background preloader

Histoire de SAC

Histoire de SAC
Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées. Ils ont eu une rupture avec les principes qui fondent la nation française. Ils ont été stupéfaits par cet « hyper-président », se saisissant chaque jour d’un nouveau dossier, aspirant à lui la droite et la gauche, bousculant tous les repères jusqu’à créer une complète confusion. Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. Ils refusent d’autant plus de voir qui est vraiment Nicolas Sarkozy, qu’ils auraient dû s’en rendre compte depuis longtemps. C’est que l’homme est habile. Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M. Secrets de famille La fabrication de Nicolas Sarkozy

http://www.voltairenet.org/article157210.html

Related:  FRENCH AMERICAN FOUNDATIONServices FrançaisLa guerre secrète en FrancePRESIDENCE SARKÖZY - UMP/LR (les républicains)Sous la V

Les "Young Leaders" de la French-American Foundation : promotion 2013 New York/Paris, 25 juin 2013 — La French-American Foundation est fière d’annoncer aujourd’hui la sélection 2013 de son programme Young Leaders. Ce programme phare a été créé en 1981 dans le but de renforcer les relations transatlantiques et entretient un réseau informel d’hommes et de femmes appelés à occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays. Le programme Young Leaders sélectionne des dirigeants à haut potentiel, âgés de 30 à 40 ans, avec des origines, des formations, des parcours professionnels et des intérêts reflétant les tendances à venir des sociétés des deux pays. Il compte aujourd’hui 400 dirigeants français et américains issus de la politique, du monde des affaires, de la culture, de la recherche, et du secteur militaire. Le séminaire annuel se tiendra cette année à Atlanta, du 16 au 20 octobre.

2012 Fausses menaces anti juives école Ozar Hatorah Après la tuerie d'Ozar Hatorah, où trois enfants et un adulte ont été tués par Mohammed Merah le lundi 19 mars, l'établissement de confession juive a reçu différents messages de menaces par mail, fax ou téléphone. L'enquête, prise très au sérieux, a permis rapidement d'identifier deux personnes fragiles psychologiquement et qui depuis des établissements de soins spécialisés de Pau et la région parisienne avaient envoyé des fax antisémites… Des investigations plus longues, et plus techniques, viennent d'aboutir à la mise en cause d'un Toulonnais âgé de 20 ans.

Affaire Merah : malaise dans la police! – Par « Sam », fonctionnaire de police à la DCRI En tant qu’officier de police judiciaire attaché à la direction du contre-terrorisme de la DCRI, je crois indispensable d’apporter un certain nombre de précision sur l’affaire Merah. J’ai rejoint la DCRI dès sa création en juillet 2008. Comme la plupart de mes collègues j’ai été enthousiasmé par ce projet, sa mission et les moyens dont nous devions bénéficier. Mais nous allions vite déchanter. Des moyens, certes nous en avons, mais ils servent avant tout à payer des frais non opérationnels. En effet la fusion de la DST et des Renseignements généraux devait accroître les moyens en personnels et rendre plus efficace le travail de terrain. Chez les Sárközy le patriotisme (judéo-américain) avant tout Il y a quelques jours, Jeune nation révélait ( les incroyables propos tenus par Nicolas Sárközy lors d’une réunion publique à Boulogne-Billancourt. En parlant d’Israël et du prétendu « droit à la sécurité » de l’État criminel, il affirmait « c’est le combat de ma vie ». Désormais, nous apprenons qu’en plus de compter des rappeurs (son fils Pierre ‘DJ Mosey’ Sárközy), des gens impliqués dans de multiples scandales politico-financiers (Nicolas Sárközy himself), des financiers internationaux (Guillaume Sárközy-Mallah, vice-président du Mouvement des entreprises de France (MEF, dit Medef) et haut dirigeant de Malakoff-Médéric et Olivier Sárközy, codirecteur de la direction financière de l’américain Carlyle notamment), la famille de l’ancien président de leur République compte désormais un futur officier de l’armée… américaine. Grèce, Hongrie, Italie, France, États-Unis : le patriotisme n’a pas la même valeur chez les tous les peuples et certains peuvent en changer au gré de leurs errances.

Saga familiale no es sagrada Ce texte du journaliste indépendant et dissident français Thierry Meyssan ,publié en juillet 2008 , retrace l'ascension de l'agent américain Sarkozy , ses rapports étroits avec la voyoucratie insulaire ( qu'il trahira ensuite bien évidement ) , les liens de celle-ci avec les services secrets occidentaux et le role de bras armé du régime dévolu au crime organisé Corse ou Sicilien .Avec en prime un hypothèse inédite concernant l'affaire Erignac . Pour comprendre comment un homme en qui tous s’accordent aujourd’hui à voir l’agent des États-Unis et d’Israël a pu devenir le chef du parti gaulliste, puis le président de la République française, il nous faut revenir en arrière. Très en arrière. Il nous faut emprunter une longue digression au cours de laquelle nous présenterons les protagonistes qui trouvent aujourd’hui leur revanche. Secrets de famille Or, Charles De Gaulle n’est pas le pion que les Anglo-Saxons croient pouvoir manipuler.

Claire Séverac Rebellion - Qui gouvernne la France ? Promenade au coeur du Siècle et de la French American Foundation ( FAF ) LE SIECLE ET LA FRENCH AMERICAN FOUNDATIONLe Siècle est une filiale du club de Bilderberg dont je vous ai déjà parlé, la French American Foundation est de son côté une filiale du Council on Foreign Relations, dont le programme 2008-2013 est connu sous le nom de "Nouvel Ordre Mondial". Vous trouverez tout cela dans divers livres et sur internet si vous doutez de ma bonne santé mentale. Pour vous prouver que je ne fantasme pas, je vais d'abord vous parler du Siècle dont je vous donnerai l'essentiel de la liste des membres. Ensuite, je vous parlerai de la French American Foundation qui a réussi à placer cinq de ses membres dans le gouvernement Hollande, et Hollande lui-même à la présidence de la République.

officine anti juive montée par 1 voyou de la LDJ La presse et internet faisaient grand cas mercredi de l’interpellation d’un jeune homme responsable, à lui seul, de plus de 1.000 appels téléphoniques tantôt menaçants, tantôt injurieux, passés à l’école juive de Toulouse Ozar Hatorah, autrement dit l’établissement où Mohammed Merah avait perpétré l’un de ses attentats sanglants en mars dernier. L’article consacré à cette affaire par le quotidien local La Dépêche du Midi a ainsi rapidement fait le tour du net, des sites de propagande israélienne, tels celui du CRIF, se jetant dessus telles des mouches attirées par le miel. Le journaliste de la Dépêche du Midi nous apprend d’abord que les auteurs identifiés de ces appels et messages antisémites, dont certains « incroyablement violents » à en croire la police, sont notamment « deux personnes fragiles psychologiquement et qui depuis des établissements de soins spécialisés de Pau et la région parisienne » ont envoyé leurs délires antisémites. CAPJPO-EuroPalestine

Sarkozy-Kadhafi: la preuve du financement Le régime de Mouammar Kadhafi a bien décidé de financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Mediapart a retrouvé un document officiel libyen qui le prouve. Cette note issue des archives des services secrets a été rédigée il y a plus de cinq ans. L’en-tête et le blason vert de la Jamahiriya préimprimés s’effacent d’ailleurs légèrement. Nicolas Sárközy : Israël « c’est le combat de ma vie » L’ancien président de leur République Nicolas Sárközy se produisait lors d’une réunion publique à Boulogne-Billancourt mardi. À la toute fin de son intervention, deux questions ont été posées par le public. La première concernait les islamistes partis de France pour rejoindre les égorgeurs de l’État islamique (ÉI) au Levant, les mesures qu’il comptait prendre contre eux et contre les pays qui financent les groupes terroristes comme l’Arabie séoudite et le Qatar. La seconde, posée par une étrangère, portait sur la « diversité ». Concernant les tueurs islamistes, Nicolas Sárközy a refusé – ou oublié – de répondre sur les individus partis de France.

Élections Orchestration Médiatique L’ensemble de la scène politique française a été secouée, les 5 et 7 mars, par la publication coup sur coup de deux sondages, publiés l’un et l’autre par le journal Le Parisien, réalisés l’un et l’autre par « l’institut » Harris Interactive, et donnant l’un et l’autre Mme Le Pen en tête du 1er tour à l’élection présidentielle qui se déroulera dans plus d’un an. Dans le premier, Mme Le Pen (FN) était créditée de 23 % au premier tour de la présidentielle, devant Nicolas Sarkozy et Martine Aubry (PS), chacun crédité de 21 %. Dans le second, elle était créditée de 24 %, devançant Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn. Cette opération médiatique a laissé un profond sentiment de malaise dans l’opinion car de nombreuses personnes y ont flairé quelque chose d’artificieux, comme s’il s’agissait de fausser et de biaiser dès le départ le débat électoral et le choix des électeurs français un an avant les élections présidentielles.

Washington sur Seine ? Ces ministres de François Hollande qui ont été formés par les Américains Exit Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab... Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc. « Enfin des têtes nouvelles ! » entend-t-on ici ou là. Nouvelles ? Des actes qui en disent long! faits divers L'homme qui se prétend propriétaire des lieux, l'école Haya Mouchka, située dans le 10e arrondissement de Marseille a organisé ce matin une opération commando avec 9 vigiles et des chiens pour récupérer son bien. La police qui est intervenue a placé les 10 hommes en garde à vue. Par Robert Papin Publié le 03/10/2013 | 10:49, mis à jour le 03/10/2013 | 12:16 © Claire Lacroix L'occupation de l'école a duré 4 heures.

Nicolas Sarkozy avait commandité l'assassinat d'Hugo Chavez La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012. M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal.

Related:  ‪La Tromperie Universelle comme mode de gouvernement