background preloader

Paracelse

Paracelse
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paracelse Portrait présumé du médecin Paracelse (1493-1541), copie anonyme du XVIIe siècle d'un portrait présumé de Paracelse, d'après un original perdu de Quentin Metsys[1], huile sur bois, musée du Louvre, Paris. Paracelse, né Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim en 1493 ou en 1494 à Einsiedeln (en Suisse centrale ) et mort le à Salzbourg (en Autriche) est un alchimiste, astrologue et médecin suisse, d’expression allemande (dialecte alémanique). « Certains n'hésitent pas à faire de Paracelse le précurseur de toute science de la médecine du travail et de l'homéopathie et le rénovateur de la médecine (et de la chirurgie[2], de la toxicologie et de la psychothérapie), tandis que d'autres voient en lui, les uns un médiocre imitateur des anciens, les autres un fou ignorant et prétentieux. — Marc Haven , [3]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et études[modifier | modifier le code] Selon Daniel-P. * (en) [18].

Hermétisme Jean-Jacques Boissard, de divinatione et magicis præstigiis, Oppenheim, début du XVIIe siècle représentation d'Hermès Trismégiste. Hermétisme désigne deux courants de pensée : une doctrine ésotérique fondée sur des écrits (les Hermetica) de l'Antiquité classique attribués à l'inspiration de Hermès Trismégiste.son développement dans la doctrine des alchimistes au Moyen Âge puis essentiellement à partir de la Renaissance. Antoine Faivre a suggéré d'employer deux termes distincts pour ces deux traditions de pensée. L'hermétisme est une philosophie, une religion, un ésotérisme, ou une spiritualité en quête du salut, par l'esprit (comme le gnosticisme) mais supposant la connaissance analogique du cosmos. Hermès Trismégiste[modifier | modifier le code] L'hermétisme se présente comme une révélation d'Hermès Trismégiste (grec ancien : Ἑρμῆς ὁ Τρισμέγιστος). Hermétisme greco-égyptien[modifier | modifier le code] Littérature[modifier | modifier le code] Hermétisme populaire (ou technique). Hermétisme

Orphisme L’orphisme est un courant religieux de la Grèce antique connu par un ensemble de textes et d'hymnes, ainsi que par quelques attestations archéologiques : outre Les Lamelles d'or[1], on en connaît certaines représentations ou descriptions au travers de gravures, tablettes ou autres vestiges retrouvés dans des tombes. Le mythe d'Orphée, d'origine obscure et très ancienne, dont l'épisode le plus célèbre est la descente aux Enfers du héros à la recherche de son épouse Eurydice, donna naissance à une théologie initiatique. La doctrine orphique est une doctrine de salut marquée par une souillure originelle ; l'âme est condamnée à un cycle de réincarnations dont seule l'initiation pourra la faire sortir, pour la conduire vers une survie bienheureuse où l'humain rejoint le divin. On entrevoit cette eschatologie à travers une littérature poétique apocryphe hellénistique, voire néoplatonicienne, conservée sous le nom d'Orphée. Présentation générale[modifier | modifier le code]

Articulation clinique : crises de dépersonnalisation et autostimulations (...) - RECHERCHE CLINIQUE PSY Introduction Après la crise de la relation mère-enfant des sept-huit mois de vie, le bébé développe, en parallèle, ses capacités sociales et ses capacités d’autonomie afin de moins dépendre de la présence de sa mère. Les capacités d’autonomie créeront notamment un équilibre réussi entre : la construction d’une identité par l’extérieur, celle d’un sentiment unitaire affectif intérieur. C’est une des oscillations psychiques essentielles au sentiment de « soi ». L’identité extérieure, montrable : c’est celle de l’affirmation d’un « moi » propre, d’une personne séparée et intégrale et qui a plaisir à cette posture. Le sentiment unitaire intérieur : c’est celui d’un ressenti qui unifie toutes les parties du corps par une même tonalité émotive interne. Le rôle de l’affect est aussi crucial, psychiquement, que les fonctions cognitives du corps. Nous allons montrer la logique de cette clinique qui peut se rencontrer à toutes les époques de la vie, bien après la petite enfance : Les addictions

Alchimie Des pensées et des pratiques de type alchimique ont existé en Chine dès le IVe siècle av. J.-C. et en Inde dès le VIe siècle. Étymologie[modifier | modifier le code] L'étymologie du terme alchimie est discutée (grammatici certant). Différentes hypothèses ont été avancées pour l'origine du mot en arabe[2]. Kimiya pourrait également venir du mot copte kēme (ou son équivalent en dialecte bohaïrique, khēme), lui-même dérivant du grec kmỉ, correspondant au moyen égyptien ḳm.t, désignant la terre noire, la terre alluvionnaire et par extension l'Égypte (Χημία)[4]. Une autre origine suppose que la plante alchémille a donné son nom aux alchimistes et non le contraire. Historique[modifier | modifier le code] Alchimie gréco-alexandrine[modifier | modifier le code] Alchimistes gréco-alexandrins Pour Michèle Mertens : Henri-Dominique Saffrey sépare les textes d'alchimie grecque ancienne et byzantine en trois groupes successifs[7],[8] : Liens avec l'Égypte pharaonique[modifier | modifier le code] Soufre

Le système immunitaire : les défenses de l'organisme Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le 29/04/2009, mis à jour le 02/04/2015 à 12:07 Les défenses de l'organisme Le système immunitaire nous protège en permanence des agressions extérieures et nous permet de résister à un environnement très hostile dès les premières heures de notre vie. Le système immunitaire fonctionne un peu comme une forteresse. Dès que l'un de ces envahisseurs arrive à passer dans notre corps, une véritable armée passe à l'attaque pour tenter de le détruire. Notre système immunitaire est déjà actif à la naissance, c'est ce qu'on appelle l'immunité innée, mais il continue à se construire et se perfectionner tout au long de notre vie. On parle alors de mémoire du système immunitaire capable de se souvenir de ses agresseurs et de les combattre plus rapidement lors d'une nouvelle intrusion. L'immunologie, toute une histoire Des siècles d'observation et d'études ont été nécessaires pour comprendre les mécanismes du système immunitaire. Le mystère traverse les siècles.

Alain Fischer, que savons-nous sur notre système immunitaire? Demain, votre médecin vous prescrira peut-être une analyse de votre virome, c’est à dire une détection systématique des virus présents dans votre plasma sanguin. Cette analyse servira à établir l’état de santé de votre système immunitaire. Un nouveau critère d’évaluation du potentiel de notre organisme à résister aux agressions extérieures par des bactéries ou des virus. A l’inverse, lorsqu’il fonctionne bien, le système immunitaire nous protège d’à peu près tout. Pour quelles raisons Alain Fischer a-t-il donné à sa leçon inaugurale, prononcée le 15 mai au Collège de France, ce titre : « Comment mesurer les capacités du système immunitaire d’un individu ?

Quand j'étais bébé bulle... Armand dans son berceau de plastique à la maternité; Armand dans les bras de ses grands-parents; Armand avec son frère aîné sur le canapé. Cette photo-là montre un poupon de 5 mois aux joues rebondies. Il fixe intensément l'objectif, derrière lequel on devine sa maman agitant les doigts dans les airs pour attirer son attention. Il lui en coûte, à Emmanuelle, de remonter le temps. A l'air libre à neuf mois :"Enfin la quille !" Les photos suivantes sont prises à travers la bulle stérile, sorte de couveuse géante d'où Armand ne sortira pas quatre mois durant. A ce jour, 20 "bébés bulles" seulement ont été soignés par cette méthode à travers le monde, dont la moitié en France. Assis devant son assiette pleine, les coudes sur la table, Armand, 10 ans, s'absorbe dans les aventures de Picsou en bande dessinée, au point d'en oublier de déjeuner. La maladie, "c'est ma maman qui me l'a donnée" De grands yeux curieux, écarquillés derrière ses lunettes, Armand répond aux questions sans se démonter.

The Measured Precariousness of Sarah Sze It’s a common promise made in many press releases and artist statements: rather than delivering an artwork with hermetic, built-in meaning and context, the art, by being loose in some way — usually loosely constructed — will provide its viewer with materials and tools with which to construct meaning. The viewer will thus be set free to bring her own associations, interpretation, and background into the viewing experience and actually participate in the meaning making along with the artist. For better or worse, most exhibitions emphatically fail at delivering this promise; the viewer remains on the outside, receiving the meaning from the artist in the usual one-way manner. Sarah Sze’s sprawling installation on the ground floor of Tanya Bonakdar Gallery manages a rare feat and actually keeps the promise, with aplomb. Walking around the room, what at first glance seems to be a homogeneous environment slowly begins to reveal itself as discrete sculptures and assemblages.

Related: