background preloader

Réaction émotionnelle d'apprenants en contexte d'apprentissage : perspective neurophysiologique

Réaction émotionnelle d'apprenants en contexte d'apprentissage : perspective neurophysiologique

http://www.youtube.com/watch?v=ajJ0d-CZohY

Related:  émotionFonctions exécutives et cognitives

Comment les émotions sautent d’un visage à l’autre Cet article est une traduction/adaptation française de l’article How emotions jump from face to face publié sur le site Scientific American le 7 février 2012 (trad. Kyung-Nan Jaumin). Le visage d’un homme peut « attraper » la colère d’une personne se trouvant à proximité. Mais le visage d’une femme a tendance à « attraper » le bonheur. L'Illusion d'incompétence fléau méconnu de nos classes? - LeWebPédagogique Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet trop méconnu de nos classes l’illusion d’incompétence. Phénomène, qui selon une étude de Geneviève Marcotte toucherait près de 20% des élèves et qui n’est pas abordé une minute en formation initiale des professeurs et encore moins en formation continue tout au long de leurs carrières. De quoi s’agit t-il ? L’illusion d’incompétence se définit comme:

La théorie de la réfléxivité limitée. Une contribution au débat sur l'action entre l'Économie des conventions et la Théorie de la Régulation Notes Je remercie Bernard Billaudot, Denis Duperthuy, Olivier Favereau, Bernard Guibert, Frédéric Lordon, Jacques Merchiers, Olivier Servais et Fabrice Tricou pour leurs précieux commentaires sur différentes versions de ce texte. Leur responsabilité n’est pas engagée. Nous reprenons à Postel et Sobel (2006) l’appellation "institutionnalisme radical" pour faire référence à la prise en compte, tant par l’Économie des Conventions que par la Théorie de la Régulation, de l’incertitude au sens de Keynes (dite encore incertitude "radicale") et à son projet "radical" (Favereau, 1985 et 2005) qui consiste à généraliser la prise en compte de cette incertitude. On tient là l’une des principales raisons du rejet du cadre néoclassique par les deux approches et, très certainement, leur tout premier socle commun (Bessis, 2008).

Travail sur les émotions Samedi 19 janvier 2013 6 19 / 01 / Jan / 2013 21:10 Je travaille depuis longtemps avec les garçons sur les émotions. C'est un apprentissage important pour apprendre aux autistes à les reconnaître et les identifier et les aider à comprendre des situations sociales du quotidien. Sur le sujet, j'apprécie beaucoup 2 livres : de Peter Vermeulen. L'idéal est de lire ce livre après avoir lu son autre livre Il explique comment les autistes expriment leurs sentiments, leurs difficultés à comprendre les émotions des autres ou encore ce que nous pouvons faire, nous les neurotypiques, pour les aider.

Les fonctions exécutives. – HabiliTED CQJDC-Comprendre le rôle des fonctions exécutives dans les difficultés de l’élève Les fonctions exécutives: le vocabulaire et son utilisation Aider son enfant – Fonctions exécutives Aider votre enfant à penser vant d’agir Apprentissage collectif et réflexivité systémique : le rôle des acteurs tiers dans la structuration des méta-organisations 1Le « territoire » est devenu le nouveau périmètre de référence pour la gouvernance de l’action publique, celle-ci étant de plus en plus conçue comme coordonnée et multiniveaux (Duran et Thoenig, 1996 ; Pradel Miquel et al., 2013). Ses acteurs bénéficient d’une autonomie toujours plus grande pour y mettre en place des dispositifs nouveaux permettant de prendre en charge les compétences qui leur sont progressivement transférées (Klein, 2008). Dans cette perspective, le territoire est désormais conçu comme un système d’acteurs porteurs de projets d’innovation sociale (Van Dyck et Van den Broeck, 2013), dont résultent nombre de nouvelles « méta-organisations » (Arhne et Brusson, 2005) : cluster, pôles de compétitivités, groupements d’employeurs, etc. Les dynamiques qui président à la structuration de ces méta-organisations sur base territoriale sont diversifiées.

Emotion et apprentissage, par Martine Dupuy Article écrit par le Dr Martine Dupuy Les émotions participent pour une part essentielle à la réussite ou à l'échec d'un apprentissage (cf les progrès d'un élève avec un enseignant qu'il apprécie ou l'échec répété d'un candidat pourtant appliqué et bien préparé, paniquant devant sa feuille blanche), mais même si les neurosciences commencent à décrypter cette « intelligence émotionnelle » nous sommes toujours en panne de moyens pour maîtriser ou utiliser au mieux cette propriété inhérente à la condition humaine. La sophro - dynagogie peut-elle donner des pistes de réponses ? Qu'est-ce que l'émotion ? La réponse corporelle à l'émotion ressentie( neurophysiologie de l'émotion) :Le cerveau et le corps forment une unité indissociable dialoguant par deux voies principales de communication : nerveuse et hormonale. L'étude du fonctionnement normal (physiologie) et des anomalies (pathologies) de cette partie du cerveau dans le laboratoire de neurologie du Pr A.

[ANALYSE DE FOND] Les 3 vitesses de la pensée À votre avis, l’être humain est-il d’abord et avant tout rationnel? Il s’agit là d’une grande question qui peut donner lieu à d’interminables débats philosophiques. Or, du strict point de vue des sciences qui étudient le fonctionnement de notre boîte à poux, on a une bonne idée de la réponse… même s’il nous reste encore beaucoup à apprendre sur ce fascinant organe qu’est notre cerveau.

Apprentissage collectif et réflexivité systémique : le rôle des acteurs tiers dans la structuration des méta-organisations 1Le « territoire » est devenu le nouveau périmètre de référence pour la gouvernance de l’action publique, celle-ci étant de plus en plus conçue comme coordonnée et multiniveaux (Duran et Thoenig, 1996 ; Pradel Miquel et al., 2013). Ses acteurs bénéficient d’une autonomie toujours plus grande pour y mettre en place des dispositifs nouveaux permettant de prendre en charge les compétences qui leur sont progressivement transférées (Klein, 2008). Dans cette perspective, le territoire est désormais conçu comme un système d’acteurs porteurs de projets d’innovation sociale (Van Dyck et Van den Broeck, 2013), dont résultent nombre de nouvelles « méta-organisations » (Arhne et Brusson, 2005) : cluster, pôles de compétitivités, groupements d’employeurs, etc. Les dynamiques qui président à la structuration de ces méta-organisations sur base territoriale sont diversifiées. 2Quels sont les processus d’action collective qui permettent la mise en œuvre de ces innovations sociales ?

Revue sticef.org Roger NKambou*, Élisabeth Delozanne**, Claude Frasson*** *Université du Québec à Montréal, **CRIP5, Paris, ***Université de Montréal Les émotions jouent un rôle prépondérant dans le contexte social aussi bien en communication orale que non-verbale. Leur perception étant multimodale, l’aptitude d’un interlocuteur à les identifier à travers une variété de comportements tels que les mouvements du visage, les gestes, le discours, constituent une base essentielle pour l’initiation de ses propres actions et réponses car le jugement et la prise de décision sont influencés par l’humeur, les sentiments, et autres mécanismes facilitant l'adaptation humaine et l'intégration sociale. Dans une activité aussi sociale et cognitive que l'apprentissage, la communication est un aspect primordial et sa qualité implique autant des aspects intellectuels que socio-émotionnels. 1.

[ANALYSE DE FOND] L’importance des émotions dans l’apprentissage Il n’y a pas si longtemps, on pensait qu’apprendre était un processus strictement rationnel dans lequel les émotions n’avaient pas grand-chose à voir. Une croyance qui s’est cristallisée avec une certaine définition de l’intelligence dérivée des « fameux » tests de QI, pourtant conçus pour détecter les difficultés d’apprentissage chez les enfants. On sait aujourd’hui que les émotions tiennent un rôle à ce point important dans la cognition qu’elles peuvent servir de levier ou, au contraire, devenir un frein. Que vous soyez enseignant ou apprenant, voici quelques points sensibles à garder en tête!

Les émotions Qu’est-ce qu’une émotion? Les émotions sont des réactions complexes qui engagent à la fois le corps et l’esprit. Ces réactions incluent un état mental subjectif, tel que la colère, l’anxiété ou l’amour, une impulsion à agir, tel que fuir ou attaquer, que cela soit exprimé ouvertement ou non, et de profond changement dans le corps, tel qu’une augmentation du rythme cardiaque ou de la pression sanguine.

Comment enseigner le découragement en 5 minutes Je suis tombé sur une vidéo très intéressante qui tourne pas mal sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On y voit Charisse Nixon, prof de psychologie à la Penn State Behrend (Pennsylvanie), proposer un exercice très simple à ses étudiants. Chacun d’eux reçoit une feuille sur laquelle figurent trois mots et doit trouver une anagramme pour chaque mot.

Related: