background preloader

A qui profite l'enrichissement de la France

A qui profite l'enrichissement de la France
10 février 2014 - Entre 2008 et 2011, si l’on considère la masse globale des revenus en France, les 10 % les plus pauvres ont perdu environ 150 millions d’euros, alors que les 10 % les plus riches se sont enrichis de 18 milliards. Entre 2008 et 2011, la masse globale [1] de l’ensemble des revenus des ménages (après impôts et prestations sociales) s’est accrue de 36,5 milliards d’euros, inflation déduite, selon les données de l’Insee. La crise est loin de frapper toutes les couches sociales. Les 10 % les plus pauvres ont perdu 151 millions d’euros au cours de la période, la masse globale de leurs revenus passant de 49,7 à 49,6 milliards d’euros au cours de ces trois années. Les 10 % les plus riches ont gagné sur la même période 18,4 milliards d’euros, la masse de leurs revenus est passée de 336 milliards d’euros en 2008 à 354 milliards en 2011. Un décrochage des couches sociales modestes L’Insee ne diffuse pas de données plus récentes. La répartition du revenu depuis dix ans Related:  les ultras-riches et moins de 1%Politics Stuff

Les ménages épargnent comme au plus fort de la récession Ce n'est pas une bonne nouvelle pour la croissance : les ménages consomment moins et épargnent davantage. C'est ce qui ressort des résultats détaillés des comptes nationaux trimestriels publiés mercredi 28 septembre par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Au deuxième trimestre 2011, révèlent-ils, pendant que la croissance marquait le pas, le taux d'épargne des ménages a bondi de 1,1 point à 17%, soit son niveau le plus élevé depuis le troisième trimestre 2009. Pendant cette même période, les ménages ont vu leur pouvoir d'achat accélérer, passant d'une hausse de 0,2% au premier trimestre à +0,6% au deuxième, à la faveur d'une moindre pression fiscale et du dynamisme de la masse salariale et des prestations sociales. Ces résultats sont en ligne avec les enquêtes Insee du 23 septembre qui faisaient état d'une forte dégradation du climat des affaires et du moral des ménages au sortir de l'été.

La richesse mondiale a augmenté de 68% en 10 ans « Le groupe de services financiers Crédit suisse et la Croix-Rouge viennent chacun de sortir un rapport dont la lecture conjuguée est désespérante. Le premier (en anglais, PDF) fait un bilan statistique de la richesse mondiale. On apprend qu’elle « a plus que doublé depuis 2000, atteignant un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars ». Le deuxième (en anglais, PDF) parle des « impacts humanitaires de la crise économique en Europe » (42 pays étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe orientale). Quelques chiffres à retenir de ces deux rapports. 46% du patrimoine mondial est détenu par 1% des ménages La richesse mondiale a crû de 4,9% entre mi-2012 et mi-2013, la période examinée par Crédit suisse, et de 68% ces dix dernières années. Il faut avoir un patrimoine de 4 000 dollars (environ 3 000 euros) pour être dans la moitié la plus riche du globe, et de 75 000 dollars (55 500 euros) pour être dans la tranche des 10% les plus riches.

Observatoire des inégalités 7 juin 2013 - Moins de 10 % de la population mondiale détient 82 % du patrimoine mondial, alors que 3 % vont à 70 % des habitants. L’Amérique du Nord et l’Europe en possèdent 67 %. Le patrimoine mondial total détenu par les habitants de la planète est estimé à 223 000 milliards de dollars en 2012, selon les données du Crédit Suisse dans son rapport Global Wealth Databook 2012 (en anglais), soit une moyenne de 49 000 dollars par individu. Les ultra-fortunés représentent une petite frange de 0,6 % de la population qui détient plus de 39 % du patrimoine mondial - soit 29 millions d’adultes, dont 25,6 millions ont un patrimoine compris entre 1 et 50 millions de dollars et 84 500 personnes dont la fortune est supérieure à 50 millions de dollars. Une répartition géographique inéquitable Le patrimoine mondial est inégalement réparti selon les régions. Voir le classement complet : Evaluer les patrimoines : une mesure difficile Photo/ © xy - Fotolia.com

The Crisis of the Middle Class and American Power Editor's Note: The following Geopolitical Weekly originally ran in January 2013. By George Friedman When I wrote about the crisis of unemployment in Europe, I received a great deal of feedback. At the same time, I would agree that the United States faces a potentially significant but longer-term geopolitical problem deriving from economic trends. The Crisis of the American Middle Class The median household income of Americans in 2011 was $49,103. In the 1950s and 1960s, the median income allowed you to live with a single earner -- normally the husband, with the wife typically working as homemaker -- and roughly three children. Someone earning the median income today might just pull this off, but it wouldn't be easy. And this is for the median. The Expectation of Upward Mobility I should pause and mention that this was one of the fundamental causes of the 2007-2008 subprime lending crisis. American history was always filled with the assumption that upward mobility was possible.

Etes-vous riche ou pauvre ? En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des mesures d’audience.ContinuerDésactiver les cookies Qui sommes-nous ? | Nos partenaires | Nos publications | Nos formations | Nous soutenir | Contacts | Newsletter Focus Sans vous, l’Observatoire des inégalités n’existe pas. Votre soutien compte. Outil Salaire Notre méthode : voir Où vous situez-vous sur l'échelle des salaires ? © Observatoire des inégalités | Source Insee | Infographie 1delebil.com | Développement Moduloo.net Rechercher sur le site Présentation Thémes Comprendre Nos sites Internet Le palmarès 2014 des salaires des patrons Les dirigeants des plus grands groupes français ont encore engrangé de belles sommes l'an dernier. Voici notre classement des salaires des patrons du SBF 120, mis à jour régulièrement. La crise ? Pour réaliser ce palmarès, nous suivons les publications des documents de références des 120 plus grandes sociétés cotées à la Bourse de Paris et épluchons les rémunérations de leurs dirigeants. Le P-DG le mieux payé, parmi les 62 que nous avons recensé jusqu'à présent, est Christopher Viehbacher, à la tête du groupe pharmaceutique Sanofi, avec 8,6 millions d'euros (+15,6% sur un an), dont plus de la moitié en actions et stock-options. Les patrons d'entreprises où l'Etat est actionnaire majoritaire ont du faire de grosses concessions : depuis l'an dernier, leur rémunération ne doit en effet pas dépasser 450.000 euros. A noter : il est possible de trier ces données. Le palmarès 2014 des salaires des grands patrons : Affichage des lignes 1 à 25 sur 62 Thomas Le Bars

Observatoire des inégalités Une étude universitaire qui a influencé les politiques d'austérité contenait une erreur d'Excel L’un des articles économiques les plus cités ces dernières années par les partisans de l’austérité est-il fondé sur une erreur de calcul sur Excel? La polémique fait rage sur dans les médias économiques américains depuis vingt-quatre heures et cible les travaux de Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff, deux économistes d'Harvard auteurs ces dernières années d'un essai remarqué sur la crise financière (Cette fois, c'est différent. Huit siècles de folie financière) et qui ont occupé de hautes responsabilités au sein du FMI. En cause, un article qu'ils ont publié en 2010, «Growth in a Time of Debt», qui, à partir de statistiques de la période 1946-2009, faisait état d’une croissance bien plus basse dans les pays dont la dette publique dépasse 90% du PIB —pour situer, c'est le niveau qu'a dépassé la France fin 2012. 2 points de croissance en moins Conclusion de Herndon, Ash et Pollin: «Les résultats de Reinhart et Rogoff ont servi de rempart soutenant les politiques d’austérité. publicité

Distribution des richesses et pauvreté Partout dans le monde, les richesses sont distribuées inégalement dans la population. Par exemple, en France, l’écart des revenus d’activité va de 1 à 500, et les 10 % de ménages aux revenus disponibles les plus élevés concentrent plus de 35 % du revenu total. Mais la dispersion des patrimoines privés est encore bien supérieure, allant facilement de 1 à dix millions ; sans doute, 55 à 60 % du patrimoine total des Français est concentré dans les 10 % de ménages les plus riches. Cette concentration de la propriété dans la France actuelle est tout à fait semblable à celle qui prévalait dans la France d’Ancien Régime, à la veille de la Révolution (Braudel, Labrousse, 1970). Mais la riche classe dirigeante ne tend-elle pas naturellement à lutter contre l’entropie, en s’efforçant constamment d’accentuer plus encore en sa faveur la concentration des richesses, au-delà de l’équilibre, avec la redistribution publique en guise de compensation ? Références - Piketty Thomas (2001). - CERC (2004).

Britain's richest 1% own as much as poorest 55% of population | UK news Britain's richest 1% have accumulated as much wealth as the poorest 55% of the population put together, according to the latest official analysis of who owns the nation's £9.5tn of property, pensions and financial assets. In figures that also lay bare the extent of inequality across the north-south divide, the Office for National Statistics said household wealth in the south-east had been rising five times as fast as across the whole country. The average wealth of households in the southeast had surged to £309,000 at the end of 2012, up 30% since the first wealth report published by the ONS covering 2006-8 – while the average rise in England was only 6%. But wealth in the north-east had fallen, the only region where it did so, to an average of just under £143,000. The data also shows that one in nine households have second homes or rental properties and one in 14 sport a personalised number plate on their car.

Place Publique - Média citoyen, relais d’engagements associatifs et outil de démocratie participative par Estelle Leroy*, le 4/09/2012 Il y a des moments où les peuples se lèvent et disent « ça ne va pas, cela doit changer ». Voilà, nous en sommes là. Joseph E. Les inégalités ont prospéré depuis 20 ans et sont non seulement socialement inacceptables mais en plus néfastes d’un point de vue économique. Echec des marchés, échec des systèmes politiques qui ne corrigent pas les excès des marchés, et des systèmes économiques et politiques injustes. Au delà du constat fort intéressant et étayé qu’il dresse, l’économiste montre comment l’inégalité est la cause et la conséquence du système entretenant un cercle vicieux, générant de l’instabilité, et donc comment le système économique actuel est arrivé à son terme. Le livre volontairement grand public et didactique permet de comprendre - même si l’on n’est pas féru d’économie- les différents mécanismes et leurs effets pervers. Démocratie en Danger En finir avec le rétrécissement de l’Etat C’est même devenu une obsession. Répondre à ce message

How To Build A Revolutionary Political Social Network Editor’s note: Lucas Dailey is the founder and CEO of political social network Our Ballot Box, a designer, and a local politico. You can follow Lucas on Twitter. Regardless of your views on our recent election, one thing that we can generally agree on is that our political system is broken. There are myriad contributors to our malaise, not the least of which is the voting system on which it’s all based. But apart from the intractable structural problems, there is one area that we in the web world are tantalizingly close to ameliorating: constituent opinion. An Old Problem We Take For Granted In the middle of February in Wisconsin, nearly 100,000 people, some driving hundreds of miles, all converged on the same location at the same time simply to convey information. Americans have an embarrassment of sites on which one can voice an opinion. You’re Doing It Wrong: How Our Startup Failed I should have developed better business models and shaped our product to fit. User-generated opinions.

Répartition des richesses dans le monde 7 juin 2013 - Moins de 10 % de la population mondiale détient 83 % du patrimoine mondial, alors que 3 % vont à 70 % des habitants. L’Amérique du Nord et l’Europe en possèdent 65 %. Le patrimoine mondial total détenu par les habitants de la planète est estimé à 240 900 milliards de dollars en 2013, selon les données du Crédit Suisse dans son rapport Global Wealth Databook 2013 (en anglais), soit une moyenne de 51 634 dollars par individu. Ce patrimoine est réparti de façon profondément inéquitable : 83,3 % est détenu par seulement 8,4 % de la population dont le niveau de fortune est supérieur à 100 000 dollars. Les 10 % les plus riches du monde détiennent 86 % de la richesse mondiale alors que la moitié de la population mondiale ne dispose que de 0,5 % de cette richesse. Une répartition géographique inéquitable Le patrimoine mondial est inégalement réparti selon les régions. Voir le classement complet : Evaluer les patrimoines : une mesure difficile Photo/ © xy - Fotolia.com

Les cinq familles les plus riches de France possèdent beaucoup plus que les 30% de ménages les plus pauvres Ce lundi 17 mars, le Guardian rapporte un chiffre édifiant sur les inégalités économiques au Royaume-Uni: les cinq familles les plus riches du pays détiennent un patrimoine supérieur au patrimoine cumulé des 20% de Britanniques les plus pauvres, selon les calculs de l'ONG Oxfam. Beaucoup y verront une nouvelle preuve des ravages du capitalisme anglo-saxon et des incroyables inégalités qu'il crée. Pourtant, la situation n'est pas franchement plus égalitaire en France: de ce côté-ci de la Manche, le patrimoine des cinq familles françaises les plus riches est largement supérieur à celui des 30% de ménages les plus pauvres du pays. publicité Soulignons tout de suite que les deux chiffres ne sont pas strictement comparables sur le plan statistique, les données sur le patrimoine de la population britannique concernant les individus tandis qu'en France, elles portent sur la richesse des ménages. À lire aussi sur Slate.fr

Un excellent site, qui nous remet les pieds sur terre,Ô grands ingénieurs Parisiens, qui, à 25 ans, sont dans les 30% les plus riches ... by kehrlann Feb 26

Related: