background preloader

Nicolas Sarkozy avait commandité l'assassinat d'Hugo Chavez

Nicolas Sarkozy avait commandité l'assassinat d'Hugo Chavez
La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012. M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon. Durant son procès, M. M. Related:  La guerre secrète en FranceServices Secrets

Au Mali, la guerre de l'ombre a déjà commencé "Toute perte de temps, tout processus qui s'éterniserait ne pourrait faire que le jeu des terroristes", a averti François Hollande à la tribune de l'ONU, en pressant le Conseil de sécurité de donner son feu vert à une intervention militaire au nord du Mali, tombé aux mains de groupes armés islamistes. Car le président français a enfin obtenu ce qu'il attendait depuis des mois : le Mali s'est résigné à demander à l'ONU d'autoriser le déploiement de plus de 3.000 soldats - composés, à sa demande, uniquement de militaires d’Afrique de l’Ouest fournis par des pays de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) -, pour l'aider à retrouver son intégrité territoriale. Déjà empêtré dans la guérilla touareg, affaibli par le coup d’Etat du 22 mars, la famine qui menace le pays, et pris en tenailles par les djihadistes algériens, maliens et libyens qui sévissent au nord, Bamako a donc fini par céder aux pressions internationales. Imbroglio Un cadre légal La guerre en coulisses

CIA SAC MAFIA même combat Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité. Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité. Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. C’est que l’homme est habile. Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M.

Le deuil du bruit et de la fureur d’une Nation libre Ce soir, un lourd silence s’étend depuis le cœur du Venezuela. Une des grandes voix du monde libre s’est éteinte. Le président Hugo Chavez, qui avait si souvent trompé la mort, n’a pas pu gagner son dernier combat. En 1999, un homme qui se veut « le fléau de l’oligarchie et le héros du peuple » est porté au pouvoir par les suffrages d’une très large majorité des Vénézuéliens. Ce soutien indéfectible de la nation, Hugo Chavez le trouvera toujours dans le verdict des urnes qu’il a scrupuleusement respecté. Hugo Chavez était une révolte. On ne bouleverse pas le destin d’une Nation sans erreur. Un peuple n’est pas libre quand il est tétanisé par la misère ; une nation n’est pas libre quand ses dirigeants se couchent devant les intérêts étrangers. Désormais, les Vénézuéliens sont libres. Toute légende vivante a ses failles mais elle anime un peuple fier d’être libre. Nicolas Dupont-Aignan Député de l'Essone Président de Debout la République

Syrie : 120 militaires français, arrêtés Un article du Réseau Voltaire a contredit cette information, pour en savoir plus, cliquez ici. Mondialisation.ca, le 22 février 2012. IRIB- «Les services syriens spécialisés ont arrêté une brigade française de transmission composée de 120 militaires, à Zabadani». «Cette nouvelle explique le changement de ton de Paris, qui fait, désormais, profil bas, de peur que cette affaire n’affecte la campagne de Nicolas Sarkozy. Alain Juppé a été chargé de négocier avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, pour trouver une solution et libérer les 120 militaires Français». L’adage souvent cité par John Pilger de “ne jamais croire une information tant qu’elle n’est pas officielleemnt démentie” semble s’étre une fois de plus vérifiée. L’info non confirmée des “120 militaires français” arrêtés en Syrie semble avoir été mélangée avec cette information, plus vraisemblable d’une “douzaine de militaires français” interpellés à Homs lors de la chute du bastion des rebelles armés. Résistance 71

Le pion KOUCHNER Faut-il rappeler que – accessoirement – que le mentor de Kouchner, Frank Wisner Junior, est le fils de Frank Wisner Senior, directeur de la CIA, artisan de la tentative de coup d’état anti-communiste en France en 1958 "Opération Résurection", co-fondateur et financeur du SAC avec Achille Peretti, employeur de Christine de Ganay…… mais surtout que Frank Wisner Jr. (lui aussi employé de la CIA) est le beau-père du président français Nicolas Sarkozy, ayant épousé Christine de Ganay en 1977, qui avait été la deuxième épouse de Pal Sarkozy. Le jeune Nicolas, très proche de sa belle mère et de son demi-frère et de sa demi-soeur, passera d’ailleurs régulièrement ses vacances au domicile des Wisner aux Etats-unis. Domicile où se réunissait toute la fine fleur des stratèges de la dominance états-unienne et des complots anticommunistes… tout cela crée des liens. K. a débuté sa carrière en participant à la création d’une ONG humanitaire. Thierry Meyssan, journaliste Like this: J'aime chargement…

Hugo Chàvez, cet homme en était vraiment un Mince, entre Joseph Staline et Hugo Chávez, c’est le jour des autocrates de combat ! On ne devrait jamais dire ça, histoire de ne pas relayer le discours des médias dominants. Car si Staline prit le pouvoir par la terreur, Chávez le fit par les urnes. Et en trichant sûrement moins qu’un Jacques Chirac à Paris… Mais qu’il nous soit permis, à l’heure du dernier bilan, de rappeler ces petites choses, déjà publiées sur ce site il y a quelques semaines, à l’heure où le grand homme était au plus mal. Au nord du continent américain, la colonisation s’est faite par le génocide ; il paraît que Dieu avait donné cette nouvelle Terre promise aux allumés du Mayflower. Au sud, ce ne fut que massacres et pillages, mais ayant laissé assez d’Indiens en vie pour qu’ils soient encore aujourd’hui majoritaires. Mais puisque bilan il doit y avoir, on admettra, à son crédit : • L’analphabétisme, fléau national, a ainsi disparu dès 2006, bilan confirmé par l’UNESCO. À son débit maintenant :

Libye : La grande arnaque française sur « le  fonds libyen et Pétroplus Comme par hasard, alors que le délai pour déposer des offres expire ce lundi à 17H00, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a annoncé avoir reçu une lettre du fonds souverain libyen, qui veut "examiner le dossier" de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne et "éventuellement investir" dans ce site proche de Rouen, en liquidation, raffinerie qui emploie 470 salariés. Pour ceux qui doutaient encore, la Libye a été démantelée simplement pour que certains mettent le grappin dessus, notamment les Occidentaux. Les Libyens sont donc le dernier de leurs soucis. Seul Mammon parle, c’est leur Dieu et rien d’autre. Dans un cynisme sans limite, ces gens ont assassiné ou fait assassiné un homme qui, par les fonds souverains libyens, avait mis à l’abri, ses compatriotes pour…40 ans. Ah, ce dictateur qui pense à son peuple ! Like this: J'aime chargement… Sur le même thème

Comment s'écrit l'Histoire Le co-auteur d'un des plus gros médiamensonges des années 90 vient d'avouer. Instructif pour l'avenir, car les trucs de manipulation sont toujours les mêmes... Flash-back. Eté 92, guerre en Bosnie. Bernard Kouchner et ses « Médecins du monde » diffusent dans la presse et sur les murs de Paris une pub, frappante et coûteuse. La photo - montage présente des « prisonniers » d'un camp serbe en Bosnie. Info ou intox ? Kouchner : C'étaient d'horribles lieux, mais on n'y exterminait pas systématiquement. Ce médiamensonge a effectivement fait basculer l'opinion vers le soutien aux bombardements. Le demi-aveu de Kouchner et ce silence médiatique posent des questions cruciales : 1° Kouchner savait-il bien plus tôt ? Réponse : Oui. 2° Les médias ont-ils enterré les preuves de la supercherie ? Réponse : Oui. 3° Kouchner a-t-il été protégé, même par des « critiques de médias » ? Réponse : Oui. 4° Pourquoi fallait-il présenter une histoire « simple », mais fausse ? Oui. Michel COLLON Auteur Source

Analyses d'Alain Soral sur Hugo Chavez Vous appuyez là où ça fait mal. Le chavisme c’est un double standard idéologique nord/sud, avec un discours "de gauche" altermondialiste pour l’hémisphère nord (anti-militarisme, immigrationnisme, etc.) et un discours néonationaliste "de droite" pour l’hémisphère sud (militarisme, défense des frontières, catholicisme...) Le Sud étant historiquement "victime" du Nord, il peut revendiquer un droit à la Nation et au souverainisme que les pays occidentaux auraient essentiellement perdu en oppressant et en dominant les autres peuples. Ces pays doivent réparer ou compenser les injustices commises en acceptant l’ouverture des frontières, les prise en charge des victimes de la pauvreté engendrée par les guerres, les multinationales, etc.Je schématise, mais cette rhétorique sudiste est présente dans les discours de Chavez. Dire de lui qu’il aurait soutenu un programme gaullien ou qu’il aurait partagé les valeurs d’un le pen, rien n’est moins sûr...

" La Guerre de l'Ombre ", nous la subissons en Corse. by epc Jan 5

Related: