, Ibn Battûta l’explorateur et bien d’autres encore, embarquez au côté des Arabes, maîtres des mers, et des grands navigateurs européens qui empruntèrent leurs routes, pour un fabuleux périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien. Des débuts de l’islam à l’aube du XVIIe siècle, une aventure en mer à voir et à vivre, au fil d’un parcours immersif exceptionnel mêlant son, images et procédés optiques. D’extraordinaires récits de voyages ont conté la richesse des échanges maritimes entre les mers de l’Ancien Monde. Les plus fameux des témoins-voyageurs partagent avec vous ces fabuleux récits, fils d’Ariane de l’exposition. Ils vous emmènent à la croisée de l’or d’Afrique et de l’argent d’Occident, des monnaies grecques et des diamants de Golconde, des verreries d’Alexandrie, de Venise ou de Bohême et des porcelaines, des soieries et des épices venues de Chine et des Moluques.

25 avril 1507 - Et Waldseemüller inventa l'Amérique... - Herodote.net Le 25 avril 1507, peu de gens prêtent attention à l'impression, à Saint-Dié, dans les Vosges, d'un document de cartographie. C'est un commentaire accolé à une grande carte du monde nommée Universalis Cosmographiæ et dessinée par le moine géographe Martin Waldseemüller. Quinze ans après que Christophe Colomb a posé le pied sur une île des Antilles, ce document tiré à un millier d'exemplaires va révolutionner la perception qu'ont les hommes de leur planète en montrant que les terres découvertes par le navigateur génois constituent un Nouveau Monde et non pas un appendice de l'Asie. Par une singulière injustice du destin, ce Nouveau Monde va prendre le prénom d'un fringant Florentin sans grand mérite. Baptême officieux du Nouveau Monde Le commentaire est intitulé en bref Cosmographiæ Introductio et de façon plus détaillée, dans le style de l'époque. En regard, dans la marge, est imprimé pour la première fois le mot America, appelé à une immense fortune.

L’empirisme : ses voies et ses méthodes - La vie des idées Recensé : André Charrak, Empirisme et théorie de la connaissance, Paris, Vrin, Bibliothèque d’histoire de la Philosophie, Novembre 2009, 176 p. , 18 euros. L’ouvrage qu’André Charrak fait paraître aux éditions Vrin constitue le troisième volet d’un triptyque, le volet central et conclusif, encadré d’un côté par une étude monographique, Empirisme et métaphysique, de l’autre par le traitement comparatif d’un problème exemplaire, Contingence et nécessité des lois de la nature [1]. S’il ne s’agissait que d’exercices de style, André Charrak aurait démontré là qu’il excelle dans l’application de trois méthodes : le commentaire structural, l’histoire des idées, l’histoire des systèmes de pensée. Définir l’empirisme : trois écueils Qu’est-ce que l’empirisme ? La seconde manière est plus un héritage du positivisme comtien que l’expression formelle de l’empirisme lui-même. La troisième manière de décrire l’empirisme enfin, le recentre sur des questions de méthode. Empirisme et métaphysique [4] F.

Le tour du monde avec la BNF Comment les grands navigateurs, au XIV ème siècle, se représentaient ils la planète? Avec quels instruments se lançaient ils sur les océans? Comment transcrivaient ils leurs découvertes? L'exposition de la BNF, "L'âge d'or des cartes marines, quand l'Europe découvrait le monde", répond à toutes ces questions et à bien d'autres. Une vision "européocentrée" du monde Sous un angle inédit, l'exposition interroge la manière dont les Européens ont découvert, conquis, dominé, mais aussi étudié et représenté territoires et peuples, entre le XIV ème et le XVIII ème siècle. Les portulans, des oeuvres d'art La Bibliothèque Nationale de France s'enorgueillit de posséder la plus grande collection de "portulans"au monde. Un parcours en 4 étapes La première partie de l'exposition s'ouvre sur l'apparition des portulans, leurs techniques de fabrication, leurs usages et leurs utilisateurs. L'invitation au voyage Grandes découvertes et partages du Monde La représentation de l'Océan Indien La visite en famille

La quatrième partie du monde - L'invention d'un nouveau continent - Herodote.net Dans cet essai très riche, l’historien américain Toby Lester raconte le long cheminement intellectuel qui a conduit à la réalisation de la carte de Waldseemüller où est mentionné pour la première fois l’existence d’un nouveau continent, l’Amérique. Il signe un ouvrage bien documenté et d’une lecture très agréable sur cette carte mythique dont il ne subsiste aujourd’hui qu’un seul exemplaire acheté en 2003 à prix d’or (dix millions de dollars) par la Bibliothèque du Congrès à Washington. Le moine cartographe Martin Waldseemüller et l’érudit Matthias Ringmann font imprimer en 1507 un ouvrage intitulé Introduction à la cosmographie accompagné d’une carte du monde. C’est sur ces documents qu’apparaît pour la première fois le nom d’Amérique. Cette histoire est bien connue : ce nom vient d’Amerigo Vespucci, le marchand florentin qui relate, dans une lettre adressée au duc de Lorraine, ses voyages à travers l’océan Atlantique. L’intuition géniale d’un nouveau continent Laurent Pericone

Related: