background preloader

Coopérer en information scientifique et technique - Cirad

Coopérer en information scientifique et technique - Cirad

http://coop-ist.cirad.fr/

Related:  Publications scientifiquesInformation Scientifique et Technique

L’impact d’une publication scientifique dans le temps L‘impact d’un scientifique dans le temps est réparti de manière aléatoire par rapport aux études qu’il va publier. Ce phénomène est décrit par un simple modèle dans lequel l’impact d’un scientifique est une fonction de facteur incluant la productivité et la créativité. Les recherches précédentes sur la créativité suggéraient qu’un scientifique va faire ses principales découvertes au début de sa carrière.

INIST : Et maintenant, on fait quoi ? [Précision sur le titre : "on fait quoi" désigne l'Inist, et non les auteurs envisagent des procédures pénales à son encontre. L'objet de ce billet -- comme à mon habitude -- est technique, et essaie de poser des questions sur ce que techniquement l'Inist peut faire de sa plate-forme.<update>En revanche, pour les auteurs qui se demanderaient "Et maintenant, on fait quoi ?", il y a ça !

Observatoire des technologies de l'IST Le blog ‘Jstor Labs’ publie, ce 6/03/17, un billet présentant ‘Text analyser‘, un nouvel outil (en mode béta) de recherche de livres ou d’articles dans la base JSTOR. (Lu sur echosdoc). [2] Dans le premier écran on saisit par copier coller un article , un résumé , et même une image ! En téléchargement, les formats acceptés sont : csv, doc, docx, gif, htm, html, jpg, jpeg, json, pdf, png, pptx, rtf, tif (tiff), txt, xlsx.

6 - Attribuer une licence Creative Commons à une oeuvre / Connaitre et utiliser les licences Creative Commons / Publier et diffuser / Aide à la publication Attribuer une licence Creative Commons à une œuvre est une procédure simple, pouvant être réalisée en ligne, et ne nécessitant aucune signature. Quelques précautions préalables Rappelez-vous que votre choix est irrévocable ; Vérifiez que votre œuvre est couverte par le droit d’auteur et/ou le droit des bases de données (les licences Creative Commons ne sont pas adaptées aux logiciels) ; Assurez-vous d’avoir l’autorisation écrite de tous les ayants droit de votre œuvre et des œuvres que vous réutilisez si votre œuvre est une adaptation. Les ayants droit sont les personnes détenant un droit du fait de leur lien avec l’auteur qui est bénéficiaire direct du droit d’auteur ; Assurez-vous de bien comprendre les termes de la licence que vous avez l’intention d’utiliser. Lisez en les termes juridiques, pas seulement le résumé ; Assurez-vous de bien prendre en compte les termes de la licence originale si votre œuvre est une adaptation ou une réutilisation.

Mise en garde : VDM Verlag ou Éditions universitaires européennes « Presses de l'Université du Québec Chère Madame,En recherchant des travaux académiques répertoriés par des bibliothèques en ligne, j’ai trouvé une mention de votre travail universitaire s’intitulant: «XXX».Les Éditions Universitaires Européennes se spécialisent dans la publication de thèses et de mémoires de fin d’études. Ainsi, nous pensons que le thème de votre travail pourrait s’inscrire dans notre ligne éditoriale.Je serais donc très heureuse si vous pouviez nous faire connaître votre intérêt pour une publication gratuite de votre travail et nous faire parvenir votre adresse électronique afin que nous puissions vous envoyer de plus amples informations.Au plaisir de vous lire. Sincères salutations, Véronique Mercier Lectorat ÉDITIONS UNIVERSITAIRES EUROPÉENNES Peut-être avez-vous déjà reçu ce courriel, peut-être même y avez-vous répondu avec empressement. Comment la compagnie opère-t-elle ?

Economie du document (Bloc-notes de Jean-Michel Salaün) Le cours ouvert en ligne sur l'économie du document s'est achevé fin avril. Le cours n'en est pas à sa première version. Il a précédemment été proposé en format ouvert trois fois sur le web depuis 2008. La dernière version a bénéficié des expériences précédentes, mais elle a compris aussi de nombreuses innovations. En voici un bref bilan subjectif du côté enseignant. L’édition scientifique est-elle mise en danger par la loi pour « une République numérique » ? Au nom d’une irréaliste « idéologie de la gratuité » par François Gèze, président du groupe des éditeurs universitaires du Syndicat national de l’édition La loi « pour une République numérique » de Mme Axelle Lemaire part assurément d’une bonne intention : « Anticiper les changements à l’œuvre » pour adapter le droit aux mutations sociales et économiques que provoque la « révolution numérique ». Elle concerne des domaines variés dont, logiquement, l’édition scientifique numérique. Comme les revues scientifiques ne s’adressent pas au grand public, on ignore en effet souvent qu’elles constituent la part majoritaire de l’édition numérique mondiale. Ce que l’on ignore également souvent, c’est que les éditeurs présents sur ces plateformes autorisent en général les auteurs des articles publiés à les rendre gratuitement accessibles par ailleurs (dans des « archives ouvertes ») après une certaine durée d’embargo, variable selon les disciplines.

openaccess.inist.fr/?Les-megarevues Publié le 20 février, par Thérèse HAMEAU Qu’est-ce qu’une mégarevue ? Ce billet tente d’apporter une réponse par la définition de critères et la présentation d’exemples. Le modèle des mégarevues marque une rupture importante par rapport aux critères classiques de l’édition scientifique.

Brèves : actualité du monde de l'information et des bibliothèques Les brèves de l'enssib passent le relais au Fil du BBF Lancées en octobre 2009, les brèves de l'enssib ont eu pour vocation de proposer un service de veille sur l'actualité professionnelle des métiers du livre et de l'information et leurs problématiques connexes.Après plus de 5 ans d'activité, et un total de 1353 brèves, ce service prend fin et l'enssib fait évoluer l'ensemble de ses services en ligne :la relève des brèves est (...) En savoir plus | De quelles brèves sont issues ces images ? De gauche à droite et de haut en bas :Opendata France : bilan sur l’ouverture des données des collectivités, Julia Morineau, brève de l'enssib, 15 octobre 2014.L'homoparentalité censurée par la Bibliothèque Nationale de Singapour, Béatrice Michel, brève de l'enssib, 16 juillet 2014.Recommandations sur le livre numérique en bibliothèque, Pierre Moison, brève de l'enssib, 11 (...) En savoir plus | À vos tablettes !

Elsevier s'achète le réseau social de chercheurs SSRN (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Cet achat, pour une somme non dévoilée, permettra au groupe d'intensifier sa stratégie en ligne et ses relations avec la communauté des chercheurs. SSRN sera ainsi intégré au programme de gestion Mendeley, qui offre aux chercheurs la possibilité de planifier la rédaction et la publication de leurs travaux. Ainsi, SSRN devrait s'intégrer en début de chaîne, lors de la rédaction des articles, en permettant le partage facilité d'informations. Ensuite, Mendeley prendrait le relais, avec des outils d'analyses et de performances une fois la publication effectuée.

affordance.info Fake News, Post-Truth, Filter Bubble, toute puissance des algorithmes, voilà, parmi d'autres, quelques-unes des expressions qui semblent aujourd'hui caractériser le plus notre rapport au numérique. Après le lancement de l'initiative assez étonnamment controversée du Décodex du site Le Monde, sonne aujourd'hui l'heure de la mobilisation face aux Fake News en France, avec comme contexte l'élection présidentielle à venir, et en mobilisant les grandes plateformes (Facebook et Google) avec l'aide de journalistes et de sites de presse, comme l'expliquent Le Monde et Les Echos : Comme "média", "le" numérique tel qu'en tous cas il prend forme au sein des gigantesques écosystèmes de services ou plateformes que sont Google, Facebook et quelques autres, ce numérique là dispose d'un certain nombre d'invariants qui sont autant de fonctions et de caractérisations précises de ses modes d'agir et qui façonnent en retour la manière dont nous interagissons avec lui.

Non à l’étatisation des revues de savoir françaises ! Le Parlement doit amender l’article 17 de la loi « République numérique » pour une transition raisonnée vers un plus large accès ouvert aux écrits scientifiques financés sur fonds publics, expliquent Pierre Nora, Marcel Gauchet, Olivier Duhamel, Patrick Fridenson, Margaret Maruani, Philippe Minard, Olivier Mongin et Martine Segalen réunis dans un collectif d’intellectuels. En vingt ans, la « révolution du numérique » a bouleversé l’édition scientifique. La vente de revues imprimées (par abonnement ou en librairie) est progressivement remplacée par la commercialisation de licences d’accès à des plates-formes numériques regroupant des centaines, voire des milliers de revues. ABES La mission thèses a été confiée à l’ABES en septembre 2010. Elle n’est pas liée à une application en particulier (STAR, STEP, Sudoc, theses.fr…) mais porte une vision d’ensemble sur la gestion documentaire des thèses afin de : Transfert de missions du MESR vers l'ABES La mission thèses est issue du transfert de plusieurs activités opérationnelles du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche vers l’ABES.

Sciences accès aux données en ligne Née en 1988 au Kazakhstan, elle est fascinée par « les livres de science soviétiques, qui expliquent scientifiquement tous les miracles attribués aux dieux ou à la magie ». Elle étudie les neurosciences à Astana et son université n’a pas les moyens de payer l’abonnement aux publications des éditeurs scientifiques. Pour son projet de recherche (l’interactivité cerveau-machine), elle aurait dû acheter chaque article autour de 30 dollars – un prix faramineux quand on sait qu’il faut consulter des dizaines ou des centaines d’articles. Elle n’a qu’une solution : les pirater.

Related: